undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles18
4,3 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:13,51 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 23 juin 2003
Yimou adapte l’intrigue en apportant une dimension visuelle, une composition de couleurs, une intensité de lumière, et une foule d’émotions qui toucheraient n’importe qui.
Il serait impossible de critiquer la moindre chose tellement tout s’épouse à la perfection , le film est doté d’un langage esthétique, d’une thématique et d’une ambition qui le rendent difficile de le définir, on peut toutefois relever sa grande qualité plastique, son traitement métaphorique, et ces histoires de la chine toujours empreints de romanesque et ça fait du bien de voir un pays qui cherche des identités artistiques et esthétiques contemporaines tout en inscrivant dans ce mouvement les histoires du passé.
0Commentaire|29 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 février 2012
La chine de Mao. Une famille ruinée à cause du jeu, la misère, le travail collectif,la soupe collective, les liens d'amour de la famille, le combat pour survivre... excellent ! émouvant d'un bout à l'autre. A voir ABSOLUMENT
0Commentaire|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Alors que le cinéma chinois contemporain est marqué par la figure de Jia Zhang-KeLe monde de Jia Zhang-ke, il faut se souvenir de l'accueil très favorable qu'avaient reçu en Europe et en France, il y a une vingtaine d'années, les premiers films de Zhang Yimou (né en 1951), un réalisateur bien différent, qui avait su accompagner les premiers moments de l' « ouverture » de son pays d'images fortes capables de toucher un large public.

Je connaissais le Sorgho rouge (1987), Ju Dou (1989), Epouses et concubines (1991), Qiu Ju, une femme chinoise (1992)Qiu Ju, une femme chinoise, mais j'étais passé à côté du film suivant du réalisateur, ce Vivre ! qui a reçu à Cannes un Grand Prix (1994), un film qui précède lui-même de peu le film de gangsters qu'est Shanghai Triad (1995) qui devait beaucoup décevoir, bien que j'en aime pour ma part beaucoup l'univers visuelShanghai Triad (Yao A Yao Yao Dao Waipo Qiao) [Import USA Zone 1].

Il est difficile de regarder aujourd'hui Vivre ! sans penser un peu tristement à la manière dont le cinéma de Zhang Yi-Mou a ensuite perdu peu à peu ses vertus initiales, pour aller soit vers des films décoratifs mais mineurs (Le secret des poignards volants, 2004), soit vers des films patriotiques dotés d'un message bien lourd (Hero, 2002, et plus près de nous la catastrophe de The flowers of war, 2011), tandis que le dernier en date, Coming home (2014) tente de renouer avec la peinture de l'histoire douloureuse de la Chine vue par les gens ordinaires, avec un mélange de réalisme et de sentimentalité qui n'a donné à mon sens, au mieux, qu'une demi-réussite.

S'il s'agit de trouver des films chinois qui ont abordé courageusement, non seulement les vicissitudes de l'histoire en général, mais aussi les folies du Grand bond en avant et de la Révolution culturelle, des sujets toujours sensibles lors du tournage, alors par exemple Le cerf-volant bleu de Tian Zhuangzhuang (1993)The Blue Kite (le cerf-volant bleu) version audio chinoise avec sous-titres français, bien moins connu, est une bien plus grande réussite que ce Vivre ! ne serait-ce que par son impeccable construction et sa poignante sobriété.

Cependant, en ce qui concerne Vivre !, malgré des moments nettement plus faibles, le retour du motif des marionnettes, des scènes clés comme la grande ouverture du film dans une maison de jeu, les démêlés du fils avec son père (autour du thé à la sauce piquante), la scène de l'hôpital, et la toute fin, restent tout de même de beaux et bons moments de cinéma, certes un peu didactiques parfois dans l'évocation des ravages de la politique, mais tout de même et au fond pourquoi pas.

Si Gong Li, cantonnée dans un personnage peu consistant, ne trouve pas dans Vivre ! un de ses meilleurs rôles, l'acteur principal, Ge You, connu désormais dans un registre plus léger où il a connu de grands succès en ChineIf You Are the One (Standard Edition) DVD, est remarquable en Fengui, un homme censé dans le film symboliser toute l'évolution de la Chine contemporaine, un rôle qui devrait être écrasant et qu'il parvient à tenir d'une manière vraiment étonnante, au point qu'au sujet de ce Fengui on a envie de parodier la formule de Sartre dans les Mots : « un chinois, fait de tous les chinois, qui les vaut tous et que vaut n'importe qui ».
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 février 2013
Et c'est un bonheur de l'avoir en VO sous-titré quoiqu'on en dise...
Il est difficile de résumer ce que cette famille chinoise a pu « vivre » ou plutôt subir, durant cette période douloureuse qui débute à l'aube du maoïsme et qui s'achève de nos jours en passant par tous les excès de ce siècle... Une famille bourgeoise qui au gré des hasards de la vie va chuter dans la misère la plus profonde et traverser l'enfer de la révolution culturelle...
Gong Li est merveilleuse.
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 novembre 2002
Magnifique voyage et destin dans la chine des 50 dernieres années
Mieux que tous les cours d'histoire ...Une grande fresque contemporaine ou les images et la musiques sont somptueuses.
0Commentaire|23 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 octobre 2015
je m'attendais à être beaucoup plus pris par l'histoire de cette chronique familiale de la Chine des années 40 aux 70,relatant la révolution culturelle et l'avènement du communisme de Mao, surtout vu que le film a été réalisé par Zang Yimou et qu'il est interprété par la magnifique Gong Li. Ayant été récompensé à Cannes, ce film aurait dû me tirer quelques larmes, vu l'histoire triste qui en constitue sa trame. Mais, non, je n'ai pas été ému au point de verser une seule larme, la faute sans doute à une histoire trop tarabiscotée et trop téléphonée, dans laquelle le caractère historique prend le pas sur l'humain. Dommage, mais il ne faut pas enlever à ce film toutes les qualités de narration, d'émotion ,de reconstitution historique, d'interprétation et de beauté artistique, dont il est pétri.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 août 2015
Sujet fort, très bien interprété et très bien filmé, sur l'histoire d'une famille chinoise du début des années quarante à la révolution culturelle. Très bon scénario et belles images, excellente interprétation des acteurs, notamment de Gong Li.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 septembre 2015
Très beau film certes, mais l'histoire de cette famille "ordinaire" et de ses malheurs passe trop pour moi au second rang derrière la reconstitution (d'ailleurs passionnante) des bouleversements de la Chine sous Mao.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 novembre 2012
Cefilm est magnifique , dommage qu'il ne soit pas en langue française comme prévue au moment du choix .Livraison en langue chinoise ( mandarin ) le fait de lire un film S/T ne permet pas de l'apprèçier vraiment.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 juin 2014
Fresque authentique et bouleversante d une famille chinoise a travers l histoire dramatique de la Chine. Pour les passionnes de langue chinoise et d histoire de la Chine, a voir et a revoir, nimen kan ba!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)