Commentaires en ligne 


6 évaluations
5 étoiles:
 (6)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

34 internautes sur 37 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le son Decca, 10 décembre 2011
Par 
Cymus - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Decca Sound - Édition Limitée (50 CD) (CD)
Universal réitère l'expérience du coffret anthologique qu'elle avait initiée avec les deux coffrets 111 Years of Deutsche Grammophon, en 2009 et 2010. Cette fois, c'est le très fameux Label anglais Decca qui est à l'honneur, avec un magnifique coffret de 50 CD bleu et rouge, aux couleurs de la firme, avec un boitier plus solide et plus pratique que les deux boitiers Deutsche Grammophon.

On y trouve de superbes enregistrements d'à peu près toutes les époques, même si la période des années 60 et 70 est sans doute la plus représentée. Le plus ancien que j'ai repéré est le concerto pour violon de Tchaikovsky (CD n° 2), datant de 1957, avec Alfredo Campoli en soliste, sous la baguette d'Ataulfo Argenta, alors que les premiers enregistrements Decca datent des années 40 et même avant semble-t-il. On y trouve en revanche des enregistrements bien postérieurs à ce qui semble constituer l'âge d'or de Decca. Le plus récent que j'ai repéré est celui de l'excellente Janine Jansen dans les concertos de Beethoven et de Britten, datant de 2009.

Les disques ne sont pas classés par ordre chronologique des enregistrements, ni d'ailleurs par ordre alphabétique des compositeurs, mais par interprètes, chefs d'orchestre ou solistes, selon les cas (on retrouve Vladimir Ashkénazi pour deux albums, le premier en tant que soliste dans le concerto n° 3 de Rachmaninov, sous la baguette d'Anatole Fistoulari (1963) ; le second en tant que chef, dirigeant la Symphonie n° 1 de Sibelius, ainsi que Les Tableaux d'une exposition de Moussorgsky (1986 et 1983)). S'il faut sans doute mettre ce choix sur le compte de la volonté de l'éditeur de mettre en avant la qualité des interprétations, je ne suis pas sûr que ce soit le classement le plus pratique. On remarque que la plupart des œuvres reproduites sont des œuvres orchestrales ou lyriques (par exemple Renée Fleming interprétant des scènes d'opéras, tirées des noces de Figaro, d'Eugene Oneguin, ou Roussalka, avec le London Symphony Orchestra dirigé par Georg Solti)). Peu d'œuvres pour piano seul, mais on trouve quand même les Goyescas de Granados par Alicia de Larrocha, les sonates 14 (clair de lune), 8 (pathétique) et 21 (Waldstein) de Beethoven dans un enregistrement de Radu Lupu, les variations Goldberg de Bach par Andras Schiff. Très peu de musique de chambre également, si ce n'est les quatuors op. 95 et 130 de Beethoven par le Tackacs Quartet, ou l'octuor de Mendelssohn et le septuor de Beethoven par le Wiener Oktett. On peut signaler quelques enregistrements atypiques : je pense à Ute Lemper qui chante des chansons de cabaret allemandes ou Pavarotti, Carreras et Domingo, « les trois ténors » (avec Zubin Mehta) dans un concert enregistré en 1990. Et si les CD reprennent le recto des pochettes et les couplages (la plupart du temps) d'origine, les disques sont souvent complétés par des bonus, ce qui fait qu'ils durent tous plus d'une heure, au-delà des vinyles d'origine.

Le coffret réunit bien sûr d'excellentes interprétations. Je suis loin d'avoir tout écouté. Mais je peux citer par exemple les Planètes par Karajan (1962), l'Oiseau de feu et le Sacre du printemps par Antal Dorati (1982 et 1983), la Sinfonietta, Taras Bulba (1981) et la Suite orchestrale tirée de la Petite Renarde rusée (1986) de Janacek, par Charles Mackerras, ou encore la Turangalila-Symphonie de Messiean, par Ricardo Chally (1993). On se rend compte de la diversité des styles et des époques représentés ici.

Mais ce qui fait aussi le très grand intérêt de ce coffret, c'est la qualité des enregistrements, le « son Decca ». Les disques, en tout cas ceux que j'ai écoutés, se caractérisent par une ample spatialité, des contrastes très équilibrés et très fins entre les graves et les aigus, entre les différents pupitres, entre le soliste et l'orchestre, etc. C'est très certainement le second fil directeur de ce coffret. Le livret, très intéressant, contient d'ailleurs deux textes, l'un qui retrace l'histoire de la firme sous l'angle des interprètes maison, l'autre qui retrace l'histoire des techniques originales d'enregistrement utilisées par les ingénieurs du son Decca. On comprend que la première partie du livret présente non seulement le détail des plages, mais soit également assez précis sur les circonstances des enregistrements.

L'achat de ce coffret se présente ainsi comme une excellente occasion de se constituer (en complément des coffrets DG ou Sony d'ailleurs) une belle discothèque de référence, et offre à l'amateur (profane comme expérimenté) un échantillon d'une grande richesse, tant par les œuvres interprétées que par les interprètes eux-mêmes, avec une qualité d'écoute maximale. Un très bon investissement.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


25 internautes sur 30 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 50 excellents enregistrements et du bonus, 9 novembre 2011
Par 
Yves L (Rouxmesnil, France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Decca Sound - Édition Limitée (50 CD) (CD)
Je possède déjà les 2 coffrets "111-ans-Deutsche-Grammophon-Collector" que je trouve excellents en terme de musique mais aussi de qualité d'enregistrement. Ce coffret les rejoint avec un boîtier similaire et le même nombre de disques avec les pochettes originales en carton léger. On trouve beaucoup de parutions qui ont marqué l'histoire du disque et sont toujours des références discographiques. Il y a quelques différences à souligner. Le livret est plus fourni chez Decca avec des renseignements discographiques complets et une histoire de la firme Decca en français ainsi que de nombreuses photos. La grosse différence, c'est qu'au lieu d'un réemballage d'anciennes parutions comme chez DG, Decca à fait l'effort, pour de nombreux CD, de proposer un programme original en utilisant le maximum de place du CD. Ainsi, le "War requiem" de Britten, originellement sur 2 CD est proposé ici sur un seul support, soit 80 mn de musique. La période couverte par les enregistrements est celle de la stéréo commerciale jusqu'à très récemment (1956-2009). Ca démarre fort avec le disque 1 de cette collection (Ansermet : le Tricorne de De Falla) qui a été enregistré en 1961 et dont la qualité acoustique est impressionnante. Le disque original est complété avec le bonus "Les images pour orchestre" de Debussy. Le disque 2 date de 1956 et montre les efforts faits par Decca pour avoir des reproductions stéréo de premier ordre. Sur ce disque, le bonus est le concerto pour violon de Tchaikovsky, enregistré en 1956 avec une présence du violoniste étonnante. Vous trouverez sur le site de Decca tous les renseignements sur cette collection avec la possibilité d'écouter beaucoup d'extraits.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


28 internautes sur 34 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un coffret de grande qualité, 11 novembre 2011
Par 
Henrard "ivan henrard" (france) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 50 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Decca Sound - Édition Limitée (50 CD) (CD)
Parmi les multiples intégrales et coffrets qui sortent régulièrement ces quelques mois, en voila un qui mérite toute l'attention du mélomane puisqu'il reprend en 50 CD très bien documentés et commentés des enregistrements qui sont quasiment tous des références dans la discographie classique.

La firme DECCA a mis de gros moyens afin de réunir ces bandes superbes à un prix tout de même fort concurrentiel pour la somme de trésors qu'elles contiennent.

La sortie de ce coffret à l'approche des fêtes n'est d'ailleurs je pense pas un hasard car il fera la bonheur des initiés.

Pour exemple le CD 35 est consacré à Pierre Monteux et son enregistrement historique de Daphnis et Chloé de Ravel, une merveille insurpassée depuis;

Le CD 33 regroupe les oeuvres de Jacques Ibert sous la baguette de Jean Martinon, grand spécialiste de la musique française de cette époque qui signe la aussi une référence.

Les planètes de Holst sont placées sous la baguette de Karajan dans une merveilleuse et visionnaire interprétation.

Signalons que tous ces enregistrements bien que parfois anciens sont tous d'une qualité sonore exceptionnelle.

Plus récents est une des références de l'opéra de Purcell Didon et Enéée dont Christopher Hogwood donne ici un des meilleurs enregistrements sur le CD 20

Le CD 8 est une merveille également puisqu'il nous restitue sans doute une des plus abouties des versions de la symphonie 4 de Bruckner par Karl Bohm et le sublime philarmonique de Vienne.

Il y'en a pour tous les goûts, des oeuvres du grand répertoire classiques aux répertoire baroque avec par exemple le superbe "stabat mater" dans l'interprétation de Christophe Rousset et des Talens Lyriques.

Eclectisme, diversité, qualité, c'est un bien bel objet que voila.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 un fantastique coffret, 14 février 2012
Par 
sophie (ile de france) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Decca Sound - Édition Limitée (50 CD) (CD)
Je pense que ce coffret est un véritable monument de compilation de musique classique cumulant la plupart des genres et offrant une diversité incroyable. Effectivement comme le font remarquer les autres commentateurs, ce sont surtout les meilleures interprétations des enregistrements des pièces classiques qui sont mises en avant et l'on va de découvertes en découvertes au fil de l'écoute de ce coffret avec grand intérêt toujours et émerveillement souvent.
Pour ma part, je ne possédais pas jusqu'à présent une grande collection de musique classique et je suis ravie de cet achat qui me permet de me familiariser avec des compositeurs et des interprètes que je connaissais peu par le biais d'enregistrements de très grande qualité.
A signaler aussi que ce coffret ne se recoupe pas vraiment avec d'autres collections de compilations car on y trouve peu des morceaux archi connus que l'on retrouve un peu partout. Y figure quand même une interprétation du Boléro de Ravel que j'ai trouvé époustouflante, ou les planètes de Gustav Holst, pour ne citer que ceux là dans des versions magistrales.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une somme, 2 janvier 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Decca Sound - Édition Limitée (50 CD) (CD)
Une somme de la production Decca pour un prix plus que raisonnable. Tout est bon ou presque dans cette brique, et même le CD des trois ténors, un peu exotique, se laisse finalement écouter avec un certain plaisir. Les oeuvres retenues ne sont pas toutes des tubes, ce qui permet des découvertes passionnantes. A recommander sans hésiter pour tout amateur curieux de classique.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 5 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Superbe, 6 novembre 2012
Par 
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Decca Sound - Édition Limitée (50 CD) (CD)
Un très beau coffret (Le petit plus avec un aimant sur l'ouverture) et une somme d'oeuvres à écouter, à découvrir et toutes aussi belles. Beaucoup de découvertes aussi. Bravo
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien
ARRAY(0xa523c54c)

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit