undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles
51
4,2 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:22,28 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Cette deuxième saison de Stargate Universe est la dernière. Apparemment (sauf changement),la licence Stargate n'aura plus de suite. Et c'est dommage car Robert Carlyle est excellent en scientifique asocial et on sent qu'il a fallu rapidement trouver une fin crédible. Le jeune acteur jouant Eli apporte de l'humour (enfin moins dans la deuxième que dans la première saison quand même). Stargate Universe se rapproche un peu de Battlestar Galactica tout en gardant un fond très Stargate avec des épisodes parfaitement calibrés. Par contre comme dans SG1, les scénaristes n'ont pas pu s'empêcher de mettre des épisodes avec des voyages temporels : comme si çà ne suffisait pas de voyager entre les galaxies en passant à travers des plaques d'eau.
Cette dernière saison de stargate universe comporte 20 épisodes de 42 à 45 minutes.
0Commentaire| 18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 juillet 2016
Malheureusement, cette superbe série n'aura connu que 2 saisons.
C'est vraiment dommage car la qualité était présente et l'histoire devenait de plus en plus intéressante.
Les scénaristes maîtrisaient de mieux en mieux les différents personnages mais on sent que la fin de la série a été décidée un peu dans l'urgence.
La fin est acceptable mais cette série méritait beaucoup mieux.
Si vous avez aimé la 1ère saison alors cette saison 2 est un must.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 décembre 2011
Voici enfin la fin de cette série dérivé de Stargate, j'ai bien aimé cette série et surtout cette saison, dommage que cela s'arrête car j'aurais aimé en savoir plus sur ce qu'il se passe après le dernier épisode.

La qualité de l'image et du son sont vraiment top et le prix très raisonnable pour une série qui sort juste.

Bref a ceux qui ne connaissent pas encore Universe, hésitez pas a vous plonger dedans, c'est très bien
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 août 2013
Stargate SG-1 tirait en partie son originalité de son ton particulier par rapport à d'autres séries du même genre : plus d'humour, des éléments parodiques et auto-parodiques, bref, beaucoup de côtés plaisants qui n'excluaient pas le sérieux et même la gravité parfois. Atlantis, sorte de dérivée bâtie sur le même moule, m'avait semblé décevante à l'époque : j'avais grandi et je m'attendais à quelque chose qui pût davantage soutenir la comparaison avec d'autres franchises de SF ; je me retrouvais devant un SG-1 en moins bien, sauvé par certains personnages (McKay !) et épisodes, mais sinon... D'où mon intérêt lorsque SGU fut annoncée : c'était l'occasion de renouveler la franchise et d'essayer autre chose.
Ce qui n'était pas sans poser des problèmes. L'inconvénient majeur de Stargate était devenu son irréalisme et le manque d'enjeux (paradoxalement, les deux dernières saisons de SG-1 avec les Ori ont renforcé cet effet - pas si paradoxal que ça, vu la manière dont ceux-ci sont vaincus, en fin de compte). SGU a été l'occasion de remettre les Humains devant de vrais défis. Contrairement à Atlantis, qui a sombré rapidement dans le défaut des saisons ultérieures de SG-1, SGU présente un cadre problématique (le Destiny est relativement défectueux, au bout d'une saison l'équipe ne peut pas encore le piloter, les voyages par la Porte ont retrouvé leur part de danger et d'aventure...) et des personnages échoués là plus qu'aux commandes (du moins au départ). La saison 2 va poursuivre cette dynamique en donnant plus de clés aux personnages, mais de manière toujours raisonnable et en introduisant de nouveaux problèmes : l'intérêt n'est donc pas diminué.
La saison 2 est une sorte d'intermédiaire entre le Stargate plus traditionnel et l'"esprit BSG", mais c'est là que la série trouve son souffle et son âme propres, que de nouveaux enjeux se révèlent et que l'on perçoit mieux son potentiel. Hélas, malgré toutes les potentialités offertes par le dernier épisode, l'aventure s'est arrêtée (en même temps que Caprica, ce qui a porté un certain coup d'arrêt à la SF télévisuelle). Malgré l'absence de suite, la série vaut le coup d'être vue. Carlyle par exemple est splendide dans le rôle de Rush. Même si elle n'est pas aussi "conceptuelle" que Caprica, la série est intéressante du point de vue des thématiques abordées.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
C'est parti pour une seconde et dernière saison de Stargate Universe, spin-off qui n'aura pas eu la même longévité que ces "aînées" SG1 et SGA.
En effet, faute d'audience, la série est suspendue. Et les chances de voir une suite me semblent assez minces.

Quoiqu'il en soit, nous retrouvons l'équipage du Destinée dans la fâcheuse posture où on l'avait laissé, à la fin de la Saison 1.
Rappelez-vous : l'Alliance Luxienne avait pris le contrôle du vaisseau, l'équipage était sous les verrous et le Lt Scott et le Sgt Greer étaient bien partis pour se faire griller par un pulsar.
Bref, encore un cliffhanger qui avait le don de faire rager le téléspectateur, forcé d'attendre un an pour connaître la suite.

Les premiers épisodes de la saison 2 apportent donc une "conclusion" à cette affaire luxienne et posent également de nouvelles bases pour relancer le "show".
- Dès le deuxième épisode, Rush fait une découverte qui va bouleverser les interactions avec le vaisseau.
Robert Carlyle était un élément clé du casting de SGU et son personnage - râleur, calculateur, difficile à cerner - reste le plus intéressant.
- De nouvelles "épreuves" attendent le colonel, personnage sympathique mais qui peine parfois à prendre les bonnes décisions. Les doutes sur sa capacité à assumer le commandement vont continuer à aller crescendo pendant encore quelques épisodes.
- Les scénaristes ont également tissé une intrigue intéressante autour de Chloé, personnage qui ne servait pas forcément à grand chose dans la première saison.

Certains arcs narratifs prennent racine dans la saison 1 (notamment les aliens bleus, l'Alliance luxienne) et trouvent une conclusion dans les 10 premiers épisodes de la saison 2.
Aussi est-il nécessaire d'avoir de bons souvenirs des épisodes précédents.

Globalement j'ai apprécié la première moitié de la saison 2, notamment parce qu'elle isole de plus en plus le Dr Rush.
Certes, il acquiert un certain nombre d'avantages, mais on se doute bien que cette situation ne pourra pas durer éternellement et que l'issue est imprévisible.
Les 10 premiers épisodes sont d'ailleurs ceux où la tension est la plus importante.
On découvre aussi certaines choses plutôt intéressantes sur la mission du Destinée qui restait un mystère jusque là.

La seconde moitié de la deuxième saison est un peu plus calme ou un peu plus classique.
De nouveaux ennemis font leur apparition, mais cela rappelle un peu trop les réplicateurs de SG1, ou les cylons de Galactica.
Le plus intéressant reste encore le double épisode consacré aux novusiens, même si le lien entre les épisodes 18 et 19 peine à convaincre.

A noter que la série se voit proposer une fin correcte, à défaut d'apporter toutes les réponses aux mystères du "Destinée".
22 commentaires| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 décembre 2011
Produit conforme à sa description. Cette suite attendue de la saison 1 permet de voir évoluer les personnages mais la fin (?) reste très décousue : les 17-18ièmes épisodes nous mettent sur une piste prometteuse avec les descendants de nos héros, mais les deux épisodes suivants ne tiennent pas du tout compte de cette parenthèse (!!!) et reprennent le cours des évènements pour finir par une hibernation. Il n'empêche que ce serait bien que cette série reprenne avec un nouveau souffle dans quelques années, tant de questions restent sans réponse et l'"Univers" a encore des surprises à nous faire découvrir.
0Commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 décembre 2011
Outre le fait que le premier épisode est inaudible en v.o., les DVD 3 et 4 sont manquants' Comme c'est loin d'être la première fois avec les coffrets séries (notamment le mauvais encodage des voix, qui concerne aussi plusieurs épisodes de SG-A), je me permets, pour une fois, de mettre un commentaire négatif. C'est franchement inacceptable.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 février 2012
Un seul regret....................dommage qu'apparement il n'y aura pas de 3ème saison.

Histoire, intrigue, acteurs,image et bande son...........rien à jeter, faut juste en profiter un max surtout en BRay.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 août 2012
Clair, je ne suis pas le premier à l'écrire mais j'insiste : pourquoi avoir mis fin à une série d'une telle qualité ?
On ne sait même plus où classer universe (ados, adultes ...), c'est vraiment l'aboutissement absolu d'un scénar qui aurait pu durer aussi longtemps que le public resterait intelligent mais voilà ... c'est sur, il y a un peu moins d'action que dans SG1 et atlantis mais quelle réussite.
Il reste quoi comme série de S.F. ? Rien, tout a été dit ? Il est vrai qu' universe s'attaquait à du très haut de gamme, nous restent de multiples séries fantastiques ou post-apocalyptiques, c'est déjà ça; même Scott c'est fait allumer pour Prométhéus, si vous n'aimez pas ça ...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 octobre 2011
Après avoir vu le prologue, j'étais plus que réticent.
Finalement on se prend au jeu, on finit par apprécier cette série qui se positionne différemment de Stargate SG-1 ou Stargate Atlantis.
Le traditionnel clivage des séries précédentes, des bons très bons et des méchants très méchants est ici beaucoup moins marqué, les personnages sont en quelque sorte plus proches des humains standards avec leurs qualités et leur défauts.
Ce positionnement rend les personnages plus familiers, mais doit indisposer pas mal de fans des séries précédentes.
On aime ou on aime pas, ça reste très personnel, moi j'aime.
11 commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus