undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles38
4,4 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:6,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Question : en 2009 , comment raconter la Shoah d'un point de vue "novateur" . Après nuit et brouillard, Shoah ! , la liste de Schindler , le choix de Sophie , comment donc raconter l'innommable ?

Le point de vue du film n'est pas si éloigné de la Mort est mon Métier , à savoir prendre le point de vue de la famille d'un administrateur d'Auschwitz , pour vivre le déroulement et les conséquences de la solution finale de l'autre côté de la cloture .

C'est donc l'histoire de Bruno , garçonnet fantasque de huit ans qui depuis sa chambre observe des "fermiers" bizarres en pyjamas rayés .

Un jour , lors d'une de ses expeditions , il découvre derrière une cloture un petit garçon au prénom étrange . C'est le début d'une amitié interdite entre Bruno et Schmuel .

Le film est court , très court , à peine 1 h 30 . C'est dommage , car les personnages sont à peine esquissés et y auraient sûrement gagné en épaisseur.

L'évolution de Bruno et sa famille y est tout de même interessante : Tandis que sa soeur sombre dans le fanatisme via les jeunesses hitlerienne , la mère de Bruno effectue le parcours inverse .

L'actrice l'interpretant , restitue bien le reveil brutal pour la plupart des Allemands , lorsque le passage de la ségrégation a l'extermination se fait par les chambres à gaz .

L'exploration de cette famille nazie est , à mon sens , l'interêt principal du film . On s'apperçoit , que ces Crimininels pouvaient être également humains et de .... bons pères de famille . C'est toute la banalité du mal qui se trouve ici décrite , notamment par le personnage de la mère , n'étant pas fondamentalement mauvaise. L'aveuglement et le prix à payer n'en sera que plus terrible....

Le film est très bien découpé par séquences , la mise en scène est sobre et élégante avec de nombreux effets de lumière suggérant que partout où se trouve la famille , l'enfermement et la mort continue de les poursuivre à leur insue.

Alors , que manque t'il au film ? peut-être , ce qui manque au livre dont il est tiré : une certaine crédibilité historique .

Difficile d'imaginer comment Schmuel a pu passer la première selection à la sortie des convois de la mort ; on sait qu'au dessous de 15 ans , les enfants partaient directement dans les chambres à gaz .
Le réalisateur aurait pu opter pour le choix d'un acteur plus âgé par exemple.

Autre point faible dans le récit : Schmuel arrive à dialoguer quotidiennement avec Bruno , en échappant à toute surveillance des gardiens ...
C'est impossible lorsque l'on sait les ruses que devaient déployer les déportés , ne serait ce que pour communiquer entre eux.

Malgré sa candeur , on peut aussi s'agacer de la naiveté persistante de Bruno et de son entêtement à ne pas vouloir voir .

Enfin , même si les acteurs sont tous très bons , pourquoi ne pas avoir opté pour des acteurs Allemands ? Ici tous les acteurs sont Britaniques , nazis inclus , parlent tous avec un accent very British indeed !

Le garçon au Pyjama rayé reste un bon film à la fin trés reussie . Il sait alterner momment de gravité avec des passages réelement drôles où l'innocence enfantine confond la barbarie nazie.

La violence n' y est "que" suggérée (encore que...) et avec un peu de préparation , il peut être vu par de jeunes enfants pour les introduire à une époque où l'humanité était devenue folle.
1111 commentaires|58 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Auschwitz ! un endroit à l'histoire horrible. Aujourd'hui nous connaissons les horreurs qui y sont passées. Ce film propose de suivre un petit garçon de 9 ans qui est le fils de l'officier chargé du commandement du camp.
Ce film est très dur et nous pousse à imaginer quelles auraient pu être nos propres réactions et encore plus celles d'un enfant qui ne demande qu'à être fier de son père.
Un film pesant mais utile.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 mars 2011
un N-ème film sur la guerre oui mais ... Il est porté par un petit garçon qui joue extrêmement juste. C'est un drame familial et un drame mondial. Tous les personnages ont un rôles essentiels dans ce film : les parents, les grands parents, la soeur, les 'officiers-servants', les 'prisonniers-servants', la maison , le camp. Le petit garçon au pyjama rayé est lui aussi extra-ordinaire et impressionnant dans sa prestation. C'est un film complet sur le rayon des émotions, de l'enfance de cette époque côté allemand, les ambigüités à gérer par les personnages lancés à vive allure dans une histoire (mondiale) qui les dépasse et qui ne pourra que finir d'une manière dramatique, pour tous. Les BONUS sont très bien faits et indispensables pour bien s'imprégner de l'ambiance du livre et comprendre la naissance de ce chef-d'oeuvre. A voir absolument.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mai 2011
Film poignant et pas facile à regarder. Angoissant dans les souvenirs qu'il remémore. A déconseiller aux âmes sensibles et à ne pas regarder en période de vague à l'âme, mais vraiment un bon film.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 21 janvier 2015
Un film magnifique. L'horreur du nazisme au travers des yeux d'un jeune enfant, fils du commandant d'un camp de concentration. L'enfant de l'officier observe de loin les prisonniers du camp, sans comprendre la terrible histoire qui se joue sous ses yeux. Puis il se lie d'amitié avec un petit garçon "au pyjama rayé". L'innocence de l'enfance brisée par l'horreur de la guerre et la folie des hommes.
Un film magnifique et bouleversant, tout en délicatesse malgré tout...
22 commentaires|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 avril 2013
Ce doit être l'un des meilleurs films que j'ai vu en ma vie. Basé sur le roman émouvant et dramatique de John Boyne (la plus recommandée que vous aurez lu le livre, tout aussi excellent, avant d'arriver au film), c'est l'histoire extraordinaire d'un petit Allemand enfant de huit ans nommé Bruno, enfant plein de curiosité et de motivation qui arrive à vivre pendant l'une des périodes les plus horribles de temps - celui de la Seconde Guerre mondiale. Un jour fatidique, Bruno se déplace pour vivre avec sa famille en un lieu éloigné, au moins loin de sa bien-aimée Berlin, où il se laissant derrière lui ses amis proches et son ancien mode de vie. Maintenant, désolé de n'importe quel endroit urbaine connue pour Bruno, sa nouvelle maison est située près ce qu'il se trompe à assumer est une exploitation agricole, une ferme remplie d'étranges habitants, tous habillés en une sorte de pyjama rayé noir et blanc, et le tous avec un sombre et plutôt triste regard dans leurs yeux. Lassé de sa nouvelle maison qui semble être isolé du monde réel, et ne pas avoir de nouveaux amis qu'il peut visiter à proximité, Bruno décide d'explorer le vaste territoire "ferme", laquelle il peut voir en la distance de la fenêtre de sa chambre à coucher. Un jour, lors d'une de ses pérégrinations à proximité de la grande barrière particulière qui sépare son monde de "l'autre monde", il voit un petit garçon, son âge, assis sur le dùr sol de l'autre côté de la barrière. Ce garçon, Bruno devine, est un de ces "agriculteurs" vêtus des pyjamas rayés. De ce point en l'histoire de ceux deux enfants, ils vont à développer une amitié plus insolite et profond, dont les conséquences tragiques seront révélées seulement vers la fin de l'histoire.
Les choses ici sont plus compliquées que ce qu'elles semblent être, compte tenu du fait le père de Bruno n'est pas moins que le commandant menaçant de la "ferme" - qui est en fait un camp de la mort, un de ceux qui a scellé le sort misérable des Juifs victimes pendant cette guerre horrible ... Bruno représente l'innocence de l'enfance toujours pas détruits, tandis que son père - qui Bruno adore, soit dit en passant - représente la cruauté et la terreur, bien que des plats entre les quatre murs de sa maison, il s'agit d'un plus loyal, gentil et affectueux mari et le père de son deux enfants, une fille et un garçon. Alors que la sœur de Bruno, Gretel, devient un fan de les idées nazis, Bruno n'est pas au courant des événements horribles qui se produisent en dehors de son monde - et ainsi, il apporte un peu d'espoir, rayon de soleil et de rires à la courte vie de pauvres Shmuel, qui sa seul et unique 'péché' est en train de naître un Juif. Depuis presque un an Bruno continue de sa rencontre avec son nouvel ami, jusqu'au jour où ils disparaissent à la fois ... Nous laissant seulement d'imaginer ce que furent leurs dernières pensées au cours de leurs dernières minutes parmi les vivants.
C'est un film qui semble trop tragique pour être vrai, mais comme on dit, la vérité est parfois plus cruelle que l'imagination, et il est terrible de penser cette histoire pourrait vraiment se produire dans la réalité ... Ce que j'ai aimé en particulier ici, c'est le fait que vous arrivez à entendre l'histoire de la communauté juive plus grande tragédie de tous les temps dans la perspective d'un garçon Ari, et qui sert comme un rappel pour nous que pas toutes les personnes liées aux nazis sont vicieux ou traitements cruels ; Parfois, ils se trouvent à être proches des monstres appelés nazis par hasard, pas vraiment sur leur propre volonté. Comme preuve de cela, j'ai trouvé que les scènes dans lesquelles la mère de Bruno se bat avec son mari sur sa décision controversée de passer à vivre à proximité d'un camp de la mort, vraiment fiable et émotionnel, comme je suis sûr que beaucoup d'épouses de ces démons n ' t réconcilier avec le fait que leurs maris sont des assassins sans cœur qui sont capables de faire toutes les horreurs dans le monde une fois qu'ils obtiennent un ordre. À mon avis, ce film vous donne la leçon de ce qui pourrait arriver lorsque les deux mondes - de l'enfance saine et l'autre, de la folie pure et de sang répandre - se heurtent. En effet, les résultats plus tragique que ce qui se passe ici, vous n'obtiendrez pas à trouver ailleurs.
J'étais plus impressionné par l'équipage de merveilleux acteurs, chacun consacré à sa rôle dans la manière la plus convaincante. Vous serez étonné de voir comment les gens qui ont vécu parmi nous il ya même pas un cent ans encore, pourrait manquer l'humanité et de compassion, comme les nazis étaient. Un mélodrame tout le chemin et extrêmement émouvante, c'est un film à ne pas manquer, toujours se souvenir et ne pas oublier. Mettez la main sur cette ouvre aussi vite que vous le pouvez, et allez partager l'amour incroyable et l'harmonie entre les deux petits garçons, pas si étonnamment très semblables malgré l'énorme écart censé exister entre eux. Ce qui montre l'esprit peut gagner toutes les situations.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 décembre 2010
It's difficult to know how to explain to a child some of the most disturbing events of the twentieth century. How do you explain an evil as overwhelming as that of the Nazi death camps, Stalin's systematic starvation of millions of Ukrainians, Mao's cultural revolution, or the horrors of Pol Pot?

This film illustrates how it can be done and done well. It's the story of a friendship that develops between a concentration camp commandant's young son and a Jewish boy in the camp. Yes, during the real events such a friendship would have been almost impossible. There'd have been a guard who'd have seen the two talking through the camp's fence and quickly put a stop to it. And yes, the horrors of camp life are heavily sanitized. When they need to move camp inmates, the guards wave their arms about like they were shooing chickens on a farm. In the real camps, they'd have beaten anyone who moved too slowly with the butts of their rifles.

But all those inaccuracies are necessary. Yell too loudly at a child, and he becomes paralyzed, unable to hear what you are saying. Show a child evil that is too raw and uncensored, and their minds will freeze up. While not denying the actual events, this film lowers the volume at which they are presented, so a child's mind can grasp them. All the Nazi measures to marginalize Jews, driving them out of jobs and professions, is reduced to one gentle, elderly man, a former physician who now peals potatoes. All the Nazi propaganda that the Jews are vermin, typified by a school textbook read aloud, is contrasted to a shy Jewish boy in striped pajamas with his head shaved. Small, personalized snapshots are used to explain something that in its totality would be too overwhelming.

By all means show this film to children seven and older. Discuss it with them before, during and afterward. But before you show it, watch it yourself, view the deleted scenes (which fill in missing parts of the plot), and listen to the excellent voice over commentary by the book's author and the film's director. You'll understand the story better yourself and thus be better able to explain it to your children.

--Michael W. Perry, editor of Chesterton on War and Peace: Battling the Ideas and Movements that Led to Nazism and World War II
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 août 2015
Ce film est mythique, celui qui joue Shmuel (Jack Sconlon) a un véritable don, il est fait pour ça, il joue super bien, tous les autres acteurs aussi d'ailleurs ! Ce film est bouleversant, on en ressort pas indifférent, nous comprenons des petits détails qui veulent tout dire tout au long de l'histoire… C'est un film qu'il faut absolument voir au moins une fois dans sa vie, comme il est si bien écrit sur la boîte c'est "Une histoire d'innocence dans un monde d'ignorance". Ça veut tout dire ! Moi je m'apprête à lire le livre désormais.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 décembre 2012
ce livre devrait être lu dans les programmes scolaires afin d'expliquer cette période tragique de l'Histoire ,d'une écriture fluide naive et candide ;relate des faits ayant existés et permettrait de faire connaitre cette "magnifique et tragique" amitié qui subissent la cruauté de la vie "des camps d'exterminations" :un bon début pour "le devoir de mémoire"
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 août 2013
Alors ok, la réalité historique est un peu piétinée (comment un enfant peut s'isoler du camps aussi facilement et aussi régulièrement ?), le héros définitivement trop innocent, l'accent so british pas forcément judicieux, mais les acteurs sont bons et le dénouement vraiment palpitant et surprenant.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)