undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

4,2 sur 5 étoiles69
4,2 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:14,57 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 6 avril 2016
J' ai réussi à user le cd original...quoi de plus sympa, pour un fan de ce disque, comme moi, que ce beau coffret...?
Pour collectionneurs indécrottables !
Le disque, ben... C'est le même... Pur instant de pure magie...
Pink Floyd, quoi...
Je n' ai jamais été mordu du floyd avec sid Barrett... Qui portait trop bien son nom, pour moi...
"Ummagumma " m' a complètement gonflé, et même encore, je peux pas...
Ensuite, viennent les albums superbes, collaboration waters- Gilmour , dont il n'est nul besoin de faire l'éloge... Inégalables dans le style...
Waters ayant vraisemblablement fait une fixette et un profond blocage sur "the wall", SON ŒUVRE (son ego, lui, n' ayant jamais cessé d'enfler)... Les autres ont continué sans lui et ce fut merveilleux...
Rien a jeter, son immense... Et inspiration majeure pour tout guitariste en herbe... Put..ns de solos !!!
J' ai cet album dans le cœur et dans la tête... Chaque note... !
Il me permit de vivre pleinement une année qui eut pu être la pire de ma vie... Le service militaire !!!
Fabuleux.
20/20
44 commentaires|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Roger Waters ne reviendra plus et a jeté Pink Floyd aux orties, pensant pouvoir décider seul de son destin. C’était sans compter sur l’acuité de ses ex-collègues, pour lesquels la manne Pink Floyd ne pouvait être que céleste ! Nonobstant ses réticences, ils sortirent en 1987 un album solo de David Gilmour sous le nom magique (A MOMENTARY LAPSE OF REASON, exécrable par sa production et son manque de chansons), puis revinrent sept ans plus tard avec ce disque, destiné uniquement à combler les fans (et les comptes !).
C’est un cas extrêmement intéressant d’album fait « par et comme » : avec les beaux solos de David Gilmour, les vrais claviers de Rick Wright et la frappe caractéristique de Nick Mason… Tout y est ! Même les morceaux paraissent donner le change, délayant tout le panel chéri des fans et leur permettant ainsi de se référer sur chaque passage à un ancien qui les rassure. Malgré le côté complot de l’affaire, il faut bien avouer que le résultat est souvent réussi. Avec des morceaux à la qualité indéniable (d’autres moins), les trois mercenaires parviennent à recréer une certaine magie et un son connu de tous qui font plus qu’illusion. Sans parvenir à insuffler un quelconque souffle - ne parlons même pas de fond - ils auront offert à leurs fans de la dernière heure la possibilité d’assister au moins une fois à la marche cliniquement assistée des géants. Fin.
Tops : HIGH HOPES, COMING BACK TO LIFE, WHAT DO YOU WANT FROM ME, LOST FOR WORDS, TAKE IT BACK
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 novembre 2012
A quel stade en est le Floyd en 1994 ? Leur précédent album date de 1987, sans Waters (qui a quitté le groupe en 85), mais avec les trois autres et quelques guest. Un album moyen qui contient quelques très bons moments (On the Turning Away, Sorrow, Signs of Life..) mais aussi de très mauvais (Terminal Frost, A new Machine..). Mais ici, nous ne parlons pas de A Momentary Lapse of Reason, mais bien de The Division Bell. Nick Mason a réalisé entre temps 2 albums solo, et Waters a, depuis 1988, réalisé un album très moyen et un pur chef-d'oeuvre (vous arriverez donc à reconnaître desquels je parle). C'est donc en cette année de 1994 que le Floyd sort, après 7 ans d'absence, ce Division Bell. L'album commence très fort avec en guise d'intro, un morceau atmosphérique superbe. Ensuite, vient un What do you want from me du meilleur goût avec des choeurs et un très bon solo de guitare qui faisait, 20 ans plus tôt, la recette du groupe. Le morceau suivant, Poles Apart est une très belle ballade de sept minutes, un peu longue mais très bonne. Marooned, le morceau suivant, est un bijou instrumental signé Wright/Gilmour et dont ce dernier est au meilleur de sa forme et revient nous démontrer, une fois de plus qu'il est un grand guitariste et que ses bends sont d'une beauté à couper le souffle. Jusqu'ici, aucun faux pas mais, le morceau suivant va en être un : A Great for Freedom. Certes, ce n'est pas un mauvais morceau mais ce n'est clairement pas un morceau marquant. Trop banal, surement... En revanche, le morceau qui suit est l'un des plus beaux morceaux de toute la discographie du Floyd ! Ce morceau donc, est le premier morceau dans le Floyd où Wright chante seul depuis au moins Obscured by Clouds (datant de 1972). 22 ans, donc ! Et quel morceau ! Une ballade absolument magnifique qui justifie à elle seule l'achat de l'album. Le morceau suivant, Take it back est, quand à lui, du plus mauvais goût : de la pop-rock pour stade (on croirait du U2 dans ses plus mauvais jours). A oublier rapidement ! S'ensuit Coming Back to Life, bon morceau mais clairement pas le meilleur du disque et Take it Back, excellent morceau qui convient très bien à l'ensemble. Ensuite, Lost for Words est un morceau acoustique qui est, en quelque sorte, une introduction au chef-d'oeuvre qui va suivre. Un morceau bien sympathique mais qu'on va (en quelque sorte) oublier après ce qui va nous tomber dessus juste après. J'en viens donc, à ce chef-d'oeuvre : High Hopes ! Bien-sûr, ce morceau est hyper-méga connu mais qui aurait pu dire que c'était du Pink Floyd ? Pas la majorité, en tout cas. Attention SPOILER : Le morceau commence par une cloche retentissante et des notes de piano quand, tout à coup intervient la voix de Gilmour, plus belle que jamais. Un couplet, un pré-refrain (si on peut appeler ça comme ça) où vient s'ajouter une guitare, un deuxième couplet puis vient le refrain. "The grass was greener, the light was brighter...". 3ème couplet, identique musicalement aux deux précédents et le même pré-refrain (seules les paroles changent); Puis, vient le pont où Gilmour nous gratifie d'un très beau solo de guitare acoustique. Un autre couplet une nouvelle fois identique musicalement puis, le refrain. "Forever and ever...". Gilmour reprend les bonnes habitudes et nous joue un de ses plus beaux solos de lap-steel. Des violons viennent s'ajouter au tout quand le niveau sonore baisse et laisse place à la cloche qui, en fin de compte, ne s'est pas arrêté... Déjà 8 minutes sont passées... FIN DU SPOILER.

Voilà un album qui commence de la meilleure des manières et se termine par l'un des plus beaux morceaux du groupe. C'est certain que ce Division Bell n'est pas le meilleur du groupe mais c'est quand même un excellent album !
Il est également vrai que cet album ne mérite pas cinq étoiles. Elles sont juste là pour remonter le niveau car, certes il ne vaut pas cinq étoiles mais n'en vaut pas non plus deux. Critique totalement subjective d'un fan de 13 ans en manque de la musique de son groupe fétiche.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 février 2014
Le dernier album studio du groupe qui date de 1994.Et sans Roger Waters évidement.Pas le plus mauvais.
Quelques morceaux affriolants:"Marooned","A great day for freedom","Take it back","High hopes".A posséder
donc pour les fans et les autres.Production Bob Ezrin et David Gilmour.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 juillet 2014
ce qui est sur, c'est que la version 5.1 est vraiment top. la version stéréo est excellente en 24/96 htz le coffret est quand à lui, pas très intéressent car les vinyl sont des ré éditions des série limité de l'époque ce qui reviens à dire des copies légales de produit rare;..
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 novembre 2014
The Division Bell est un album qui s'apprécie avec le temps. Je peux comprendre l'amertume des fans qui ont connu le groupe à son apogée mais cet album permet à Gilmour d'exploiter tout son talent. Il n'y a qu'à écouter Wearing inside out, comming back to life, marooned ou high hopes pour se rendre compte qu'il est pour beaucoup dans la renommée du groupe. On ne peut pas comparer ce disque à The wall ou Dark side qui ont une conception bien précise. Sur The Division Bell, on doit s'attendre à voyager grâce à des chanceux beaucoup plus harmonieuses que celles des précédents opus. Personnellement, c'est peut être bien parcet album que je pourrais faire découvrir la musique des Floyd à des amis car il est très représentatif du son que j'ai toujours aimé chez eux.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 novembre 2013
Que dire d'autre d''une musique d'une époque qui est toute ma jeunesse.
Merci pour l'expédition dans les délais. Il tourne en boucle dans ma voiture
qui est équipée d'une sono exceptionnelle
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 avril 2004
Cet album très décrié, pour absence d'innovation, de Waters et (certains osent ici un "donc") de fulgurance pèche plus à cause de l'attente du public que par sa qualité.
C'est un disque qui prend un coup de ridicule si l'on en attend qu'il révolutionne le rock par une sauce hypnotique aux mélodies profondes. Mais où est le besoin, puisque c'est déjà fait à l'heure où il sort (1994), et que Meedle, Dark side, Wish, Animals et The Wall ont déjà fait des cartons.
Je suggère, pour cette raison, de le considérer à l'aune de son projet : un travail sur le son, la qualité de jeu des musiciens, des ballades pop agréables, avec cette teinte rosée dans la composition des morceaux, qui les rend doux comme des voiles de cachemire.
Certains préfèreront, pour prendre ce qu'il y a de bon dans cet album, acheter PULSE, qui reprend l'intégrale de Dark Side (c'est comme un super album, rejoué par le groupe 20 ans après la sortie de l'original) et sur lequel figurent "High hopes", "Keep talking", "Coming back to life" et "A great day for freedom".
0Commentaire|14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 mars 2015
Album mythique, pourtant je n'ai pas été convaincu par le remastering. Je ne vois pas ce que ça apporte.
Si vous avez la version originale, cet achat n'est pas nécessaire.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 juillet 2014
Quelle bonne idée d'avoir pensé à une réédition en vinyl. Comme toujours pour les coffrets Pink Floyd, le contenu proposé est de haute qualité artistique.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)