undrgrnd Cliquez ici Toys Livres Cahier de vacances nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo


Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 26 décembre 2003
Voilà un des livres classiques de la dépendance aux opiacées; Confessions of an English Opium-Eater and Other Writings, dont la traduction française existe également(Imaginaire-Gallimard, traduction de Pierre Leyris) est un des rares écrits qui ne dénigrent pas l'utilisation des drogues dites "dures" uniquement pour des raisons idéologiques ou légales; ce livre nous procure une vue plus large et universelle sur la question de l'opium et nous fait douter des bonnes intentions des bien-pensants; Rares sont les bouquins qui nous disent rééllement les expériences de chacun, avec ces côtés positifs ou négatifs,,, A part ce livre on peut également se referer à Boulgakov avec cocaine, ou les écrits de Baudelaire et de Cocteau, sinon le reste est de la propagande dans un sens ou dans l'autre.Il y a également un très beau témoignage de Walter Benjamin "sur le hashisch" (Christian Bourgois éditeur)et un livre récement publié sur le Shanghai des années 20: Shanghai: opium, jeu, prostitution (Picquier poche); Pour les plus avertis et à prendre avec des pincettes: un livre anonyme : "Confessions d'un héroïnomane solitaire", qui décrit de façon très réelle la dépendance et la délivrance de celle-ci, comme une université permettant de se connaître.
0Commentaire|21 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 février 2013
De part la longueur des phrases, on se croirait parfois chez Proust, à la différence que Marcel Proust n'est jamais confus.
Est-ce la langue de l'époque ou bien le fait que l'auteur -au moment où il écrivit ce livre- n'était plus jamais en état d'ête concis du à sa grande consommation d'opium.
Par ma part, j'en garderai le souvenir d'un "documentaire" très moyen... Le message est clair: ne pas essayer (l'opium)!!!
====
Due to the length of the sentences, one can believe reading Proust. The difference is that Marcel Proust is never confusing.
Maybe it's the way of the language of this time or maybe the author -at the writing time- had no longer a chance to be in state of clearness because of his huge usage of opium.
For me this book is more like a documentation on the subject... Anyway the message is clear don't even try (I mean opium)!!!
====
Philippe.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 avril 2012
The book is an interesting study on opium and how the narrator came to use it. It's not fully detailed so don't expect to get a complete explanation of all the symptoms and effects of opium addiction. However, it's an interesting autobiography, as the title suggest.
The Kindle format is quite good too: the book is short, so you can read it in one go and there are no typos that I can remember (pretty rare for e-books)
Overall, an interesting read for avid readers and people who have enough time to go through less famous classics.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)