Commentaires en ligne


2 évaluations

4 étoiles
0


2 étoiles
0

1 étoiles
0

 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


5.0 étoiles sur 5 O Amor, O Sorriso e A Flor (1960) - João Gilberto
Dans la carrière de João Gilberto et dans l'histoire de la Bossa Nova, le triptyque musical Chega de saudade (1959), O Amor, O Sorriso e A Flor (1960) e João Gilberto (1961) est une pièce essentielle voire fondamentale. O Amor, O Sorriso e A Flor, à l'image des deux autres albums, est marqué par un très haut niveau de composition...
Publié il y a 12 mois par Miedj

versus
Aucun internaute (sur 2) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Un disque de plus sur la bossa.
Ouais.....ça s'écoute.Je vais pas raconter n'importe quoi,mais en fait et devant l'affluence de musiques brésiliennes on a un peu l'impression d'un fourre-tout.
A écouter en voiture au fil des kilomètres.
Publié le 16 avril 2013 par Pierre


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

5.0 étoiles sur 5 O Amor, O Sorriso e A Flor (1960) - João Gilberto, 27 juillet 2014
Par 
Miedj (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : O Amor, O Sorriso E A Flor (Album vinyle)
Dans la carrière de João Gilberto et dans l'histoire de la Bossa Nova, le triptyque musical Chega de saudade (1959), O Amor, O Sorriso e A Flor (1960) e João Gilberto (1961) est une pièce essentielle voire fondamentale. O Amor, O Sorriso e A Flor, à l'image des deux autres albums, est marqué par un très haut niveau de composition (Antônio Carlos Jobim principalement, mais également aux arrangements). L'interprétation vocale toute en douceur de João Gilberto se superpose parfaitement à son jeu subtil de guitare. Issu de l'album, le single ""Samba de Uma Nota Só" deviendra rapidement un succès commercial. Plus homogène, à mon goût, que Chega de saudade, O Amor, O Sorriso e A Flor distille à la fois de la douceur avec les subtils "Doralice" de Dorival Caymmi e "Corcovado" d'Antônio Carlos Jobim, mais aussi de la légèreté avec le facétieux "O Pato" qui raconte les déboires d'un canard qui veut chanter la Samba. Un excellent album qui témoigne de la vivacité de cette Bossa Nova naissante et qui s'avère d'une très bonne qualité pour un disque enregistré en cinq jours au Studio Odéon à Rio de Janeiro. Incontournable (bossa-normandie.over-blog).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 2) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Un disque de plus sur la bossa., 16 avril 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : O amor, o Sorriso è a Flor (Love, a Smile and a Flower) (Téléchargement MP3)
Ouais.....ça s'écoute.Je vais pas raconter n'importe quoi,mais en fait et devant l'affluence de musiques brésiliennes on a un peu l'impression d'un fourre-tout.
A écouter en voiture au fil des kilomètres.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit