Commentaires en ligne 


1 Evaluation
5 étoiles:    (0)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Alive and well!!!, 10 juin 2011
Par 
Walterjovi - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mirrorball-Live & More (CD)
Un album live de Def Leppard, certains attendaient cela depuis des lustres, vu que le groupe a sorti son premier disque il y a plus de trente ans et qu'il y a pas mal de hits! Pas de souçi à ce niveau, le cahier des charges est bien rempli : des hits, on marche dessus. D'ailleurs, ils proviennent en majorité des deux plus gros succès de Def leppard : "Pyromania" (cinq extraits) et "Hysteria" (six extraits), soit quasiment la moitié de la partie live de l'album (puisqu'il y a une partie studio).On trouve quelques chansons du dernier album, "Songs From The Sparkle Lounge", dont l'efficace "Nine Lives" pas si éloigné que ça de "Armageddon It" ainsi que les populaires "Let's Get Rocked" et "Two Steps Behind", succès plus anciens. La bonne idée, c'est "Bringin' On the Heartbreak" couplé à "Switch 625", que les fans les plus novices ne connaîtront probablement pas. Pourtant, Def Leppard était incisif à l'époque de "High N' Dry"!
Je regrette tout de même l'absence de certains albums, "On through On The Night" en premier. Un petit "Rock Brigade" ou "When The Walls Came Tumblin' Down" aurait fait plaisir! Mais on sait tous que le groupe se fait vraiment tirer l'oreille pour jouer ne serait-ce que "Wasted"... "Slang", "Euphoria" et "X" sont également passés à la trappe alors qu'un album live est également l'occasion de faire découvrir des titres moins connus, et donc de faire une promotion décalée dans le temps. "Now", "Demolition Man", "Promises", "Truth?" ou bien "Deliver Me", voilà des compositions qui pouvaient plaire également.
Mais il y a surtout trois nouvelles chansons qui prennent de la place pour combler toutes les attentes des fans d'albums live. Def Leppard a été généreux en offrant trois titres assez différents les uns des autres avec "Undeafeated" (signé Joe Elliot), très rock british seventies à la sauce Leppard, assez imparable dans le genre. L'ambiance de ce titre pouvait le propulser sur "Slang" ou "X" sans problème. "It's All About Believin'", composition de Phil Collen, est totalement dans l'esprit de ce que fait Def leppard depuis "Hysteria", une chanson pop-rock agréable mais c'est vraiment le titre le moins intéressant dans ces trois nouveautés tant on sent que c'est déjà entendu dans la discographie du groupe. C'est bien fait mais on sent le métier, avec une chanson qui pouvait être facilement écrite. Un inédit convenable en somme mais pas impérissable.
La grosse surprise, c'est "Kings Of The World" de Rick savage, le très discret bassiste qui signe une petite merveille mais ceux qui n'aiment Queen risquent de partir en courant! Savage a totalement digéré l'oeuvre de Mercury & co pour pondre un titre où la voix est parsemée de contrepoints, avec des changements d'accords très Brian May pour les guitares et un piano joliment posé. Une maîtrise étonnante pour une chanson que personne ne pouvait attendre du groupe de Sheffield qui a tenté de créer son "Bohemian Rhapsody" avec un pont très Beatles également! Il y a pire comme référence...
Au niveau du son général, c'est Def Leppard et il faut donc vous attendre à du pointu comme d'habitude. Le live est vraiment très réussi à ce propos, meilleur que le CD bonus de "Vault" enregistré en 1993 et bien sûr meilleur que le concert du remaster de "Pyromania", mais là encore, le groupe n'avait pas les mêmes moyens et la technologie des instruments à fait bien des progrès depuis! Donc, pas un son d'auto-radio mais pas non plus celui d'"Hysteria", il ne faut pas éxagérer! C'est un son formidable pour un live que beaucoup de groupes devraient envier (pas loin de "Live" de AC/DC) mais la performance est un peu moins bonne que pour "In The Round... In Your Face" où Joe Elliot hurlait comme un fou.
Bref, après trois décennies, Def leppard sort un disque live digne de ce nom malgré quelques oublis et une set-list un peu trop facile, articulée sur les gros succès du groupe avec en prime trois friandises qui feront patienter les fans jusqu'au prochain disque prévu en 2012.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Mirrorball-Live & More
Mirrorball-Live & More de Def Leppard (CD - 2011)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit