Commentaires en ligne


11 évaluations
5 étoiles:
 (6)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:
 (3)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


18 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 L'oeuvre testamentaire de Joe Dante en HD
Le public des aficionados américains de Joe Dante en rêvait, mais c'est une maison d'édition française qui nous offre ce merveilleux cadeau. Pour certains ce film sera une véritable découverte, pour les autres la juste reconnaissance d'un auteur artisan ayant su intégrer la machine à succès hollywoodienne des années...
Publié le 30 mars 2011 par Animartistic

versus
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Comme les enfants, les adultes tâtonnent
Joe Dante se joue ici des codes et clichés du cinéma populaire et familial américain en nous servant, très finement, une plaisante satire subversive.
Faire peur, avoir peur, se faire peur. Jouer à faire peur et à se faire peur etc. et tous les avantages collatéraux du frisson pour ceux qui les subissent ou les...
Publié le 14 septembre 2012 par laurent


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

18 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 L'oeuvre testamentaire de Joe Dante en HD, 30 mars 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Panic sur Florida Beach [Blu-ray] (Blu-ray)
Le public des aficionados américains de Joe Dante en rêvait, mais c'est une maison d'édition française qui nous offre ce merveilleux cadeau. Pour certains ce film sera une véritable découverte, pour les autres la juste reconnaissance d'un auteur artisan ayant su intégrer la machine à succès hollywoodienne des années 80.
C'est à mon humble avis son meilleur film, c'est aussi mon préféré car cette oeuvre est une véritable déclaration d'amour au cinéma! Que les fans se rassurent, l'analyse toujours acérée de la société américaine et de ses travers est toujours aussi présente dans cette oeuvre. La mise en scène et la réalisation inscrivent l'oeuvre dans le style typique du cinéma populaire américain des années 80 (même si le film a été réalisé en 1993) ce qui lui apporte ce charme irrésistible que connaissent aujourd'hui des classiques du fantastique comme "L'Homme qui rétrécit" (The Incredible Shrinking Man - 1957) ou "La Mouche noire" (The Fly - 1958), d'ailleurs le court-métrage de S-F (science-fiction) présent dans ce film (et présenté de manière autonome dans cette superbe édition) "MANT! (L'HOMME-FOURMI)" est un hommage nostalgique et une parodie avouée du film de série B. Un must à ne pas manquer!
Cette édition Bluray (et DVD) a été réalisée en étroite collaboration avec le réalisateur et approuvée par celui-ci, autant de raison de se procurer cette pépite cinématographique si possible en HD!
Merci Carlotta!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 MATINEE on Blu-ray! Plus MANT!, 20 juillet 2011
Par 
Gary Vidmar (Colorado Springs) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Panic sur Florida Beach [Blu-ray] (Blu-ray)
This charming homage to the pleasures of mid-20th-century movie houses is better now than when it was originally released in 1993. It's arguably Joe Dante's best film, and features John Goodman in his best role ever. Cathy Moriarty deserves mention for adding immeasurably to the pleasures on hand. MATINEE is that rare farce with perfectly-pitched melancholy in capturing the end of an era; and it's rich in nostalgia for a decade of exploitation filmmaking that kept a generation of kids in the theaters and drive-ins.
This Carlotta blu-ray presents a very accurate, filmlike presentation, with good color-timing and saturation. The original, matrixed, 4-track stereo soundtrack is not given a discrete 5.1 boost, but the separation and fidelity is excellent thanks to lossless, 2-track DTS mastering. The extras are a delight, including an easygoing chat with Dante on the project, and the great guilty pleasure of seeing MANT!, uncut and uninterrupted, in all it's high-definition, monochrome glory!
You will be hardpressed to find a more enjoyable film for general audiences than this one, and the Blu-ray presentation is superb! The disc is region-B locked, but the extras are English-friendly.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


11 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 En Atomovision et Sismorama!, 29 mai 2011
Par 
LD (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 50 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Panic sur Florida Beach [Blu-ray] (Blu-ray)
Comme le dit déjà dans son très bon commentaire Mr Azaoum Omar, c'est une excellente nouvelle que Carlotta sorte une édition de Matinee / Panic sur Florida Beach (traduction du titre un peu hasardeuse). D'autant que la sortie conjointe d'un dvd et d'un blu-ray, chacun assorti des mêmes bonus, est à même de satisfaire tout le monde.

Joe Dante fait partie des réalisateurs qui, ayant réussi à faire leur trou à l'orée des années 80 grâce à leurs succès dans le cinéma de genre - le plus grand en ce qui le concerne restera Gremlins - ont plus ou moins été balayés par la quête de spectaculaire à tout crin des décennies suivantes. Comme le rappelle Dante lui-même, "j'ai la chance que la plupart des films que j'ai faits dans les années quatre-vingt sont ceux que je voulais faire. Les batailles que j'ai dû mener, je les ai gagnées pour la plupart. Je peux regarder mes films et me dire : 'Tout ce qui cloche dedans, j'en suis le seul responsable'. Mais après cette époque, avec les années quatre-vingt-dix, mettre un peu de vision personnelle dans un film produit par un studio est devenu plus difficile" (entretien avec Bertrand Tavernier dans Amis Américains).

A vrai dire, à part Small Soldiers, gros échec commercial ayant signé son arrêt de mort auprès des studios, ses réussites des quinze dernières années ont été concoctées pour la télé câblée : ainsi des très corrosifs The Second Civil War et Vote ou crève de la série Masters of Horror. Si "Matinee" fait figure de film personnel et un peu miraculé dans cette déchéance qui n'a pas grand-chose à voir avec son activité créatrice mais plutôt avec l'incapacité grandissante des studios à valoriser des talents non formatés, c'est précisément... parce qu'ils n'étaient que modérément partie prenante! On apprend dans les suppléments que le film devait être amplement financé par de l'argent européen, et que lorsqu'il est devenu clair que celui-ci n'arriverait pas, Universal, mis au pied du mur, a choisi de ne pas arrêter le projet en faisant "le choix de la passion plutôt que celui de la raison". Dante ajoute que le patron, après avoir vu le résultat, se demandait surtout comment vendre ce film difficilement vendable. En 1993, la messe était déjà dite et ce genre de film était déjà bien passé de mode.

Non pas qu'il soit incroyablement audacieux, c'est loin d'être le cas. Le scénario de Charlie Haas ne développe pas toutes ses potentialités, et manque du sens du délire qu'il avait su dans ses meilleurs moments insuffler à Gremlins 2 : La Nouvelle génération. Passant un peu trop de temps à parodier gentiment les "teenage comedies" des années 80, le film ne décolle jamais complètement avant la dernière partie. Mais outre qu'il comporte quelques éléments satiriques bien sentis et que la séquence de la projection de "Mant" est savoureuse, il ne pourra manquer de ravir tous les nostalgiques. A commencer par ceux du cinéma américain des années 50, du cinéma de genre, et en particulier des films de monstre. Mélange de William Castle, Jack Arnold, Gordon Douglas et Alfred Hitchcock (pour la corpulence et le barreau de chaise), le personnage du producteur Lawrence Woolsey, interprété de façon épatante par John Goodman, est un régal. Comme l'est la parodie de film de ce type, fin années 50, "Mant", dont de larges extraits sont montrés dans la dernière séquence et dont les 16' qui ont été tournées se trouvent intégralement en supplément. Seul quelqu'un comme Dante pouvait sans doute livrer une parodie aussi bien troussée, "tendre et loufoque", comme il le dit dans l'entretien. Par ailleurs, il s'agit d'un ode à la salle de cinéma et à l'expérience de vie qu'elle permet. C'est avec tendresse, mais sans se départir complètement de son sens de l'ironie, que Dante revient à la fois sur sa propre cinéphilie, et sur son enfance dans une Amérique en proie à la paranoïa. Ce regard tendre, y compris dans la parodie d'un genre aimé, font tout le prix de ce film qui sans être un sommet absolu rappelle toutes les raisons pour lesquelles on aime ce réalisateur. Un peu franc-tireur dans le cinéma américain, son sens de l'imaginaire n'a jamais vraiment cadré avec celui qu'on attendait de lui (voir par exemple Explorers), sans même parler de son sens satirique un peu trop développé au goût de certains.

EDITION CARLOTTA

Le master HD est beau, mais pas parfait. La définition est bonne et les couleurs sont bien restituées, mais on pourra constater quelques variations d'intensité lumineuse, et plusieurs sautes d'image. Rien qui vienne gâcher le plaisir d'ensemble, toutefois. VOSTF et VF PCM Stéréo de qualité. L'édition dvd ne démérite pas - le master présenté étant tout à fait bon - d'autant que les suppléments (indiqués dans la présentation de l'éditeur ci-dessus) sont les mêmes que dans l'édition blu-ray.

Les suppléments sont excellents. On retiendra évidemment la présentation des délectables 16' de "Mant", assorties de la bande-annonce présentée par Lawrence Woolsey, et d'une préface de Joe Dante qui revient sur sa confection et sur les acteurs qui y jouent. L'entretien entre Joe Dante et Michael Henry Wilson est très intéressant, parce qu'il prend le temps de revenir sur la plupart des aspects (31').

Sans atteindre la perfection, cette édition rend pleinement justice à un film pour lequel on garde une grande affection. Espérons que cette édition sera l'occasion pour beaucoup de le découvrir et de tomber sous son charme qui, il faut bien l'avouer, est (hélas) un peu désuet.

NB Signalons en outre la sortie du très intéressant livre de Franck Lafond sur le cinéma de Joe Dante : Joe Dante : L'art du je(u).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 PANIC sur Florida Beach [Matinee – USA Title] [1993] [Blu-ray], 17 août 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Panic sur Florida Beach [Blu-ray] (Blu-ray)
PANIC sur Florida Beach [Matinee – USA Title] [1993] [Blu-ray] ‘PANIC sur Florida Beach’ [‘Matinee’] is a 1993 period comedy film directed by Joe Dante. It is a ensemble piece about a William Castle-type independent filmmaker, with the home front in the Cuban Missile Crisis as a backdrop. The film stars John Goodman, with Cathy Moriarty, Simon Fenton, Omri Katz, Lisa Jakub, and Kellie Martin. A then-unknown Naomi Watts has a small role as a character in a film within the film. The film was written by Jerico Stone and Charlie Haas.

Showman Lawrence Woolsey [John Goodman] introduces Key West [a small coastal town] to a unique movie experience and capitalises on the Cuban Missile crisis hysteria with a kitschy horror extravaganza combining film effects, stage props and actors in rubber suits in this salute to the B-movie.

Cast: John Goodman, Cathy Moriarty, Simon Fenton, Omri Katz, Lisa Jakub, Kellie Martin, Jesse Lee Soffer, Lucinda Jenney, James Villemaire, Robert Picardo, Jesse White, Dick Miller, John Sayles, David Clennon, Lucy Butler, Georgie Cranford, Nick Bronson, Cory Barlog, George Carson, Joe Gonzalez, Belinda Balaski, Charles S. Haas, Mark McCracken, Archie Hahn, Naomi Watts, Chris Stacy, Richard Rossomme, D. Christian Gottshall, Elizabeth Dimon, Timothy Bass, Jeff Breslauer, Molly Conole, Peggy O'Neal, Colette Piceau, Steve DuMouchel, Kurt Smildsin, Michael T. Kelly, Ike Pappas, Brett Rice and John F. Kennedy (archive footage)

Director: Joe Dante

Producer: Michael Finnell and Pat Kehoe

Screenplay: Charles S. Haas and Jerico Stone

Composer: Jerry Goldsmith

Cinematography: John Hora

Resolution: 1080p

Aspect Ratio: 1.85:1

Audio: English: 2.0 PCM Stereo and French: 2.0 PCM Stereo

Subtitles: French

Running Time: 99 minutes

Region: Region B/2

Number of discs: 1

Studio: Carlotta Films

Andrew’s Blu-ray Review – It is October 1962 [The Cuban Missile Crisis] in the small seaside town of Key West in Florida. We met Gene, a teenager a little dreamy, and his brother Dennis, who live on the military base in the city; their father, who is in the Navy, is in urgent mission aboard a submarine. The country is in turmoil since the televised announcement of President Kennedy explaining that Soviet missiles were spotted in Cuba and that the Communist offensive enemy is more than likely. It is in this climate of terror that the director and "showman" Lawrence Woolsey is presenting his latest film attraction "MANT!" of changing a man into a giant ant, following a nuclear accident! Gene meets Woolsey, who he admires, and helps in the preparation of its dramatic effects in the cinema while around them, plus there is the nuclear threat that will amplify...the feeling that the end of the world is nigh? Joe Dante's Matinee is a beautiful little film that is guaranteed to appeal to children and adults. At its heart, it is a great tribute to the '50s and '60s monster films, which Dante admired as a kid. It is also full of energy and enormously entertaining.

Ambitious exploitation director Lawrence Woolsey [John Goodman] has just arrived in Key West where his latest film will have its premiere. He is hoping for a warm reception and a big cheque from the owner and Manager of the local cinema [Robert Picardo] that will save his career, possibly even his relationship with his beautiful mistress, Ruth [Cathy Moriarty], who has grown tired of following him around the country. To hype up the film, Lawrence Woolsey has secretly brought a few old friends to protest its amorality in front of the theatre. When people gather to see what the fuzz is all about, he begins handing out free tickets. Many are discussed by the protest and decide to attend the screening to support Lawrence Woolsey.

Soon after, Lawrence Woolsey wires the theatre seats with buzzers, and hires a guy to dress like a monster and run inside the theatre once the film begins. He wants the screening to be special so that people would want to see the film again, and again, and again – and pay for it again, and again, and again. Meanwhile, Gene [Simon Fenton], who is obsessed with monster films, cannot believe that Lawrence Woolsey has come to Key West. He is so excited that he has almost forgotten about the fact that his father, a navy officer, has been sent to Cuba.

The film works because its characters are alive. There are so many of these 'feel-good' films nowadays where the characters utter their lines and the viewer immediately feel that they are meaningless. In Matinee, the lines are funny and awkward. They make sense because kids often say and do things that make perfect sense to them but not to us. The excited kids also look genuinely excited when they enter the movie theatre because they know that the next two hours will be magical. I remember these theatres. Even if the film was bad, like the one Woolsey hypes up, we would see it again and again, because the atmosphere in the theatre was so special.

The film's serious side is also credible. With the world on a verge of a nuclear war, the adults look genuinely confused and scared. For a while, a few act as if everything is under control, but then they become paranoid, like everyone else.

‘PANIC sur Florida Beach’ [‘Matinee’] is fun because of its seriousness to tell an extraordinary story, by its way to live a character in science fiction in an ultra-mundane, everyday world. The actors all play in making tons. We also understand, through MANT! how horror movies were distilling their political discourse. For MANT! the ant is simply the foreign element that will slowly devour the soul of a brave American lambda. In a curious scene, military and scientific clash over how to fight the enemy, either by science that brings compassion either by arms. Joe Dante stops the film to that time as if he would not decide between making the fiction of compassion left in which he believes with his screenwriter Charlie Haas or film right belligerent. This indecision on the end echoes the ambivalence of its staging in MANT!: makes a parody or a serious horror film seriously wryly. And special effects, the filmmaker refused to employ only nerdy stuff and wanted his team to make efforts with the means of yet to give an illusion of credibility.

Note that in ‘PANIC sur Florida Beach’ [‘Matinee’], there is another parody, this time pastiche family Disney productions with Dean Jones in the early 60s that Dante hated: The Shook-Up Shopping Cart. At that time, Disney liked to animate objects in a human soul. Dante to imagine an old man reincarnated as supermarket trolley. Same slapstick humour, outrageous same direction, same stupid dialogues but the female lead is held by a young unknown actress then Naomi Watts. Note that this is in The Shook-Up Shopping Cart that can see nuns walking down the street, figures that Dante likes to fit in all his films.

Blu-ray Video Quality – Presented in its original aspect ratio of 1.85:1 and encoded with a stunning 1080p transfer. Joe Dante's ‘PANIC sur Florida Beach’ [‘Matinee’] arrives on Blu-ray courtesy of French distributors Carlotta Films. Aside from some sporadic softness, the high-definition transfer is very good. Outside and inside the theatre detail is very good, clarity pleasing, and contrast levels stable. There are no traces of overzealous sharpening. Some minor corrections have been applied, though while viewing the film they are practically impossible to spot. (If I had to, I would speculate that they were inherited, because obviously the high-definition transfer was not struck during the last year or two). Colour reproduction is very pleasing. The variety of reds, blues, greens, browns, and blacks are stable and look not manipulated. There is no serious banding or aliasing issues. The high-definition transfer is also free of large damage marks, scratches, and debris. All in all, the presentation is very pleasing. (Note: This is a Region-B "locked" Blu-ray disc. Therefore, you must have a Multi-region Blu-ray Player to access its content).

Blu-ray Audio Quality – There are two audio tracks on this Blu-ray disc and they are an English 2.0 PCM Stereo and a French 2.0 PCM Stereo. For the record, Carlotta Films have provided optional French subtitles for the main feature for people in French who wants to watch the original English Soundtrack. The English audio track is stunning. It has a wide range of dynamics that open up the entire film very well. The final third of the film, in particular where things go wrong, has some excellent sequences (check out the one where the balcony collapses). Award winning composer Jerry Goldsmith's score also benefits from the stunning treatment, though its role is mostly to enhance the unique atmosphere in the film. The dialogue is crisp, stable, and very easy to follow. For the record, there are no sync issue or audio dropouts to report in this review.

Blu-ray Special Features and Extras:

Paranoia in Ant Vision: MANT! [32:00] In this exclusive video piece, director Joe Dante talking about. It's always the same joy to see and hear the director of Gremlins tell filming and problematic genesis Matinee. It also sceptical about the film, especially in relation to the recovery of the American paranoia in 1962 Bristling anecdotes, Dante is critical, as usual, on the modern world and the cinema TODAY 'hui. Directed by the great Michael Henry Wilson (author of famous interviews with Scorsese, Eastwood ...), this documentary is still a very nice gift from Carlotta Films. In English with optional French subtitles.

Foreword by Joe Dante [6:00] Director Joe Dante discusses the special effects in Lawrence Woolsey's MANT!. This wonderful interview with Michael Henry Wilson where the filmmaker, as usual, proved prolific in anecdotes and explains how he made this gem of MANT!.

MANT! [Ant-Man] [16mn - Black and White] [1962] [17:00] This is the true gift of this edition to the integral of MANT!, the film within the film, an idea already present in the original script Jerico Stone. In his remarks, Joe Dante liked to say that it was not his work but that of Lawrence Woolsey. The film is portrayed by some iconic players from the past, Kevin McCarthy ‘Invasion of the Body Snatchers’ and Robert Cornthwaite, one of the stars of ‘The Thing from Another World.’ Built in less than ten scenes, he draws strength from its ultra-serious way of telling a story aberrant. Like the works that inspired it, especially Them Gordon Douglas, the various scientific expose some big words to make about credible absurd premise: transformation after irradiation of a shoe salesman in ant. Postulate that obviously focuses children's fears of Matinee at the time of the Cuban missile crisis. Dante plays with sequences and stolen several films dialogues. We'll let the filmmaker in his copious interviews careful to explain what his main influences and finds.

MANT! Trailer [4:00] A Trailer for Lawrence Woolsey's MANT!. It also opens as a masterpiece in itself which immediately echoes the nuclear threat. We leave it to future audiences the pleasure of discovering the absurd and hilarious slogans.

Making of time [4:00] A short promotional making of the documentary. In English with optional French subtitles.

Theatrical Trailer [2:00] The Original Theatrical Trailer for Matinee, which ends with a scene in the film where we see a kid say that he "will see it twice." In English with optional French subtitles.

Photo Gallery [2:00] A gallery of stills from the film with a Music only track.

Finally, I am massive a big fan of Joe Dante's work, and of course I absolutely loved his ‘PANIC sur Florida Beach’ [‘Matinee’] and is really wonderful charming film, and very big on nostalgic, but very original and very entertaining. The film also looks absolutely stunning on this Blu-ray disc. Dante's ‘PANIC sur Florida Beach’ [‘Matinee’] is a brilliant re-watchable period piece film from beginning to end and I highly recommend this Blu-ray! Joe Dante also pays tribute to another great child through the character of Lawrence Woosley, and that is inspired filmmaker William Castle who invented in the 1950s films attractions (plastic skeletons released in theatres and vibrating chairs etc). Joe Dante is a man who took pleasure in terrifying his audience to better restore their comfort once the session is over. Joe Dante, it is ultimately the lover of practical jokes, beautiful monsters and abundant imagination, but also the rejection of convention and austerity imposed adulthood and all the while gently making fun of his country. In the land of Joe Dante, nostalgia is king, and the satire is his servant.

What is also beautiful about this French Blu-ray release is the stunning designed Slip Cover and the actual Blu-ray printed cover is also a beautiful and is printed both sides, but for us English speaking countries, all information is printed in French.

When I first had this on an NTSC LaserDisc, it has always been an all-time favourite film of mine. Then I moved onto a Region 1 DVD, which was still a good looking film, but now I have the ultimate edition in this stunning Blu-ray disc and I cannot understand why it has not been released on the Blu-ray format in America. If you can play the Region B/2 "locked" disc, consider adding ‘PANIC sur Florida Beach’ [‘Matinee’] to your collections then this is the ONE for you. HIGHLY RECOMMENDED!

Andrew C. Miller – Your Ultimate No.1 Film Fan
Le Cinema Paradiso
WARE, United Kingdom
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Du costaud de chez Joe, 28 septembre 2013
Par 
Ada Leema (Finistère + Québec) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Panic sur Florida Beach (DVD)
M. Dante, le maître, a encore fait fort avec ce "Panic sur Florida Beach".
Ne cherchez plus: vous êtes fan-fou-nostalgique des années 80: foncez, ce DVD est fait pour vous, avec amour et talent; un talent incroyable et un humour en acier trempé qui va vous dérider un bon coup, vous permettant, par la même occasion, de faire une pause fou-rire-garanti dans notre monde de bruit et de folie.
Je vous le recommande vivement: faîtes-vous cette fleur, ce n'est que du bonheur!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Comme les enfants, les adultes tâtonnent, 14 septembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Panic sur Florida Beach [Blu-ray] (Blu-ray)
Joe Dante se joue ici des codes et clichés du cinéma populaire et familial américain en nous servant, très finement, une plaisante satire subversive.
Faire peur, avoir peur, se faire peur. Jouer à faire peur et à se faire peur etc. et tous les avantages collatéraux du frisson pour ceux qui les subissent ou les recherchent, et pour ceux qui en tirent les ficelles, du sketch télévisé à la bombe atomique.
Comme les enfants, les adultes tâtonnent dans toutes leurs entreprises, ont peur et se font peur.

Le film peut se voir à différents niveaux de lectures. Au premier degré, un genre de gentille série américaine quelque peu burlesque et potache.
Au travers des ses loufoqueries Joe Dante se révèle tendrement moqueur, mais aussi acerbe et caustique, toujours avec légèreté et intelligence, et même un brin d'esprit poétique.

La qualité technique du Blu ray est très bonne. Ambiance cinématographique bien conservée, beau piqué, définition régulièrement remarquable, grain cinéma conservé.
Son très bon aussi.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Tres drôle, 14 décembre 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Panic sur Florida Beach (DVD)
Joe Dante à qui l'on doit quelques très bons films fantastiques toujours tintés d'humour (Gremlins, Small Soldiers, Hurlements) signe cette comédie dramatique sur fond de fait historique (la baie des cochons), tout en mettant à l'honneur le cinéma fantastique de série z des années 50. Un film qui vaut également par la présence de John Goodman, acteur de comédie au talent de la taille de sa corpulence.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 You must sign a liability release "In case you die of fright", 18 novembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Panic sur Florida Beach (DVD)
This has to be the most under-rated, under-valued and criminally under-seen film of all time. Funny, touching, nostalgic in a good way, a wonderful tribute to the very joy of film itself and, the clincher, a cast of kids that never get on your nerves.

John Goodman has never bettered his performance from this movie. If you love the movies, you'll love this film. See it; then see it again and again. It really is the undiscovered artistic masterpiece of the 20th Century.

Until 'Man Conquers Space' comes out, we have Matinee!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 De l'Excellent Joe Dante !!!, 6 décembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Panic sur Florida Beach [Blu-ray] (Blu-ray)
Du grand Joe Dante !!! Film impressionnant et drôle. Jamais on ne s'ennuie, et l'on va de surprise en surprise...Du grand art, à voir et à revoir
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Matinée, 17 octobre 2011
Par 
zybine, amateur éclairé (Paris) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Panic sur Florida Beach (DVD)
Joe Dante est surtout connu du grand public pour les Gremlins et des cinéphiles par quelques films jouissifs par leur contestation subsersive de la société américaine du type Small Soldiers. Dans ce film de 1993, il a en quelque sorte choisi de faire d'une pierre plusieurs coups : rendre hommage aux films d'horreur des années 1950 qui ont bercé ses rêves (ou cauchemars) de jeune garçon, proposer une satire étonnante des peurs américaines et présenter une chronique intime de l'adolescence. En effet, le film se déroule à Key West en pleine crise cubaine des missiles. Tandis que les adultes craignent de se faire bombarder par les Rouges, les adolescents ne pensent qu'à la séance inaugurale de "Mant" (Man-Ant, l'homme fourmi), le nouveau film de John Goodman. On se retrouve donc devant un film qui fait penser à Ed Wood pour la déclaration d'amour aux séries B, à American graffiti ou Stand by me pour la peinture d'une Amérique idéalisée et porteuse de promesses pour les adolescents et pré-ado et à quelques films plus incisifs et moins consensuels pour la description de la paranoïa américaine de ces années Eisenhower/Kennedy. Hélas, le mélange des genres apparaît parfois hasardeux et pour quelques belles idées (excellent pastiche des comédies niaises de Disney où apparaît la jeune Naomi Watts, brio du film Mant), il faut subir un film qui ne se distingue pas suffisamment de l'esthétique sixties qu'il entend (un peu) dénoncer. Les scènes franchement comiques ne sont pas suffisamment drôles et l'émotion reste en surface.
En même temps, on a mauvaise grâce à critiquer ce film qui est élégant formellement, très attachant quant au propos - mais qui ne répond pas à toute l'ambition qui était la sienne. On est déçus d'être un peu déçus ; on aurait aimé aimer davantage ce film.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Panic sur Florida Beach [Blu-ray]
Panic sur Florida Beach [Blu-ray] de Joe Dante (Blu-ray - 2011)
D'occasion et Neuf à partir de : EUR 50,00
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit