undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

1
3,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Biographie utile, qui a le mérite d'exister et d'être pionnière, par un(e) auteur(e) américain(e) qui a découvert René Blum par leur passion commune pour la danse et le spectacle, mais aussi par francophilie et la judaïté commune. Mais le livre souffre parfois sur le plan de l'information historique des défauts des écrits insuffisamment préparés et trop rapidement publiés. Cela ne gênera sans doute pas le public curieux des Etats-Unis, mais l'historien remarque des erreurs patentes au premier coup d'oeil et c'est un peu ennuyeux, car ça nuit à la crédibilité de l'ensemble! Exemples: 1. il est faux que Léon Blum ait accordé un mois de congés payés aux travailleurs pendant le Front Populaire: il fallait écrire "deux semaines", ce qui était beaucoup à l'époque; 2. Georges Mandel n'était pas un "camarade socialiste" de Léon Blum, mais un député de la droite républicaine patriotique, ancien collaborateur de Clemenceau! Le rapprochaient de Blum ses origines juives, sa judaïté laïque, son hostilité viscérale au nazisme et (Pour Blum, depuis 36 au moins) la volonté de réarmement face à l'Allemagne! Le livre est un peu ambigu aussi sur les lieux de l'assassinat de Mandel, qui fut tué par la Milice et pas par les nazis à Buchenwald. Mais dans l'ensemble, le livre est une tentative honnête de biographie, qui nous replonge dans une époque brillante et tragique.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus