Commentaires en ligne 


51 évaluations
5 étoiles:
 (36)
4 étoiles:
 (9)
3 étoiles:
 (4)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


36 internautes sur 37 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 commencement
Magnifique album à 2 visages .La première face est constituée d’un morceau de 23 min (Atom Heart Mother ) qui est une superbe symphonie avec cuivres ,cordes et une chorale .Et ce que le groupe arrive à faire avec tout ça est très original : une multitude de thèmes ,certains triomphants ,d’autres mélancoliques...
Publié le 14 juillet 2002 par Religionnaire

versus
3.0 étoiles sur 5 vachement bien !
Une pièce instrumentale de 23,35 minutes en face A, et 28 minutes (en 4 titres) sur la face B. Atom Heart Mother, alias l'album à la vache, ne s'embarrasse pas de savoir s'il est commercial ou pas, comme Ummagumma, le précédent opus floydien. Un disque limite oppressant de par son côté hermétique, il faut dire qu'il est complexe,...
Publié il y a 3 mois par Luongo Bruno


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 génial mais triste, 2 mars 2007
Par 
S. Jean-luc "I like the rock" (namur, belgique Belgique) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Atom Heart Mother (CD)
Voilà un album de Pink-Floyd qui est assez différent de tous les autres par son atmosphère.On dirait parfois une bande son d'un film d'aventure mais il s'en dégage une impression de tristesse et de mélancolie. Il n'empèche que c'est un excellent album et que les chansons "IF" et "Summer 68" sont, à tort, trop méconnues.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


9 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Il n'y a pas de mots..., 15 juillet 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Atom Heart Mother (CD)
Parfait tout simplement parfait....
Ceci n'est que le deuxième album des floyds sans Syd mais c'est déjà une référence...
On lance le CD et directement on tombe sur elle: Atom Heart Mother, surement la plus belle chanson écrite par le groupe, qui nous permets de voir l'étendue des connaissances musicales du groupe.
Alliance parfaite entre les bases classique cambridgienne et la fougue de la jeunesse anglaise de l'époque, cette chanson est à l'image du groupe une somptueuse alliance entre classicisme et folie de la jeunesse.Quasi 25minutes de pur bonheur ouvre ce CD et le reste est du même niveau.
Deuxième volet de la symphonie psychédélique, on comprend vraiment avec ce CD pourquoi symphonie...Ummagumma nous donne l'autre réponse, pourquoi psychédelique...
Un indispensable.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Premier véritable album des Floyd., 16 février 2014
Par 
CAROSSI "Rockprog84" (Apt, France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Atom Heart Mother (Discovery Edition) (CD)
Sorti en 1970, "Atom hear mother" est le premier album sans Syd Barrett (hormis la musique du film "More"). C'est aussi le premier opus de Pink Floyd que l'on qualifiera de "progressif".
Le morceau-titre qui tenait toute la face A du vinyl, malgré quelques imperfections (notamment dans les transitions) est une pièce ambitieuse à souhait: inquiétante, parfois lugubre, "Atom heart mother" ne laissera pas indifférente. On retrouve une orchestration complexe avec cuivres et coeurs contemporains, des accords parfois dissonants. La deuxième partie de l'album est très différente; on commence par "If", ballade folk et mélancolique de Waters qui n'est pas désagréable. Puis vient le chef-d'oeuvre de Wright: "Summer'68", morceau génial qui commence lentement puis monte en puissance avec là encore des cuivres: c'est pour moi le second grand moment de l'album. Le tranquille "Fat old sun" (composé par Gilmour), bien que plus classique est un bon morceau du guitariste. Seul le dernier titre, l'expérimental "Alan's psychedelic breakfast" est peut-être dispensable, malgré quelques passages intéressants (trop long avec beaucoup de bruitages, un peu dans le style d'Ummagumma").
"Atom heart mother est un album essentiel du Floyd, annonciateur de futurs chefs-d'oeuvre dans les seventies. Mais ce n'est pas celui que je conseillerai pour découvrir le groupe car il est quand même un peu difficile d'accès (la production et le son n'étant pas non plus au top).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un disque vachement bien !, 6 avril 2013
Par 
Hervé J. (Savoie,France) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 10 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Atom Heart Mother (Cassette)
A tomme heart mother a souvent été comparé par ses dé-tracteurs à une grosse bouse... Tant pis pour eux, laissons-les ruminer car il n'y a pas de quoi en faire un fromage! Pour leur cinquième LP les Floyds n'ont pas mis les deux pieds dans le même sabot et sans avoir transgraissé l'étable de la loi ils ne s'en laissent pas comté et rockent fort.

La première face est une longue suite à s'envoyer d'une seule traite, cul sec. Co-composée par Ron Geesin sur la base d'un boeuf informel du Floyd , Atom Heart Mother restera longtemps la cloche de division au sein du groupe et de ses fans. Pink Floyd barattera froid à Ron Geesin, minimisant sa participation, pis il n'est même pas cité sur la pochette! Cette suite fait pourtant partie de la crème des épics des seventies, une munster-piece dans la discographie du Floyd.

Sur la seconde face de l'album, pas encore sous le joug despotique de Roger Waters, chaque membre du groupe s'autorisera une production de son cru. Sans avoir définitivement trouvé le veau d'or, le Floyd ne restera pas sur la paille avec cet album et fera même pas mal de beurre avec.

Mais foin de ces considérations hautement culturelles, Pink Floyd continuera ses explorations zootechniques, en passant par les chiens et les moutons pour finir en beauté avec les cochons volants.

Avec cet album, je panse qu'une page, que dis-je un feuillet, est tourné. Les fans continueront encore un temps à boire du petit lait avant que tout cela ne tourne à l'aigre et aille droit dans le mur.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Commentaire purement émotionnel quelle musique !, 28 octobre 2012
Par 
Anny Parienté "Lilanreader" (Ile de France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Atom Heart Mother (CD)
J'ai écouté la version de Emi 1970. Je ne sais pas si ça fait une différence. Mais cette musique m'a émue et vous êtes 32 à expliquer Pink Floyd, donc je m'exprime avec des émotions seulement, Au début, cette musique me donnait des frissons d'angoisse, et je me disais, mais celui qui a composé ça était un genre artiste en folie! Puis j'écoutais de mieux en mieux, et je me disais, ça c'est de la Musique grand M. Il y a des moments de silence, on entend les voix (des musiciens?) on croit que le cd est déjà au bout, mais non, ça reprend, des morceaux très tendres aussi, envoutants, puis silence, des voix, et ça reprend et ça dure ça dure. J'avais déjà écouté Atom Heart Mother il y longtemps, mais pas de la même manière. Peut-on appeler cette musique expérimentale? A présent, je pense que non, c'est de la musique tout court, qui vole très haut, une oeuvre particulière et unique.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 A quand le film atom heart mother?, 7 octobre 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : Atom Heart Mother (CD)
Atom Heart Mother est très certainement la musique la plus visuelle qui n'est jamais existée. Non pas qu'il rabaisse une oeuvre de 23 minutes à la clairvoyance mais dans le sens où chacun y verra un parcours personnel fait de rebondissements. La profusion des idées qu'il amène dès le début donnera à chacun l'envie de réaliser un film sur ce qu'il a perçu. Hélas les Pink Floyds sont malins; ils nous assènent d'idées tellement nombreuses qu'il nous faudra une éternité pour réécouter la première partie. La réflexion qui est faite sur la première partie de 23 minutes nous fatigue physiquement tellement elle est intense. Et pourtant il nous est impossible ensuite de raconter ce qu'on a vu! Les 4 derniers titres nous invitent à calmer notre esprit avec des musiques qui agissent plutôt sur nos sens. Atom heart mother est à écouter seul et d'un seul trait car il est réflexion puis détente. Il apporte un sentiment de vivacité d'esprit et est tellement nostalgique qu'il vous fera oublier vos tristesses.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La vache, 2 avril 2009
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Atom Heart Mother (CD)
La première fois que j'ai vu cette vache, j'étais encore au lycée. Depuis toutes ces années, je continue d'écouter cet album conceptuel qui marqua une date dans l'histoire de la musique contemporaine de grande diffusion. C'est sans doute une musique obligatoire à connaître pour comprendre une partie de la pensée des années soixante dix
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 un disque à part, 23 octobre 2000
Par 
Mathieu Schlegel (Rambouillet) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Atom Heart Mother (CD)
Si vous voulez du Pink Floyd à la The Wall, passez votre chemin. Cet album est plus proche du répertoire classique que du rock. Ce n'est pas pour déplaire car les mélodies et les orchestrations sont fabuleuses : elles montrent toute la dimension de l'oeuvre de Pink Floyd dans son ensemble. A placer entre Stravinsky et Stockhausen...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 vachement bien !, 12 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Atom Heart Mother (Discovery Edition) (CD)
Une pièce instrumentale de 23,35 minutes en face A, et 28 minutes (en 4 titres) sur la face B. Atom Heart Mother, alias l'album à la vache, ne s'embarrasse pas de savoir s'il est commercial ou pas, comme Ummagumma, le précédent opus floydien. Un disque limite oppressant de par son côté hermétique, il faut dire qu'il est complexe, et qu'il est impossible d'en venir à bout à moins d'une dizaine d'écoutes. La première écoute, et même la deuxième, et même la troisième, seront difficiles, si vous ne connaissez pas encore ce remarquable album qui marque la fin de la période expérimentale du groupe (la suite sera plus zen et commerciale, plus connue aussi). Mis à part le morceau final de 13 minutes, qui est pas mal, mais long et inégal, rien à jeter ici. Sous-estimé et méconnu.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Emphase et profondeur, 5 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Atom Heart Mother (CD)
Il aura fallu deux albums, MORE (une musique de film) et UMMAGUMMA (mi-live mi-studio), pour que Pink Floyd devienne une institution, et celui-ci, ATOM HEART MOTHER, scellera définitivement ce statut.
Constituée d’un seul morceau en 6 parties, la première face - co-écrite avec le compositeur d’avant-garde Ron Geesin - est une œuvre grandiose. Passant d’un grand orchestre classique à une section chorale, puis au format quatuor de base, les passages se succèdent sans relâcher l’intérêt de l’auditeur. Tantôt épiques, inquiétantes ou apaisantes, les parties qui constituent cette œuvre ont des qualités de composition de haut vol, rendant unique ce vrai tour de force musical. Peu de groupes sont parvenus à un tel alliage de l’emphase et du rock avec autant de réussite, sans tomber dans d’évidents poncifs pompiers.
La deuxième face, constituée de quatre morceaux au format standard, est également une grande réussite. Proposant un morceau de chaque compositeur du groupe (tous trois différents et excellents), elle se conclut sur un ALAN'S PSYCHEDELIC BREAKFAST collégial aux effets plus datés et moins passionnant que le reste, mais par contre plus léger et plus drôle aussi. Un album magnifique à la pochette devenue mythique, qui ne se dévoile totalement qu'après maintes écoutes. Un disque à ruminer, quoi !
Tops : ATOM HEART MOTHER, IF, SUMMER ’68, FAT OLD SUN
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit