undrgrnd Cliquez ici Bests nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles2
4,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Téléchargement MP3Modifier
Prix:22,19 €

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Un petit mot d'une Histoire vécue. Ces disques, notamment les volumes 1 à 4, ont été en leurs temps les vecteurs qui ont fait connaître Elvis hors des Etats-Unis. Ces disques ont été étoffés substantiellement à l'ère du CD et un volume 5 a été ajouté en 1997 qui permettait à ceux qui avaient déjà tout ou presque, en vinyle, d'acquérir des titres qui restaient introuvables en CD. "Big Boss Man", "US Male", "Guitar Man", mais aussi "Burning Love" (version studio) et même "Suspicious Minds" ou "Kentucky rain" qui n'étaient disponibles que dans un remixage contestable. Peu importe l'Histoire, c'est la légende qui fait sens ici !...

Les cinq CD ainsi conditionnés permettent de parcourir toute la carrière (surtout les années 50 et 60). L'on pourra alors se fendre des cinq disques du coffret "Walk A Mile In My Shoes" pour comprendre comment se forge un mythe. Parce qu'Elvis n'est devenu Elvis qu'avec les années 70 (les années country, les années Vegas, les années crooning). J'ai découvert Presley avec ces vinyles-là qui faisaient l'objet de pressages français aisément disponibles. Ils ont aiguisé mon désir d'aller plus loin vers les albums. Mais nombre de titres qui ne figuraient pas sur les LP's ne se trouvaient que sur ces "Golden Records" : Le rock'n'roll sauvage des volumes 1 et 2 et le rock-pop variété des volumes 3 et 4. Au mitant des années 60, Elvis n'était plus la référence absolue qu'il est redevenu après son "retour" de 1968 et il était encore loin d'être l'icône que les années 70 ont engendrée. Si l'on ne sait rien de cet Elvis-là, le volume 5 permet déjà de se faire une idée mais il faudra aller plus loin. L'album "Elvis Country", par exemple, dont aucun titre n'est repris ici.
0Commentaire1 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 septembre 2013
évidemment, l'amateur éclairé et complétiste ne trouvera dans cette compilation de compilations éditées entre 1958 et 1984 aucune source d'intérêt. Mais pour celui qui désire une somme de chansons substantielles du King, sans se suffire d'un best of de vingt titres, ce produit est peut-être le meilleur actuellement sur le marché au niveau qualité prix. Seules impasses : les titres gospel et les live, disponibles sur d'autres compilations thématiques sans doublons qui ne découragent pas cet achat là.
0Commentaire1 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus