undrgrnd Cliquez ici ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles68
4,3 sur 5 étoiles
Format: Format KindleModifier
Prix:7,49 €
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 16 novembre 2010
Si je devais donner un cours d'histoire du XXème siècle, j'exigerais de mes élèves la lecture de cette saga (et, probablement, les deux tomes à paraître.) Évidemment, cela pourrait faire beaucoup de pages (1000 pour le seul premier tome.) Mais quelle vision sur la période !

Les jeunes y apprendront que la vie au début du siècle (il y a cent ans seulement) n'était pas comme la nôtre faite d'opulence. Aucune comparaison entre l'écologie qu'on nous préconise maintenant et la parcimonie de rigueur dans une petite cité ouvrière. L'électricité, l'eau courante, les égouts n'existaient pas ; facilités qui restent, encore maintenant, inaccessibles à plus d'un tiers de la population mondiale. La vie dans les mines (en 1911) nous montre ainsi ce que sont, encore aujourd'hui, les conditions précaires dans certains pays qui nous approvisionnent. Une famille de mineurs nous invite à découvrir les raisons du syndicalisme naissant.

La guerre (la Grande) est vue d'une manière humaine : il n'est pas fait état du nombre de morts, on sait seulement qu'il y en a beaucoup, beaucoup trop ! Les généraux analysent le résultat de leurs offensives sur la Somme par le nombre de soldats ennemis tués et par le nombre de mètres gagnés. Pourtant, on assiste à la distribution, par un jeune postier, des télégrammes qui annoncent la mort d'un mari, d'un fils, d'un frère. Les femmes, les hommes sont sur le pas de leur porte dans une petite rue du Pays de Galles, où tout le monde connait tout le monde : y a-t-il un télégramme qui nous est destiné ? Pas nécessaire de l'ouvrir pour comprendre. Pourquoi recevoir un télégramme dans une cité minière au début du XXème siècle ?

Dans une famille noble riche, une des plus riches du Royaume-Uni, le patriarche a un comportement immonde : la femme est destinée à assurer sa descendance dans le cadre du mariage ; elle sert au plaisir en dehors de celui-ci. Quant aux femmes, obligées de travailler pour remplacer les maris, les fils qui croupissent dans les tranchées, pas question de les payer au même salaire que des hommes. Et des femmes luttent pour une plus grande égalité et pour que, enfin, le droit de vote leur soit accordé.

Que d'occasions perdues, par la diplomatie des grandes puissances pour éviter la guerre. Une famille de diplomates Allemands nous montre l'orgueil de ce peuple. La naissance du nazisme prépare sans doute le deuxième tome. La diplomatie n'est pas meilleure lors de la négociation du Traité de Versailles, lequel est plein de vexations. Ce seront des graines qui germeront et provoqueront la guerre suivante (la Dernière.)

En Russie, deux frères ont des parcours très différents : le premier participe aux combats mais son rôle est surtout important lors de la révolution russe et l'instauration d'un régime communiste ; le deuxième émigre aux États-Unis où il profite de l'opulence naissante dans le pays.

En conclusion : une excellente fresque historique où cinq familles vont se croiser, s'unir, se déchirer avec en toile de fond : la Grande Guerre et ses conséquences pour la nouvelle carte de l'Europe ; les prémices de la libération de la femme avec l'obtention du droit de vote (au Royaume-Uni) ; la révolution et la naissance d'un régime communiste qui pourtant n'apporte pas encore la liberté.
0Commentaire41 sur 43 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 mai 2014
Voilà un bouquin très prenant, qui se lit avec gourmandise d'autant qui'l est écrit dans un anglais facile à déchiffrer. J'ai appris beaucoup de choses sur la société du début du siècle et sur la 1ère guerre mondiale (en particulier sur les conditions de son déclenchement) - alors même que je pense avoir une bonne culture historique de base. Il y a malgré tout un certain côté artificiel à voir les membres de ces quelques familles toujours au bon endroit au bon moment, qui finit par être un peu agaçant au fil de la lecture. Mais, bon, c'est le concept...
0Commentaire3 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 juillet 2014
It is unfortunate, but that this book has a lot of pages, which is the plus point. It lacks much. The plotting is ponderous. Each time the author feels it necessary to explain something or other which has appeared in his research ( which he has done to be fair) we get long winded poor explanations, which range from people's thoughts, to contrived conversations. The dialogue is something I found better to skip , read a page, groan, and skip 10, until the next plot point is reached. From the start It just never got any better. A mess of characters and plot. Difficult to put a finger on what's wrong, but it looks like "what mix of people and events can I throw together - ah, "toffs, miners, working class, sufragettes, a few historical references, a bit of war", and then a surprise, a lawyer called I think ( I am too lazy to look this up) Solman, who is "slimy"(was this an accidental or deliberate racial slur?).
Add a bit of sex, and strong women so females will "buy this". So where does this book fit in? Well as a sort of Readers Digest short story, it probably would work, as an 856 page novel, it misses the mark. My advice is walk away, and if you want a book for your holiday, this is not the one.On a Kindle it is very cheap, but not effective as a doorstop.

So why did I read (skip) until the end, well, as the old saying goes, "I wasn't reading the book, I was just recovering my money).
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 octobre 2014
I do not understand how, a mere 2 weeks after the release of the last book of the trilogy of the century, Amazon limits itself to the "union's minimum", as they say in Italy. How didn't they think of a promotion that puts together the 3 books? Do they even have sales & marketing people? Why is there a version of Fall of Giants in ebook that costs 3€, and another that costs more than 5, what is the difference (it isn't Xray, which is active on both versions)? And most of all, please, stop publishing the first pages of the book as a summary, and in centered formatting to make it even worst, please! Hire somebody who would make the effort to write a few paragraphs. Or just put nothing and let customers proceed to their fatal new destination: another bookstore. That's what they are facing if they keep up the lazy work.
11 commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 octobre 2010
Excellent . Sur un thème un peu rabaché (différentes familles dans différents pays pendant la guerre de 14),Ken Follet a crée une trame et des personnages très attachants .
Grande justesse des détails . La manière de penser et de vivre de l'époque est très bien rendue ...
0Commentaire11 sur 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
VINE VOICEle 29 février 2012
Je fais confiance aux romans de Ken Follet pour me passionner de bout en bout mais je dois dire que "Fall of Giants", le premier volet d'un tryptique intitulé "The century", a dépassé mes anticipations. Après avoir lu "The Pillars of the Earth" et "World Without End", je me demandais s'il était possible qu'un écrivain trouve encore en lui un tel souffle épique. Eh bien la réponse est oui, sans aucun doute.
Et comme avec ces grandes fresques médiévales, on est happé dès le début par les personnages et leur destin.

Ces personnages sont multiples et se croisent tous au début du roman, en 1912. Au pays de Galles, le fils d'un syndicaliste, Billy, treize ans, va descendre pour la première fois à la mine, pendant que le jeune comte Fitzherbert (dit Fitz) et sa femme Bea, une princesse russe, organisent un grand dîner dans leur château avec l'aide de tous leurs serviteurs dont la soeur aînée de Billy, Ethel. S'y côtoieront entre autres, un jeune diplomate américain qui deviendra un des conseillers de Wilson, un autre jeune diplomate, allemand lui, Walter, une suffragette (Maud, la soeur du comte), et la conversation entre tous ces jeunes gens nous permettra de comprendre les intérêts et les impérialismes de leurs pays respectifs. Le danger d'une guerre leur semble alors bien lointain. Une visite en Russie mettra certains d'entre eux en contact avec deux ouvriers, deux frères travaillant dans une usine, Grigori et Lev.

Ainsi, à travers eux, nous comprendrons comment, après l'assassinat d'un archiduc, un enchaînement aussi stupide qu'inéluctable a plongé le monde dans la plus abominable des boucheries, comment cette guerre idiote et monstrueuse a ravagé les vies de nos arrière grands-parents et transformé la société, l'Europe et le monde et nous vivrons aussi à travers l'histoire de Grigori les prémisses puis le déroulement de la révolution russe.
Tous les personnages sont attachants, qu'ils soient sympathiques ou non. On a envie de savoir ce qui va leur arriver, comment ils vont vivre ou survivre et comment ils vont aimer, qu'ils soient héroïques comme Billy, d'une grande intelligence comme sa soeur Ethel, fougueux comme Maud, courageux et juste comme Grigori ou étroit d'esprit et conservateur comme Fitz.

Et la dernière partie de "Fall of Giants", qui se déroule juste après la guerre nous raconte la misère en Allemagne, la folle dévaluation de sa monnaie et les premières manifestations du nazisme qui vont écraser les rêves de tous ceux qui pensaient que c'était la "der des der". Il ne nous restera plus qu'à attendre avec une grande impatience la publication de la deuxième partie du tryptique à paraître cette année. Et je suis sûre qu'encore une fois Ken Follet ne nous décevra pas.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 mai 2011
Quel livre ! J'ai lu quelques critiques sur le livre comme quoi il est trop détaillé , mais c'est une chose que j'ai beaucoup apprécié car M.Follett a bien expliqué les differentes étapes de la Première Guerre Mondiale , c'est une sorte de court d'histoire en 900 pages à travers cinq familles . Comme je lis des livres d'histoire cela ne m'a pas gênée , cela m'a même réjouis mais je comprendre que certains n'ont pas aimé cela . J'ai aimé en savoir plus sur Woodrow Wilson , homme politique qui voulait la paix et précurseur (il a voulu une institution comme l'ONU mais il ne la verra pas étant mort en 1924) paradoxalement il était raciste (comme sa seconde épouse) . On a pu voir à travers lui et le personnage de Gus les difficultés d'un tel exercise . N'étant pas Anglaise tout ce qui concernait la Labour Party ne m'a pas interessée plus que ça , mais c'est toujours bon de savoir ce qui se passe autre part , non ? J'ai beaucoup aimé le personnage de Walter , voir comment les Allemands cherchaient à avoir des informations , comment ils ont aidés Lenin (ah la la Lenin ! Sachant ce qui va arriver , les pauvres Russes , le Bolchévisme ... Comment tout ces pauvres gens comme Grigori croyait en tout ça , ses idéaux pour au final se retrouver floués , ces millions de morts , cette classe politique russe corrompu jusqu'au coeur) et les scènes de batailles , côté allemand commme côté Alliés . La romance contrariés de Walter et de l'Anglaise Maud .
Ethel qui en pince pour le Lord Fitz , un fils illégitime , je me demande si les deux fils (le légitime et l'illégitime)vont se retrouvés à combattre ensemble lors de la Sconde Guerre Mondiale , si Lloyd va savoir qui est son vrai père ...
J'ai aimé suivre le combat des femmes pour le vote des femmes (et être dubitative encore combien en France nous pouvons être si en retard ...)
Et les enfants de Walter et Maud , écartelés entre deux pays , l'Angleterre et l'Allemagne ?
Un point négatif cependant : la France , pourtant les personnages sont souvent en France , pour le loisir et pour se battre , avant le commencement de la guerre , tout le monde est suspendu à la décision française et rien , pas de personnage français donnant son opinion , la France comme un personnage à part entière certes , mais un personnage français donnant son opinion n'aurait pas été de trop . Je suppose que Ken Follett ne le fera pas , mais dans le tome 2 un personnage Français donnant son avis , ses sentiments serait bien , car là encore lors de la Seconde Guerre Mondiale , la France aura un grand rôle !
Mis à part cela , si on a du temps à lui accorder , le livre se lis vite , on apprend plein de choses (et qui n'a pas eu dans sa famille quelqu'un qui est mort sur le Front 14-18 ?) les personnages sont attachants et on a envie de savoir ce qui va advenir de leurs enfants !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 octobre 2014
This is the first time I read a novel by Ken Follet and my expectations were high. I am a big fan of historical fiction and I loved the TV adaptation of "Pillars of the Earth". I did enjoy reading the book, but I was a bit disappointed nonetheless:
- What I liked: the way the book allows you to experience the First World War from different perspectives / the apparent authenticity of the characters despite their many contradictions / the last scene in the book.
- What I liked less: the excessive number of main characters, which makes it difficult to really empathise with any of them / the lengthy battle scenes and the way female characters are a bit neglected in the last third of the book / the few too-good-to-be-true coincidences (unlike characters, the situations in which they find themselves are not always believable, e.g. when Maud and Walter meet in a park in Paris).
I'm not sure I'll read the two other books of the trilogy but I would definitely recommend "The Fall of Giants" to those interested in WW1 history.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 mai 2014
History and lives of ordinary people mingle to depict the era that led the world through unprecedented change : WW I.
the plot unveils in rich detais as you follow the fortunes of the main characters. Additionally it is superbly written.
A book that will provides you with a few hours of entertainement.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 août 2014
After reading the first two books (am waiting for the pocket format to order the 3rd) of this amazing trilogy I can say I have at last understood how the pieces of the gigantic puzzle of worldwide wars I and II (but also earler and later events) fall into place. Thanks to the complex, intricate, life stories of his numerous endearing and not so endearing characters living among the well-known historical figures of the time Follett manages to make us easily understand who and what triggered the whole series of events ("butterfly effect") since about 1870 and the consequences well after 1945. Now that I have understood, I'll read the books again to be able to remember the sequence of events...

La traduction française des 2 premiers livres (je n'ai pas encore lu le 3e) est excellente
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles