undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_PhotoM16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles
3
4,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Téléchargement MP3|Modifier

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Pour son cinquième opus, la bande d'Erik Rutan n'a pas fait dans l'originalité... et c'est tant mieux, car tout n'a pas été encore dit dans le domaine de la brutalité.

Toujours la même production des Mana Studio du sieur Rutan, mais avec un son beaucoup plus clair que l'album précédent, ce qui le rend beaucoup plus accessible sans pour autant diminuer sa puissance.
Erik Rutan écrit encore une fois paroles et musique et s'est entouré du batteur Jade Simonetto déjà présent sur "Fury & Flames" et du bassiste Jade Hrubovcak, le frère de Mike (chanteur de Vile, Abraxas, Monstrosity). Rutan assure quant à lui l'ensemble des parties de guitare et des voix.

Le groupe opte toujours pour un death brutalement technique, genre qu'il maîtrise largement depuis le début, avec des riffs de plus en plus tranchants et vicieux, que ce soit en up tempo ultra blasté ou en mid tempo lourd et sombre, qui domine largement sur la deuxième moitié du disque, à l'image du morceau éponyme ou du final saisissant "The Fire of Resurrection".
En up tempo, je reste sur les brillants "The Art of Redemption" avec ses riffs haut perchés et "Deathveil" terrassant d'efficacité. L'intro courte "Rebirth" constitue quant à elle une excellente entrée en matière.

Un des disques de death brutal indispensables de l'année.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 juillet 2011
Après l'immense déception Illud Divinum Insanus de Morbid Angel, Hate Eternal redonne - encore une fois - ses lettres de noblesse au brutal death.
Le son est excellent, les compositions inspirées, que du bon.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 octobre 2015
Erik Rutan dans la meilleure expression de son art, brutal et technique à souhait. Tout amateur de death metal se doit de posséder cet album.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)