undrgrnd Cliquez ici Toys KDP nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles20
4,5 sur 5 étoiles
Format: Blu-ray|Modifier
Prix:7,79 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 22 juin 2011
Josey Wales , paisible fermier voit sa femme et son fils massacrés par les soldats nordistes , laisser pour mort , il décide de les venger. Clint Eastwood dans un western c'était pas nouveau à l'époque mais là c'est du grand Art , tout est réunis la traitrise , la vengeance , les chasseurs de primes , les indiens et un peu d'humour car il à une manie de cracher du jus de tabac sur les victimes et ce pauvre chien qui le suit , il joue encore ce héros taciturne qui sera de moins en moins en seul au fur et à mesure de son périple et cela malgré lui , un personnage que j'aime particulièrement c'est le Chef Dan George de son vrais nom qui joue un indien "civilisé" (il disent qu'on est civilisé parce qu'on est facile à prendre en traitre , ça fait des années que l'homme blanc nous prend en traitre) , puis la scène ou Josey explique comment il avait analysé qui allait tirer le premier des quatre nordistes hésitants , c'est vraiment 135 mn. de pur bonheur et il n'ai pas prêt de vieillir avec ces colts exterminateurs le Josey . pour la galette , Warner fait souvent de très bon blue ray et nous le prouve encore et l'image et impeccable , la vf et mono d'origine qui avec son doublage de l'époque et parfait mais la vo en dts et bien plus plus puissante et précise , pour les bonus le commentaire comme d'habitude chez Warner n'est pas sous-titres (encore de la pingrerie) , un nouveau documentaire de 29mn. analyste sur Clint et le western , 7 mn. sur le tournage de l'époque et 30 mn. de making of
0Commentaire|15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 janvier 2013
Sorti bien après pale rider et autres blu ray du Grand Clint,
cette version restaurée de Josey Wales peut être achetée sans hésiter!
L'image est magnifiquement restaurée,pas de grains ou infimes,
les couleurs sont superbes!
Un très grand classique à avoir chez soi.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 juillet 2011
Sur un fond de fin de guerre Séssession, Clint Eastwood met en scène, avec brio, la vengeance d'un fermier sudiste pour le massacre de sa famille par des renégats nordistes. A cela Clint y ajoute un soupçon d'humanité pour les Indiens rescapés d'une extermination et qui sont désormais dans des réserves. La rencontre de Wales avec le vieil Indien est teintée d'humour et de fraternité. Des thèmes chers à Eastwood avec cette incontournable notion de justice qui peut justifier la violence employée. Avec ces ingrédients nous avons un super western auquel je trouve quelques accents de "Danse avec les loups".
Le Blu-Ray se montre à la hauteur, tant au niveau de l'image, belles couleurs, bonne définition que du son (Mono français) qui est puissant et clair. L'ensemble est vraiment non décevant.
Maintenant à vous de juger.
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 juillet 2012
Un tres bon film dans la ligné des Clint Eastwood , c'est un film que je ne connaissais pas et que j'ai beaucoup apprécié, je le recommande à tous les fans de Western
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 août 2012
du clint eastwood comme ont l'aiment , tout est dans ces films actions , angoisse, petite peur , amour , enfin du clint eastwood de western ,
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 avril 2016
je m'attendais à un flot de violence façon western mais non... le film se laisse voir sans bien plus, je n'y retournerai pas aussi souvent qu'un gran torino ou mystic river.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 février 2015
"Josey Wales" est un western parfait,puissant,avec un Eastwood follement charismatique et des thèmes porteurs.
Très en vogue dans le cinéma US des années 70,le thème de la vengeance est ici porté par un personnage principal très déterminé et ne reculant devant aucune violence pour parvenir à ses fins.
Paradoxalement,le héros cherche la paix intérieure de manière aussi intense que sa quête de vengeance.La scéne du pacte avec l'indien est très représentative de cette ambivalence.
Clint Eastwood délivre une formidable performance et un film profond très imprégné de ses collaborations avec Don Siegel.
DVD de bonne qualité.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 février 2013
Je viens de revoir Josey Wales pour la Xème fois et je suis allée rechercher le livre de Forrest Carter. Je ne ferais pas de commentaires sur le récit, d'autres l'ont fait mieux que moi, mais encore une fois, je m'indigne que la fin ait été coupée. Le film paru en salles la reprenait, les premières diffusions Télé aussi, puis brusquement !! Clint Eastwood a suivi très fidèlement le roman. En vertu de quoi a-t-on brusquement modifié cette fin ? Le Ranger, Flechter a parfaitement reconnu J. Wales, mais las de cette poursuite, il lui dit qu'il ne reviendra jamais dans cet endroit et Wales demande à ces êtres pitoyables du saloon qui viennent de lui sauver la vie, d'organiser son mariage avec Laura et celui de l'Indien, et il retourne vers son foyer, enfin libre.
Il faut se rappeler que ce roman a 2 trames, la Guerre de Sessession, organisée délibérément par les Nordistes qui veulent obtenir les territoires sudistes et employer les esclaves déportés d'Afrique dans le nord où commence l'industrialisation. Et pourtant, la misère est plus belle au soleil, n'est-ce pas ? D'autre part, il y a le génocide des Indiens. Jamais un Américain ne prononcera ce mot et pourtant, ils ont bel et bien, par cupidité, créé les premiers camps d'extermination.

En résumé, si je déplore cette coupure, ce n'est pas pour cette scène des deux mariages, qui met quand même un peu de gaieté dans cette histoire violente, mais pour les dernières phrases extraites du livre et dites en voix off qui ont disparu : "Les automnes et les printemps passèrent et Ten Bears se reposa avec son peuple et fit des "medecine". Jusqu'à un automne à partir duquel Ten Bears et les Comanches ne vinrent plus jamais.La parole d'acier avait été respectée. Et Josey se demandait ce qui se serait passé SI DES HOMMES COMME LE RANGER S'ETAIENT RENCONTRES AVEC TEN BEARS COMME IL L'AVAIT FAIT. Cette pensée lui revenait la plupart du temps dans les brumes de l'été indien, chaque automne, quand la vallée se couvraitd'or et de rouges, en souvenir des Comanches".

Les Amérindiens, constitués d'une infinité de tribus (ce qui a causé leur perte en partie) étaient certes sanguinaires, mais nos tribus occidentales de 14-18 et de 40-41 ne l'ont-elles pas été ? C'était aussi une question de défense de territoires. Les Indienstt, contrairement aux Blancs, n'avaient pas la notion de la propriété, et leurs croyances étaient limitées à l'essentiel : la Terre, mère nourricière et les éléments qui la dirigeait (soleil, vents). Ils respectaient les animaux et se contentaient de tuer la quantité de viande qui leur était nécessaire,ils connaissaient la vertu de chaque plante. Je veux signifier par là que les Blancs, si la cupidité n'avait pas été leur nature intrinsèque et malheureusement, immuable, auraient eu beaucoup à apprendre d'eux. N'oubliez pas que les tout premiers colons qui sont venus en Amérique étaient uniquement des trappeurs et qu'ils s'entendaient bien avec les autochtones.

En ces temps de repentances perpétuelles, il faudrait peut-être remonter un peu plus loin que ce 20ème siècle. A. GREDAY
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 novembre 2012
Qu'écrire de plus que ce qui a déjà été écrit sur ce génial film et son non moins génial report en blu-ray ? Qu'il n'y ait pas de conversion en multi-canaux de la bande son française, un détail !

Outre les qualités cinématographiques de ce chef-d'oeuvre, on notera pour ceux que ça intéressent un souci du respect historique quand aux choix des armes. Ici, point d'anachronisme comme dans "le Bon, la Brute et le Truand" par exemple.

L'histoire démarre pendant la Guerre de Sécession (1861-1865) et se termine quelques années plus tard (peut-être 1868-1870), les armes utilisées suivent scrupuleusement la chronologie ! Et c'est donc un véritable bonheur pour l'amateur et le tireur de voir tout au long de ce film les révolvers utilisés !

Chapeau et merci ! !

Une réserve cependant, au début du film la mitrailleuse utilisée dans le Camp Nordiste n'est apparue qu'en 1872 (c'est la Colt Gatling GunQui) alors que la reddition sudiste a lieu à la fin de la guerre, en 1865. Ouppps ! Mais on pardonne ! Ce modèle est une évolution à l'aspect similaire de la 1862-1865 Gatling Gun utilisé lors de la Guerre Civile.

Le détaillé en image des armes utilisées avec ce lien : [...]
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 février 2011
Clint Eastwood au sommet de son art.
Scénario extaordinaire... on ne voit pas le temps passé.
On est tenu en haleine jusqu'à la dernière minute.
Du grand western !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)