undrgrnd Cliquez ici nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Livres de l'été Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles6
4,2 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
1
Format: CD|Modifier
Prix:6,76 €+ 2,49 € expédition
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Le vrai fan de Zakk Wylde le sait bien : derrière les gros biscotos (et les abdos Kro), derrière les poses vindicatives, les gros riffs gras et assourdissants, les motos, les "fuckin' motherfucker", les chaînes et les cheveux gras, se cache une vraie sensibilité, une certaine forme de finesse ou de douceur... bref, un coeur qui bat. Et c'est cette facette de sa personnalité que Zakk a choisi de mettre en avant sur ce disque au titre en forme de clin d'oeil à l'un de ses groupes préférés (oui, Led Zeppelin et la fameuse The Song Remains The Same... il faut tout vous expliquer !). Après un "Book Of Shadows" de toute beauté, sorti en 1996, et un "Hangover Music Vol. VI" en 2004, Zakk Wylde nous refait donc le coup de l'accalmie (presque entièrement) acoustique... et c'est encore une fois une réussite. Ceux qui apprécient le monsieur savent bien à quel point il excelle dans ce registre plus doux et mélancolique.

Accompagné d'un piano ou d'une guitare acoustique, Zakk sait créer l'émotion. Entouré de John DeServio à la basse et du batteur Will Hunt, il nous propose, entre autres choses, quelques nouvelles versions de quatre titres issus de l'excellent "Order Of The Black". "Overlord", "Parade Of The Dead" et "Riders Of The Damned" sont, comme le titre du disque le laisse deviner, très différentes de leurs versions originales. On pourrait même utiliser le terme "méconnaissable"... ça ne choquerait pas. Elles sont en tout cas pourvues de feeling et les nouveaux arrangements sont impeccables. Mention spéciale au superbe solo sur "Riders Of The Damned". Comme en plus, le tout bénéficie d'une production irréprochable et chaleureuse, on n'ira pas se plaindre. En ce qui concerne "Darkest Days", c'est un peu différent. Il s'agissait déjà d'une ballade à l'origine, le passage à l'acoustique est donc notable mais la chanson ne s'en trouve logiquement pas aussi modifiée que les trois autres. Une petite info pour ceux qui se demanderaient pourquoi cette compo apparaît deux fois sur cet album : la deuxième version est en fait un duo avec le chanteur de Country John Rich (que vous ne connaissez probablement pas, et c'est bien normal... puisqu'on s'en fout).

Le reste de la galette contient les titres bonus présents sur les éditions limitées des différents pressages (Américain, Européen, Australien...) de l'album "Order Of The Black". On y trouve deux compositions originales, "Junior's Eyes" et la poignante "Helpless", mais aussi deux reprises ("Can't Find My Way Home" de Blind Faith ou "Bridge Over Troubled Water" de Simon & Garfunkel, présentée ici dans une version piano d'une sobriété exemplaire). La promenade se termine avec une version instrumentale de The First Noel, parfaite démonstration de la dextérité et du feeling de Mr. Wylde.

Alors ne vous trompez pas, si vous cherchez du Black Label Society gras et velu, du gros Heavy qui tache, passez votre chemin car "The Song Remains Not The Same" ne sera que source de déception. En revanche, si vous appréciez les ballades du groupe et le côté plus doux et intimiste de Zakk Wylde, les dix titres proposés ici (pour quarante et une minutes de musique) vous feront passer un moment très agréable... en attendant le retour du groupe à quelque chose de plus brutal sur le véritable prochain album.

Retrouvez cette chronique (et bien d'autres) sur le webzine auxportesdumetal.com
22 commentaires|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 septembre 2011
Trés bon disque accoustique, super voix, super interprétation,il y a des reprises qui je pense vous surprendrons mais dans le bon sens Zakk Wylde nous dévoile son coté tendre avec beaucoup d'émotion. Une production propre .Bravo
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 décembre 2015
Je ne suis pas un bon critique musical, alors je me contenterai de dire que j'adore ce groupe et de vous inviter à lire les critiques de pros sur le net (16/20 sur Spirit Of Metal) !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 décembre 2011
Version acoustique très sympa et un plus pour la reprise de Black Sabbath "Junior's eyes". Avec Zakk Wylde, tonton Ozzy n'est jamais très loin.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Zakk est un guitariste génial et aussi éclectique comme sur le fabuleux no more tears, ou the blessed hellride ou son talent n a pas de limite et il le prouve une fois de plus avec cet album différent ou son jeu fabuleux transpire tout du long ainsi que sa voix chaude et puissante!! J en dirai pas plus sur le contenu!! A vous de jouer zakk rocks!!!
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 juin 2014
Une minute de solos en tout est pour tout... Pour une heure de soupe avec une voix insupportable !!! Les deux premiers morceaux sont écoutables, après...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,68 €
8,68 €
9,68 €