undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles2
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:33,35 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 25 juillet 2011
Trois ans après" Barbares" Nemo confirme tout son talent qui n'a rien a envier en matière de maitrise instrumentale et de créativité à ses homologues de prog/metal anglos/suédo/néerlandais.
Un disque encore plus abouti au niveau de la cohérence globale. Les 2 petits instrumentaux sont magnifiques.
Ma préférence va à "Seul dans la foule" avec sa belle montée en puissance (une ligne de basse curieusement évocatrice de celle de "Starless" de King Crimson...) et la fabuleuse guitare de Jean-Pierre Louveton, un très très bon qui confirme de disque en disque. JPL assure le chant et de mieux en mieux, rien à reprocher, même pour moi qui ne suis pas un fervent du chant fançais dans ce style musical.
"Loin des yeux" est consacré comme la suite de "Barbares" et cet opus de plus plus de 24 minutes se déploie avec une cohérence encore plus affirmée entre passages instrumentaux et chant. Et cerise sur le gâteau Guillaume Fontaine nous offre sa magnifique gaïta (cornemuse du nord de l'Espagne au son très profond dont les maîtres sont Carlos Nunez et Hevia) qui donne un côté celtique au morceau et une belle harmonie avec la guitare. Le discours musical est très varié, très riche entre moments calmes, metal et funky (Voir l'intro de "Je suis un objet"!) sans longueurs mégalomaniaques.

Le duo rythmique de JB Itier et Lionel B Guichard est irréprochable aussi efficace et puissant que dépourvu d'ostentation.
Apparait ici à la guitare sur 2 morceaux David Zmyslowsky que l'on a pu apprécier sur scène. La prise de son est irréprochable.

Les paroles de JPL sont toujours intéressantes, après le thème de la guerre dans "Barbares" il est question ici de ce monde d'injustices dont nous sommes aussi bien acteurs que victimes.... Il est vrai que l'indignation n'est pas suffisante et qu'il serait temps de se révolter pour le bien des plus démunis d'ici et de par le monde.
Du bonEn tout cas du grand prog du grand Nemo à recommander sans limites !
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 novembre 2015
Pas de commentaire à ajouter. J'aurais aimé que cette rubrique ne soit pas obligatoire pour éviter de perdre du temps.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

25,87 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)