undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

57
4,2 sur 5 étoiles
L'Agence [Combo Blu-ray + DVD + Copie digitale]
Format: Blu-rayModifier
Prix:14,75 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
50 PREMIERS REVISEURSle 20 mars 2015
Inspiré et proche de l'univers de l'écrivain Philip K.Dick, ce film en a toute la profondeur : dans un monde semblable au nôtre, un politicien prometteur découvre malgré lui que le chemin vers le pouvoir est balisé par des forces occultes, qui feront tout pour le décourager, le pervertir, ou le faire disparaître.Comment ? En faisant en sorte d'empêcher une rencontre amoureuse qui pourrait l'inspirer, et le rendre invulnérable aux pressions du pouvoir. Cette "agence" essaiera de rendre le politicien (très bon Matt Damon) paranoiaque, mais en fin de compte, dans ce monde "androïdesque" qui tend au contrôle d'un univers régit uniquement par l'ordre, le destin se glisse comme un grain de sable.Finement amené, une belle réflexion sur le libre-arbitre, et les dérives d'une société où la technologie remplace le divin.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
( !!! Si ce commentaire paraît sous l'édition blu-ray, ce n'est pas ma volonté. Je fais référence à l'édition en dvd et ne parle pas du côté technique du film ou du support.)

Un film qui marie à la perfection plusieurs genres : histoire d'amour, fantastique et suspense haletant; le tout dans notre monde et à notre époque. Excellente formule pour nous accrocher jusqu'à la dernière minute. On pourra aussi y voir de la science-fiction, mais il me semble que le fantastique se connecte à un niveau plus « philosophique » que scientifique.

Le scénario mérite une mention particulière. Il vaut mieux en parler sans beaucoup dépasser le stade du « Il était une fois... », car les entrelacs de cette formidable histoire se parcourent avec la fébrilité de celui qui attend, avec un espoir teinté de crainte, la suite des événements...
Allons-y donc pour le « Il était une fois » : David (Matt Damon) est au début d'une carrière politique très prometteuse. Mais, un événement anodin (du moins s'il était un homme de la rue et pas un politicien) de son passé récent pourrait bien le déstabiliser. Et c'est à ce moment précis qu'une rencontre vraiment imprévisible va le troubler (Emily Blunt). Une rencontre qu'il n'aurait pas "dû " faire... A partir de ce moment, le suspense commence. Lui, David contre, disons Le Plan, qui envisageait pour lui d'autres projets qu'une histoire d'amour... La suite à l'écran...

Le jeu nerveux, énergique de Matt Damon donne une dimension humaine à l'histoire. A le suivre, on ressent la fébrilité, la détermination de la guêpe qui sans se soucier de sa taille, agit de manière parfois imprévisible.
Emily Blunt, une femme au charme si authentique qu'il rend monolithique les Belles aux subtiles frivolités. Une femme tout simplement...

Pas de seconds rôles, juste des rôles moins longs, mais quelle qualité !
Terence Stamp par exemple est parfait dans son personnage « passé », tout droit sorti d'un film de notre jeunesse. Enfin, tout dépend de l'âge que l'on a...
L'ambiance générale mêle en effet avec succès l'ancien et le nouveau, créant une atmosphère délicieusement rétro où les imperméables, les chapeaux, ainsi que les plans ou lieux et objets (bibliothèque, livres), contribuent à valoriser un aspect important du scénario.

Un film d'amour, sans les sucreries habituelles ou disons attendues, des films romantiques.
Un film à suspense, où le Petit, l'Insignifiant s'oppose au Grand.
Un film où le fantastique apparaît, comme il se doit, dans notre monde réel. Ce qui est perçu et ce qui « est », ces deux réalités, sont-elles mêlées, subordonnées, opposées ?
Un film enfin où les questions du libre-arbitre, des choix personnels, du destin, du hasard et de la liberté sont abordées.

Les effets spéciaux sont parfaits, vraiment. Sans se mettre en valeur, ils se mettent au service de l'histoire. J'ai personnellement trouvé fascinants les « livres de travail » ainsi que les portes, qui rappellent immanquablement une autre œuvre de science-fiction récente... Et puis, il y a ces chapeaux, qui en plus de contribuer au style rétro, sont bien utiles...

La musique enfin est splendide. Bien sûr direz-vous, elle est de Thomas Newman ! Son style, reconnaissable entre tous, fait merveille ici. Un côté immédiat (par certains timbres et certaines lignes mélodiques) et un autre plus aérien, plus insaisissable: support de l'imprévisible et de ce qui échappe à notre contrôle. Une magnifique symbiose avec les images et les atmosphères...

Reste LA double question : qui orchestre le Grand Plan, et dans quel but ?
Personnellement, j'ai oublié l'écran et les acteurs et je me suis projeté, faisant mes propres choix, immergé dans le côté multiple, dans ce réseau de réalités différentes. Je suis resté littéralement à l'affût dans un univers imprévisible qui force les personnages à revoir les notions de liberté, les choix et le libre-arbitre, et où la question du destin s'impose avec une urgence absolue.

Le plus beau compliment que l'on puisse faire à une œuvre, ne serait-ce pas justement de lui accorder de vivre dans notre esprit, de lui accorder une vie propre tout simplement?

Un ticket pour assister à un bon film et savourer un moment de haute lutte, celui où la plus grande force de l'univers entre dans la danse et perturbe le déroulement d'un plan savamment orchestré...
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 23 juillet 2011
Based on a short story "Adjustment Team" by Philip K. Dick and adjusted for the big screen by George Nolfi, this is one fun chase scene after another. If you look further into the story you can find layers of deeper meaning which are thinly veiled from the viewer. However the superficial story of lovers destined to be together and assisted by friends from another reality is quite enough to carry this movie.

Looking closely at this film you'll notice that many of the people are not really actors there actually politicians and other famous people. However the filmmakers selected just the right actors to play the characters and the actors do not overwhelm the characters they are playing; so you to imagine yourself as part of the story and find yourself kibitzing.

I missed this at the theater but did pick it up on Blu-ray and the particular DVD that I watched had a few interesting extras such as:
Deleted and extended scenes
The labyrinth of doors: interactive map of New York
Leaping through New York
Destined to be
Becoming a Elide
Feature Commentary with/Director George Nolfi

Also included extras or things like:
My scenes
D-box

I have to confess that only took advantage of the commentaries. There are no new insights but it is nice to know what Nolfi was thinking.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Voilà un excellent film, avec Matt Damon et Emily Blunt, qui est bien plus une histoire d'amour qu'un film de science-fiction, et s'adresse vraiment à tous, y compris ceux qui ont du mal avec l'un ou l'autre genre. C'est absolument tout publics, sans être niais ou enfantin, et vous poussera même, si vous avez une fibre un peu spi ou parano, à vous poser des questions sur la fatalité, le destin et la liberté.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
« L'Agence » est un film de science fiction tiré d'une nouvelle de Philip K. Dick. Réalisation et acteurs de qualité sont présents au rendez-vous et sont plutôt convaincants, mais le scénario manque de souffle et de profondeur.

Mais le film tourne presque à l'exercice de style, sur une seule idée de base, celle de ce Bureau d'Ajustement dirigé par le Grand Patron pour venir remettre les humains sur le droit chemin lorsqu'ils dévient du « plan » écrit et prévu pour eux.

Visuellement, l'artifice le plus spectaculaire est celui des portes qui permettent aux agents du Bureau d'emprunter des « raccourcis » pour se déplacer dans la ville New-York. Agréable et passionnant au départ, le film se révèle un peu poussif sur la longueur.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
En écrivant "la morale est sauve", je ne donne pas d'avis moralisateur sur ce film mais plutôt le fait d'indiquer que ce film est bien sauvé dans la catégorie "morale". On peut imaginer que c'est un film de science-fiction car il a des effets spéciaux, peu il est vrai, sympas, une situation d'étrangeté qui le ferait à la rigueur basculer dans le camp du film fantastique mais, à bien considérer, "l'agence" est un film de "moraliste" dans le sens où il trace un portrait humain à partir de la question du libre arbitre. Que décide-t-on et que ne décide-t-on pas ? A partir d'une telle question, les caractères humains s'affirment ou se délitent mais nous nous trouvons dans ce type de situation que n'auraient pas reniés les grands moralistes du XVIIème siècle, les La Bruyère, Molière ou La Fontaine, pour de parler que des ténors.

In fine, que vaut-il mieux ? l'amour d'un être ou le choix d'une carrière, aussi brillante soit-elle ? Et si en plus on sait à l'avance quelles seront les conséquence du choix, où est vraiment le libre-arbitre, et la liberté tout simplement. La faculté libre du jugement est au coeur du film, si forte qu'il en a des velléités théologiques, ce que l'on ressent à l'écoute des termes employés dans le film avec ce Grand Patron et ces employés qui ne connaissent pas tout mais qui obéissent avec une grande sureté et qui ressemblent comme deux gouttes d'eau à des anges.

Bref, un excellent film moraliste aux allures de SF, avec une action prenante et une histoire originale, deux acteurs formidables dont le duo marche impeccablement. Que du bon.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 février 2014
Mélangeant romance et science fiction métaphysique, l'Agence se révèle bien construit, bien prenant avec un excellent Matt Damon et une très jolie Emily Blunt. Le film est brillant dans le sens où il amène une réflexion sur un débat sans fin : avons-nous un destin, écrit quelque part, par quelqu'un ou quelque chose ? Pouvons-nous changer notre destin ? Un film réussi qui mérite d'être vu.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 24 février 2015
Le jeune cinéaste aime le mélange des genres et ouvrir des portes (au propre comme au figuré) : d'une SF très métaphysique (à la Inception ou Matrix) sur la part de destin et de libre-arbitre dans nos vies, on passe ensuite à des scènes de romance typiquement hollywoodiennes, puis enfin c'est la course (clin d'oeil à Jason Bourne, jusque dans l'affiche) jusqu'au final cousu de fil blanc et brin moraliste.
Points forts du film, une belle technique (image, bande-son), un couple convaincant à l'écran (Matt Damon et Emily Blunt, c'est plutôt glamour), de bons seconds rôles (notamment John Slattery, vu dans Mad Men et Desperate Housewives), et une histoire au fort potentiel.
Dommage que le film n'aille pas au bout de sa démarche et préfère la facilité jusque dans une fin un peu décevante.
Bref, un film divertissant et large public, à apprécier comme tel.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 14 août 2013
Voici une excellente découverte que ce thriller romantico-fantastique au scénario original qui dose avec efficacité sentiments et suspense. Tiré d'une nouvelle du maître de la sf Phillip K.Dick, "the adjustment bureau"est suffisamment intriguant et inquiétant pour séduire.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
J'ai découvert ce film sur Canal +. Comme je n'avais jamais réussi à le visualiser d'un seul tenant, ce film a attiser ma curiosité. Par morceau, je n'y comprenais pas grand chose, mais il fallait absolument que je regarde ce film dans des conditions normales, de bout en bout, pour en apprécier l'intrigue. Amateur de film d'anticipation, j'ai été "embarqué" dans un voyage que je ne regrette pas. De bons acteurs, une histoire originale et captivante, des images rapides, rythmées et très bien enchaînées. En définitive un questionnement. Qui sommes-nous vraiment, avec une réflexion intéressante sur notre libre arbitre, sommes-nous vraiment maître de nos choix, ou tout est-il inscrit dans le Plan ? Super, pour moi, un film qui m'a marqué.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Source Code [Blu-ray]
Source Code [Blu-ray] de Jake Gyllenhaal (Blu-ray - 2011)
EUR 8,01

Au-delà [Blu-ray]
Au-delà [Blu-ray] de Matt Damon (Blu-ray - 2011)
EUR 5,29

Invasion [Blu-ray]
Invasion [Blu-ray] de Nicole Kidman (Blu-ray - 2008)
EUR 8,54