undrgrnd Cliquez ici Toys Livres Cahier de vacances nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

3,0 sur 5 étoiles1
3,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:22,25 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 26 octobre 2011
Lionville est un groupe (Italien?) que l'on pourrait classer dans les genre "AOR-FM-PROFITONS-EN-CEREVENU-ALAMODE". Alors forcément, on ne peut s'attendre à être surpris. Tout est bien comme il faut, bien chanté, bien joué, bien enregistré, bien sans surprise. On pourrait vaguement comparer ça à l'excellent dernier album de "Work Of Art" In Progress dont on retrouve ici le formidable chanteur mais je trouve le travail voix-chœurs un peu en dessous de l'album précité (limite gnan-gnan même sur certains titres). Et puis les guitares, c'est bien joué... mais juste bien, les claviers, c'est bien joué...mais juste bien. Seul les drums sont super bien frappés (le très nerveux "Thunder In Your Heart" est vraiment inspiré), et puis y'a les ballades, et là c'est un poil trop mièvre à mon goût (autant s'en passer non?). Le titre "The World Without Your Love" est limite vieillot dans sa structure (et un refrain à attraper les filles avec des appareils dentaires et de l'eau précieuse sur le visage). On est plus proche du propret "Street Talk" dont le best of Destination m'avait fait reprendre gout à cet AOR typique des années 80-90, mais je trouve que l'ensemble des morceaux manque vraiment de cohésion. Et c'est bien là que cet album ne fonctionne pas comme il devrait à mon gout. Je pense que la tripotée de musiciens (Eric Martensson - Sven Larsson - Tommy Denander - Anna Portalupi...) issus ou gravitant dans le AOR de ces dernièeres années y est pour quelque chose. Comme disait ma grand mère, c'est pas en prenant 6 cuisiniers que tu feras un meilleur Pot Au Feu!! Dans ce style de musique si balisé, ce qui fait la différence à mon avis, ce sont les compo. Venues ici de plusieurs compositeurs, elles sont parfois vraiment trop simplettes ("Over And Over Again" est l'exemple type de mièvrerie à ne pas faire). La seule petite surprise qui m'a fait monter le son de mon ampli, est le "Centre Of My Universe" que j'aurais bien vu chanté par certain Joseph Williams dans un groupe dont le nom est le résultat de l'addition de deux zero.... (une énigme très compliquée pour occuper le lecteur ). L'album reste tout de même très agréable et coule sans trop d'aspérité. Pas certain qu'il squatte ma platine longtemps.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)