undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles9
4,2 sur 5 étoiles
5 étoiles
5
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
1
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Grand retour des nordistes avec ce "Frozen moments between life and death".
Je dois dire que je n'avais pas vraiment apprécié "Planet pandemonium", l'album précédent. Soyons honnête, j'avais même été carrément déçu.

Le retour de l'illustrateur de l'époque bénie m'a en fait incité à écouter ce nouvel album plus tôt que prévu. Et bien m'en a pris. Je retrouve le Loudblast que j'ai aimé, celui de la période Sublime Dementia et Fragments. Pourtant, cet album n'est pas une simple resucée de vieilles recettes. Non, Loudblast se renouvelle vraiment, n'hésitant pas la prise de risque avec des sonorités nouvelles (sur les solos notamment).
Au niveau du line-up, on retrouve bien sûr un Stéphane Buriez new-look à la barre assisté du batteur Hervé Coquerel. Le reste du groupe, c'est du sang neuf avec deux nouveaux venus, Drakhian (guitare) et Alex Lenormand (basse).
Les titres sont puissants tout en restant mélodiques, les solos inspirés (grande force de cet album à mon sens), les breaks foisonnent. Les tempos sont plutôt lourds, ambiance sombre de rigueur. La voix de Stéphane Buriez n'a rien perdu de sa hargne. Je pense que les fans des albums cités plus haut s'y retrouveront. L'album est conclu en beauté par un instrumental, "To bury an empire", où les solos mélodiques sont rois.
La production signée Peter Tagtgren (qu'on ne présente plus) est impeccable.
Loudblast est bel et bien de retour aux affaires avec cet album. Et ça fait plaisir ! Pour moi, il n'y a aucun titre à jeter. Loudblast revient dans le peloton de tête des groupes de Metal français. L'album mérite amplement ses 5 étoiles.

L'édition présente propose en bonus un DVD avec la prestation du groupe au Hellfest l'année dernière (6 titres - 25 minutes) et deux versions de la vidéo du titre Emptiness crushes my soul ainsi que son making-of.

PS : Puisque j'évoque le Nord et le Metal, impossible de ne pas avoir une pensée très forte pour le député-maire de Denain, Patrick Roy, qui s'est éteint hier, vaincu par la maladie. Un grand défenseur de nos valeurs (en tout cas, les miennes).
33 commentaires|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 juillet 2011
Moi qui avait décroché depuis Cross the Treshold, ce retour en force me comble !
Rien à voir cependant avec les débuts du groupe que je connaissais (et apprécie toujours ;) :
- Un son parfaitement maîtrisé (dans la lignée de Cross the Treshold)
- Une orientation plus thrash que death (notamment sur "Emptiness Crushes my Soul")
- Des mélodies (oui, oui), riffs et breaks que je qualifierais de réellement inspirés (pour ne pas dire géniaux), qui donnent des titres phares comme l'ultime "Neverending Blast" que j'écoute en boucle, l'instrumental (un exercice assez rare en death) "To Bury an Empire" ou encore le ténébreux "Nosce Te Ipsum"...
Cet album de Loudblast, c'est du bon sur toute la ligne !
Et pour les avoir vu au Sonisphere Amnéville, je peux vous dire que sur scène ils tiennent leurs promesses !
Moi je cautionne nos ch'tis à 666% !!!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Un excellent album, qui est à inclure entre les anciens Loudblast que sont "Sublime Dementia", "Cross the Threshold", "Fragments" et le nouveau "The Burial Ground". Exit donc "Planet Demonium", la faute de goût du groupe, qui était une parenthèse bien décevante juste avant cet opus qui recadre Loudblast sur les bons rails.
Livré avec t-shirt et dvd en bonus, ceci explique donc le prix un peu plus élevé qu'un cd normal. Justifié.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
la première chose qui saute au oreilles: le chant caractéristique de stephane buriez qui a muté vers quelque chose de moins grave, de moins profond, mais vers quelque chose de plus écorché, qui me fait un peu penser au hardcore (toutes proportions gardées). passée la surprise de la première écoute, ça n'est pas désagréable!
la mise en son de la musique du groupe suit l'évolution du chant (ou vice & versa!): la musique est moins "épaisse", le son moins gras et moins chargé en grave. c'est un véritable changement artistique, ou plutôt une nouvelle version de loudblast qui semble s'être réinventé. ni plus ni moins.
malgré tout, on retrouve quelques repères avec certaines parties de guitare reconnaissables et des passages assez caractéristiques de la musique de loudblast.

passée la surprise de n'avoir pas un album typique (mais loudblast a-t-il déjà eu un style figé dans le marbre?), ce disque est un des meilleurs de ce début d'année, tous styles de metal confondus. somme d'habitude, cela donne envie d'entendre rapidement la suite... avant la fin de la décennie si possible!
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 mai 2011
Dés le début sa démarre fort, et on se dit ce "Frozen moments between life and death" va tout cassée, et plus on l'écoute plus on a envie de le remettre du début et de recommencer. Et que dire de la chanson "Emptiness crushes my soul" un hymne au ames perdues et au anges déchues, TERRRRRRIBLE!!! et le clip est très sympa, vous retrouverez une vieille copine je pense!!! les Loudblast reviennent pour tout faire péter et ils le font!!! Que dire de plus , procurez vous au plus vite cet album, le futur meilleur album de 2011!!!
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 mai 2011
Les commentaires précédents étant déjà tellement développés, je vais faire bref : cet album est de loin celui que je préfère depuis Sublime Dementia, qui m'avait totalement scotché en son temps.
Je trouve sincèrement qu'il n'y a aucune faute de goût sur ce disque : des riffs excellents (dont certaines "pointures" feraient bien de s'inspirer), une production béton, des morceaux percutants.

Un grand retour, tout simplement.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 avril 2014
Very fast delivery,killerjob !!! Thank you very much !!! One of favorites band . Wait for next album !!! \m/\m/
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 août 2011
Inutile de se lancer dans un chronique tarabiscotée. FMBLAD est un superbe album qui renoue avec le meilleur de la production de Loudblast de l'époque Cross the Treshold/Sublime Dementia et démontre que le groupe n'a rien perdu de sa puissance et de sa créativité en dépit des années.

Indispensable à tout vrai fan des nordistes.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 avril 2011
J'espèrait beaucoup de ce nouvel album apres l'échec cuisant de "planet pandémonium" et bien le retour espéré de Loudblast n'est pas pour demain hélas .
Hon non pas que quelques effort son fait , le son par exemple qui est très bon !
Mais voila la satisfaction s'arrete la , hormis peut etre un ou deux morceau a sauvé tout le reste de l'album est pénible a l'écoute , on ne retiens aucun titre , c'est mou de chez mou et ça traine en longeur .
Elle est ou l'époque de "Cross the treshold" ?
Une vraie déception ...
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

18,00 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)