undrgrnd Cliquez ici Toys Livres Cahier de vacances nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire cliquez_ici Jeux Vidéo Achetez Kindle Paperwhite

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles1
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:22,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 17 août 2011
S’agit-il d’un « remake » d’un enregistrement réalisé en 1985 pour le compte d’Harmonia Mundi (HMC 901231) et retiré du catalogue depuis quelques années, mais toujours disponible sur Amazon en format MP3 ?
Philippe Venturini de Classica nous dit que « … la conception globale n’a pas vraiment changé, toujours organisée par la ductilité des lignes et la netteté du trait autour d’une douce lumière intérieure ». Ce disque se mérite un Choc de Classica. Venturini termine son article en ces termes : Herreweghe « … voulait convaincre et émouvoir : il a admirablement réussi. Sans révolution ni transgression ».
Le jeu de la comparaison se poursuit chez Diapason. Gaëtan Naulleau est d’avis que dans le motet Jesu meine Freude (BWV 227) les solistes de la première version étaient, disons, « supérieurs ». Il écrit : « La mélancolie de leur Gute Nacht reste inoubliable. Tout cela, hélas échappe aux nouveaux venus, aussi engagé que méticuleux ». Mais il ajoute tout aussitôt : « Mais tout le reste est à l’avantage du nouveau disque ». Il accorde tout de même un excellent score de 5 Diapasons ce deuxième titre au catalogue du nouveau label « Phi » créé par Philippe Herreweghe.
Du côté anglophone, on constate la même perception. George Chien de Fanfare (35 :2 -11-12/2011) se livre lui aussi au jeu de la comparaison, mais il n’y a pas de vainqueur selon lui. Si vous possédez l’enregistrement de 1985, ce n’est pas urgent de le remplacer. Mais posséder les deux serait idéal ! Pour Jonathan Freeman-Atwood de Gramophone (10/2011), la seule faiblesse du disque se situe au niveau des sopranos (« inconsistent intonation »). Selon ce critique, on a ici un « Jesu, meine Freude » d’anthologie qui s’impose à nous tel un paysage « schützien » – ce qui est tout à fait la marque d’Herreweghe. « Nous avons là un premier cru du moins pour certaines parties si ce n’est pour l’ensemble ». (« Vintage Herreweghe in parts, if not in toto »)
Chez Classic @ la Carte, on poursuit le recensement des critiques disponibles. On peut les consulter dans la section « Récompenses/Awards – 2011 ». Une recherche des expressions suivantes « classicalacarte + ID154 » vous y conduira.
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

21,22 €