Commentaires en ligne 


3 évaluations
5 étoiles:
 (3)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Are you morbid ?, 31 août 2011
Par 
orion (Vinland) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Welcome To The Morbid Reich CD Digipack (CD)
Avec un nouveau Vader, c'est comme avec un nouveau Slayer ou un nouvel AC/DC (dans un autre style) : on sait ce qui nous attend. Ici, un bon gros Death Metal Old School qui va droit au but. Eh bien, je ne vais pas surprendre grand monde en disant qu'avec ce nouvel album, le Vader que nous connaissons ne s'est pas transformé en autre chose que... Vader.

Voici donc le Vader millésime 2011, "Welcome to the Morbid Reich", en clin d'oeil au passé (une des démo du groupe datant d'il y a une vingtaine d'années s'intitule "Morbid Reich").
On commence par une petite intro orchestrale de circonstance, histoire de se mettre dans l'ambiance ("Ultima Thule") avant que le gros riff de "Return to the Morbid Reich" ne vienne nous assommer : bienvenus au royaume morbide ! On est parti sur du Vader pur souche. Peter s'égosille comme un damné et la rythmique fracasse tout. Et même si l'ensemble des musiciens aux côtés de Peter depuis Necropolis, dernier album en date, a été complètement renouvelé, ça ne change rien à l'affaire. Vader is back !
"The Black Eye" et "Come and See my Sacrifice" qui suivent sont du Vader grande classe, rapides et agressifs comme il faut. Ce dernier titre, avec ses blasts furieux et ses cassures de rythme est appelé à devenir un classique du groupe, j'en mettrai ma main au feu. Peter est accompagné aux vocaux sur ce morceau par un certain Harry Maat que l'on retrouve déjà depuis quelques années dans l'entourage du groupe à la co-signature de plusieurs titres.
"Only Hell Knows", du haut de ses deux minutes treize complète le travail de sape. Rapide et intense. Le genre de titre qui va atomiser les foules lors des concerts.
C'est alors que déboule, à mon sens, la pièce maîtresse, judicieusement placée en milieu d'album : "I Am Who Feasts Upon Your Soul". Comme sur Impressions in Blood, l'utilisation d'orchestrations savamment dosées sur l'intro de ce titre lui donne une profondeur. Et si cela permet de mettre un peu de variété parmi les titres, c'est un plus. Le morceau atteint ainsi une dimension énorme. Tout simplement superbe.
La suite castagne comme le début de l'album. La triplette "Don't Rip the Beast's Heart Out", "I Had a Dream" et "Lord of Thorns" ne fait pas de quartier. Les solos sont inspirés (et c'est le cas tout au long de l'album), Spider, le nouveau venu, a tout de suite trouvé ses marques.
L'épileptique "Decapitated Saints" (nouvelle version du titre présent sur le premier album - en plus intense) fait aussi dans l'expéditif (deux minutes quarante). Peter n'a, si ma mémoire ne me joue pas de tour, jamais chanté aussi vite que sur ce titre.
Après un intermède orchestral aussi inquiétant que celui qui ouvre l'album ("They are coming"), l'album se termine sur le lourd et puissant "Black Velvet and Skulls of Steel", histoire de bien assommer l'auditeur une dernière fois avant le tomber de rideau. Verdict : Vader a encore fait du bon boulot.

Encore une fois, malgré ses douze titres (en fait dix titres et deux intros), c'est une affaire rondement menée (trente-sept minutes au total). Pour faire durer le plaisir, il y a toujours possibilité d'ajouter les deux reprises de l'édition limitée, "Troops of Tomorrow" (The Exploited) et "Raping the Earth" (Extreme Noise Terror).

Vader n'a jamais vraiment sorti un mauvais album durant sa carrière. Mais ça n'empêche pas certains d'entre eux d'être meilleurs que d'autres, des albums qui passeront à la postérité dans la discographie féconde du groupe. Nul doute que "Welcome to the Morbid Reich" fera partie de ceux-ci. Du grand Vader, tout simplement.

Retrouvez cette chronique (et bien d'autres) sur le webzine "auxportesdumetal.com"
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Du pur death!!, 12 mars 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Welcome To The Morbid Reich CD Digipack (CD)
Excellent nouvel album de Vader, célèbre groupe de death metal polonais, qui tout au long de sa carrière à tenu à sortir la plupart d'excellents albums en respectant son style, tout en améliorant son son et sa production à chaque nouvelle sortie. A écouter en sachant que c'est une des meilleurs réferences en matière de death metal d'Europe!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 3 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Magnifique, 24 septembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Welcome To The Morbid Reich CD Digipack (CD)
Fan de Métal, Vader est Le Groupe a ne pas manquer, avec ce nouvel album, Vader montre qu'il est encore bien présent sur la scène du Death Metal.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Welcome To The Morbid Reich
Welcome To The Morbid Reich de Vader (Album vinyle - 2011)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit