undrgrnd Cliquez ici KDP nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

3,9 sur 5 étoiles7
3,9 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 11 février 2015
Un classique qu'il faut avoir lu. Les adaptations diverses au cinéma et à la télé ne rendent jamais bien l'atmosphère et l'angoisse des Hauts.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 janvier 2016
Un classique qui est à sa place dans n'importe qu'elle bibliothèque ! C'est passionnant et le reflet d'une Angleterre très voire trop coincée dans et par son époque. Mais les sentiments permettent de s'affranchir de tout !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 août 2015
Un des romans les plus connus de ceux écrits par une des soeurs Brontë.

Histoire torturée où les caractères des personnages se fondent dans les décors austères et les éléments déchainés.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 septembre 2014
Am a total Brontë fan. This book never fails to stir the emotions. Stunning writing and still as fresh as ever.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 décembre 2013
I had read that book when I was 15 and had a dim memory of it. Then I happened to pick it up again a few days ago. Well ...

To-day's literature and cinema is essentially Manichaean: there are goodies, and there are baddies. The baddies are just bad, the goody-goodies are merciless in their self-righteous destruction of the baddies, the end makes us feel so good ... Here we have something quite different: it is the baddies who are supposed to retain the interest, even the sympathy, of the reader. The not-so-bad (and that is relative) are good-for-nothing bibulous weaklings. And what snobbery! Some characters are considered as belonging to the "gentry" - and that is petty gentry, they are not titled - but that allows them to heap scorn on the others, and the others to envy them. So, is that a true pîcture of the society of the time? I don't know that much about nineteenth-century England (I'm not English), so I cannot answer that.

But if I look around in to-day's world, even at very close range, I also find revenge, cruelty, self-inflicted misery, silly destructive conflict. Which makes me think that the book is not Gothic fiction but true realism.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 juillet 2014
My word, I waited far too long to read this classic. How I wish i had waited even longer. I thought it awful, boring and pointless and I did not care about any of the characters. Not a hit with me at all I'm afraid.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 février 2013
Not really a love story that you could warm to easily, given heathcliffe's personality. But a really gripping read nonetheless.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus