undrgrnd Cliquez ici Baby NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

13
3,5 sur 5 étoiles
A Treasure
Format: CDModifier
Prix:21,40 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

12 sur 12 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Les plus vieux d'entre nous n'ont pas oublié la légendaire "traversée du désert" de Neil Young au cours des années 80, ce fameux suicide commercial et artistique à nul autre pareil. "A Treasure" (...il ne faut pas exagérer, non plus !) est donc l'apparition surprise d'un bon disque, enregistré "live" avec des pointures de la country music, alors que la carrière du Loner touchait le fond. On y entend, logiquement, de la country très classique - magnifiquement interprétée, mais il faut dire que ce n'est pas particulièrement ma tasse de thé -, des textes au conservatisme chagrin (les femmes, le couple, la bagnole américaine... tout ça fleure "bon" les années Reagan !), des moments parfaits où la voix de Neil rachète à elle seule tout le reste, et surtout deux chansons magnifiques qui justifient l'achat du disque : une version "johnnycashienne" et hargneuse du "Southern Pacific" de Re-ac-tor, et un superbe, déchirant, presque hallucinant "Grey Riders", grande chanson jusqu'ici inédite.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Mais où s'arrêtera-t-il ? Jusqu'où Neil Young va-t-il fouiller ses archives et continuer à en exhumer de savoureuses reliques ? A Treasure (2011), dernier épisode en date, nous oblige à une nouvelle halte sur la carrière du Loner. Une énième chasse au trésor. Celle qui dicte la sélection présente sur cet album s'inscrit dans une période vue comme artistiquement stérile par les fidèles partisan du canadien. Dans sa traversée du désert des années 80, englué dans les voie boueuses de l'électro et de la new wave, plus rien (hormis Old Ways) ne relie Neil Young de l'artiste prolifique et inspiré de l'époque Harvest. L'homme est assez intelligent et lucide pour s'en apercevoir, aussi, dans le sillage du très countrysé Old Ways (c'était l'année du Farm Aid), dont Geffen Records rejettera le principe et poursuivra Young devant les tribunaux, il part en tournée de promotion (1984/85) avec, pour compagnon, l'International Harvesters. Si les diverses archives exhumées jusqu'alors nous ont révélées le Young à cheval entre acoustique et électrique, passant du folk au rock, elles nous rappellent via l'épisode A Treasure que Young a tâté et bien, du country. Certains LP du Loner en distillent ça-et-là avec parcimonie et à bon escient ; ils ont généralement été accompagnés de commentaires plutôt élogieux. Pour l'heure, l'intermède qu'il s'offre ici a le museau à fond dans le genre. Tant pis pour ceux qui ont du mal avec la country music, tant mieux pour les autres. Quoi que le fougeux Grey Riders et les près de huit minutes de Southern Pacific (que l'on trouve sur l'album Re-Actor) possèdent ce petit côté rock qui ne déplaira pas aux allergiques. Parmi les 12 titres live compilés et archivés pour la circonstance, cinq sont inédits comme le délicieux Amber Jean (en hommage à sa fille Amber née juste avant la tournée en question), Let Your Fingers Do The Walking, l'original Soul Of A Woman, Nothing Is Perfect et Grey Riders. Flying On The Ground Is Wrong remonte, par contre, au premier Buffalo, tandis que Are You Ready For The Country figure sur Harvest (1972). Le regretté Ben Keith (mort en 2010) qui aeuvre à la la pedal steel, Rufus Thibodeaux, le violon déjanté de la country, Bill Drummond, bassiste, Hargus « Pig » Robbins et le pianiste Spooner Oldham constituent le line-up complice, compétent, homogène et motivé, sélectionné par l'aeil avisé du canadien. Chaque médaille, fut-elle d'or, a son revers. Comme c'est résolument country, tout le ton du disque s'installe dans un état d'esprit similaire engendrant parfois, au fil de l'écoute, une certaine sensation de monotonie. Au final, si trésor, il y a, il faut bien creuser. Il ressort que ce disque déterré a une vraie raison d'être auprès des inconditionnels de musique de terroir et des fans de Young qui ne laissent rien passer sur leur idole. Quant à moi, je l'ai écouté. J'ai apprécié mais n'ai pas l'intention de l'acquérir à n'importe quel prix. A 3,5 sur 5, j'ai tout mon temps (RAZOR).
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
15 sur 17 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Décidément, toutes ces "Archives" sont des bijoux, des trésors (sauf peut-être "Live at Canterbury House 1968" : trop de bla-bla). Celle-ci, la n° 9, ne déroge pas à cette règle. C'est un concert du milieu des années 80 (qui sont, d'un point de vue discographique, presque déplorables : c'est quand Neil Young était chez Geffen : 'Trans', 'Landing on water' -le pire- 'Everybody's rocking').
Ici, c'est la tournée après "Old Ways" (2 titres), en 1984 ou 1985.
"A treasure" a un ton définitivement country avec banjo et fiddle, Rufus Thibodeaux, + Ben Keith, Spooner Oldham, et d'autres.
Les titres de ce cd, en plus de 5 inédits, sont quelques anciens titres revus et corrigés à la sauce country. Et certains, surtout 'Motor city' ou 'Southern Pacific' s'en sortent métamorphosés, en plus que très bien, cela va sans dire. La seule chanson vraiment connue du set est 'Are you ready for the country?' Et c'est très bien de (re)découvrir des chansons moins connues. Le dernier titre 'Grey riders' est particulièrement réussi.
Tout est très rythmé et respire la joie de vivre. Alors qu'en fait c'était une tournée de soutien aux paysans en difficulté, quasiment un benefit tour !

Le son est absolument formidable. La pochette par contre est pas terrible: peu de notes, juste un article, un bout de carton. Aurait pu se forcer un peu !
Mais la photocopie de l' article de journal nous informe que le show avait 17 chansons, dont SEPT inédits, dont une jam d'une quinzaine de minutes ! Mais où tout le reste est-il donc passé ?(Notons que l'article ne correspond pas au cd puisque les musiciens sont différents.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
23 sur 28 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Le loner en goguette au pays des chemises à carreaux (Fogerty, Springsteen...que du beau linge). Le genre : la country, vous l'aurez deviné. Si vous l'aimez pas, vous le garderez comme BO en regardant "l'amour est dans le pré ou le bonheur, c'est vous qui voyez". Mais vous l'aimerez. Ce commentaire est nul, je le sais mais achetez le et comme par miracle vos radis repousseront même sous la sécheresse.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Je suis fan inconditionnel du Loner et je dois dire que les derniers opus m'avaient un peu déçus.
Doit on ressortir les vieux trucs pour retrouver le bon Neil Young ?
Cet album sauce country nous ramène en arrière mais ça fait du bien de découvrir ou de redécouvrir des morceaux de bonne qualité.
De plus, il sait bien s'entourer le bougre !
A écouter jusqu'à épuisement du lecteur.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 31 août 2011
super album country rock.a ce demander pourquoid il a mis autant de temps a sortir ces bandes lives.un neil époustouflant comme on aimes si on suit sa longue carriére.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 juillet 2011
Comme tous les albums de Mr Young c'est bon, c'est même très bon ça s'écoute sans faim, c'est le genre d'album dont je pioche quand je n'ai pas une furieuse envie d'écouter un style particulier et qui me met de bon humeur !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 17 juillet 2014
On aime ou on déteste, mais il ne laisse personne indifférent. Cette pépite dans sa discographie vaut le détour pour le plus canadien des cowboys
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 8 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 15 juin 2011
La question que je me pose c'est allons nous avoir droit au même coup que pour les lives " Live At Massey Hall 1971 et Live At Fillmore East" présents dans les archives volume 1 mais en vente avant la sortie ...?
en clair ce live fera t il partie des archives volume 2 .... j'achète j attends ... à voir il fallait donner une note ça doit être du tout bon ....
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 9 janvier 2012
L'album s'écoute facilement mais aucun morceau ne donne "la chair de poule" .
Sinon pour les inconditionnels de "country cowboy " ça passe juste .
ces propos n'engagent que moi , bien entendu. Musicpat.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé

A Letter Home
A Letter Home de Neil Young (CD - 2014)

Psychedelic Pill
Psychedelic Pill de Neil Young (CD - 2012)