undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

2,8 sur 5 étoiles4
2,8 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
3
2 étoiles
1
1 étoile
0
Format: DVD|Modifier
Prix:20,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 21 juin 2011
Fan invétéré depuis toujours du serpent blanc, je n'irais pas par quatre chemin, ce CD/DVD est une relative déception. Nous voilà revenu en 90 à l'époque du glam/hard rock, chevelures péroxydées, poses mytho avec manches (de micro, de guitares), délicat toucher pelvien et sortie de langues réguliers. Et dire qu'on adorait cela à l'époque...Bon, passé ce moment de légère nostalgie teintée d'amusement, j'ai moins ri aux premières images du show : piètre qualité vidéo, image floue, effets visuels pour masquer la misère ; le lifting de la bande vidéo n'a pas fait de miracle. En comparaison, des lives de DEEP PURPLE en 72 ou 73 sont de bien meilleures qualité. Second constat, la voix de DC est bien abîmée, et même bousillée sur certains titres où disparaît toute la finesse vocale légendaire de l'intéressé. Dernier point, la paire de duettiste VANDENBERG-VAI nous en mets plein la vue et les oreilles, mais question feeling, on est loin de MARDSEN-MOODY ou BEACH-ALDRICH. Des titres emblématiques comme "Ain't no love..." ou "crying in the rain" perdent une bonne partie de leur cachet, par des arrangements musicaux moyens. Quant à la paire rythmique SARZO-ALDRIDGE, bien sûr, elle assure, même si le classique solo du batteur fou est quasi identique 16 ans plus tard (!) lors du concert filmé de 2006. Un peu mécanique tout cela, monsieur ALDRIDGE... A noter le "behind the scene" sympa qui démythifie un peu sieur COVERDALE, portant lunettes et cerné lors de l'enregistrement de SLIP OF THE TONGUE. Au final, une demi déception. Réservé aux inconditionnels, dont je suis bien sûr.
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Attention DOCUMENT , MONSTERS OF ROCK 90 concert intégral
ne pas être trop exigeant, sur la qualité son et surtout image
ici c'est la grosse artillerie HARD US ( on est loin du Hard blues des premiéres années)
STEVE VAI/ VANDENBERG/SARZO/ALDRIDGE et COVERDALE ( qui déjà vocalement affiche une certaine usure)
vu le style , le groupe est toujours là aujourd'hui certe avec une formation différente
à quand la ré-édition du MONSTER OF ROCK 83 ( et en entier SVP )
là je dis OUI, de suite
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 décembre 2011
7 années après sa première apparition en tête d'affiche des Monsters of Rock de Donington, Whitesnake est de retour. mais quel Whitesnake ? de la formation de 1983, seul subsiste David Coverdale. Tous les autres musiciens ont été remplaçés par des mercenaires américains :
* Tommy Aldridge à la batterie, excellent batteur certes mais dont le solo de batterie est quasi exactement le même qu'il interprétait quand il accompagnait Pat Travers, et ca remonte à fin des années 70 !
* Rudy Sarzo, très bon bassiste mais qui à l'exception de son jeu de scène et de ses mimiques n'apporte rien de plus que Neil Murray
* Adrian Vandenberg et Steve Vai aux guitares, Vai un mercenaire qui pour le million de dollars payé par Coverdale aurait tout aussi bien accepté de jouer chez Milli Vanilli
Bref, le débat restera sans fin entre les adorateurs acharnés de David Coverdale qui ont bien souvent découvert Whitesnake en 1987, et les autres plus critiques qui se souviennent avec nostalgie du Whitesnake période NWOBHM qui faisait rimer hard-rock et blues avec bonheur. Le concert de Donington 1983 est disponible en DVD (numéro amazon B0019LL6E8) tout comme un autre excellent concert filmé au Japon en 1984 (numéro amazon B000P12JEO), d'autres bandes live de Whitesnake existent mais restent dans les cartons comme le concert de Rio en janvier 1985.
Mais peut-etre que le concert ultime à publier en DVD reste celui de Largo en 1980, avec la formation immortelle du 'Snake : Coverdale, Lord + Paice (3 ex-Deep Purple), et Marsden/Moody/Murray.
22 commentaires|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 juillet 2011
malgrès une qualité d'image très moyenne le son est puissant et le choix des morceaux excellent j'adorrreee imanquable pour tous les fans du Snake dont je suis surtout avec Vandenberg à la guitare que j'adore !!
The snake bite !!
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

14,99 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)