undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles31
4,4 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 10 juin 2003
Un film noir , ô combien ! Noir de par la personnalité du héros de BD créé par James O'Barr ! Noir de par la mise en scène d'Alex Proyas ( Dark City , autre grande référence ). Noir enfin , parce que ce film est le film-testament de Brandon LEE , tragiquement disparu avant la fin du tournage , comme son père avant lui sur "Le jeu de la mort" !
Le premier grand rôle de sa trop courte carrière aura donc été le dernier. Mais pour quel chef-d'oeuvre !
Intense , lyrique , envoûtant, ce film , remarquable adaptation de la BD , conte l'histoire d'Eric Draven ,un homme qui revient d'entre les morts pour venger son assassinat et celui de la femme qu'il aimait .
La mise en scène de PROYAS sublime le scénario , et l'interprétation de Brandon LEE achève de faire de ce métrage un classique instantané du fantastique qui marquera longtemps la mémoire des aficionados du genre .
On eût simplement aimé que ce rôle ne fût pas si prémonitoire pour Brandon LEE.
0Commentaire|37 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 juillet 2006
The Crow est une adaptation vraiment réussie, le défunt Brandon Lee mort d'une vraie-fausse balle sur le tournage y incarne le rockeur ressucité avec énormément de talent.

Même si vous n'avez jamais lu la BD originale, ce film vaut largement le coup d'oeil; c'est l'un des plus réussis sur le thème de la vengeance.

On peut définir The Crow comme une sorte de poésie macabre qui confronte l'amour et la mort; le personnage, Eric Draven, est vraiment attachant et la violence de ses meurtres n'a d'égale que l'intensité de ses émotions et de sa souffrance.

Premier et meilleur volet d'une série qui a enchaîné des suites médiocres, "The Crow" est l'une des rares adaptations de l'époque qui respecte autant l'oeuvre originale que les fans.

Un très beau moment de cinema, dans un beau coffret dvd.
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 mai 2002
Ayant adoré le comics, de part son histoire d'amour et son côté sombre, je me suis empressé d'aller voir ce film au cinéma. Je ne fut absolument pas décu et bien au contraire c'est depuis ce jour (1994 quand même) que j'attend enfin une édition collector digne de ce nom pour un film qui est devenu culte pour beaucoup de personne. En plus d'être un vibrant hommage à Brandon Lee, ce double DVD comporte une tonne de bonus qui ne pourront que ravir les fans ! Un DVD à posséder absolument !
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ce film sombre est, en fait, l'adaptation d'une BD de James O'Barr, (histoire tirée de son expérience personnelle, ayant perdu lui aussi sa petite amie, il devait se marier)... fan du mouvement gothique en générale et de la musique new wave, en particulier...

°*° Hommage à Brandon Lee :
Ce film, à sa sortie, a fait parler de lui pour des raisons sordides : l'acteur principal, interprétant le rôle du "justicier", est mort sur le tournage, succombant à des blessures provoquées par des balles provenant d'une arme dont on pensait qu'elle était chargée à blanc !

Le 31 mars 1993 vers 12h30, lors d'une scène, l'acteur Michael Massee doit tirer sur Brandon Lee avec un revolver chargé de balles à blanc. La détonation retentit, Brandon s'écroule sur le plancher, comme aux répétitions. Le réalisateur hurle "Coupez", mais Brandon reste à terre. Les secours sont immédiatement prévenus et il est transporté en ambulance à l'hôpital Wilmington en Caroline du Nord. Mais la balle est rentrée dans l'abdomen inférieur droit avant de perforer son estomac et plusieurs organes vitaux. La balle finira sa course à côté de l'épine dorsale. Trop gravement touché, les médecins ne peuvent stopper l'hémorragie interne et il tombe dans le coma. Douze heures après son arrivée aux urgences, Brandon meurt le 1er avril 1993 à 1h03 du matin.

Les recherches détermineront que, lors d'une précédente utilisation du revolver, le bout d'une coquille de balle s'était délogé et était resté dans le barillet inaperçu. Les balles à blanc sont différentes des balles factices, car elles sont chargées avec de la poudre fortement explosive pour donner de la fumée associée au flash lumineux du coup de feu. Ainsi, la balle à blanc a été mise à feu avec assez de force pour propulser le bout cassé de balle hors du barillet, qui aurait provoqué la mort de Brandon Lee.

Le film étant alors inachevé, mais en grande partie tourné, c'est une doublure qui reprendra le rôle... Le réalisateur Alex Proyas a eu la délicatesse de détruire la scène filmée où Brando Lee a trouvé la mort. Malgrè ce tragique accident qui fît polémique, et qui bloqua le tournage pendant un certain temps, Alex Proyas se décida de finir le film et de le montrer au monde, pensant que c'était la plus belle manière de rendre hommage à ce jeune acteur décédé brutalement sur le tournage.

°*° L'histoire commence par ces mots :
"Il ya longtemps, les gens croyaient que quand quelqu'un meurt, un corbeau emporte son âme jusqu'au pays des morts.
Mais il arrive parfois, quand des choses trop horribles se sont passées, que l'âme emporte, avec elle, une immense tristesse... pour qu'elle ne puisse pas trouver le repos.
Quelquefois... et seulement quelquefois, le corbeau peut faire revenir cette âme pour que le bien reprenne ses droits sur le mal..."

°*° Le scénario :
A priori, c'est une simple histoire de vengeance... mais, seulement à priori...
On nous parle de la mort tout en nous la montrant... vous voyez la nuance ?
Le scénario, basé sur la BD, en reprend beaucoup d'éléments, mais en laisse de côté, tout en y restant assez fidèle.
J'avais aimé la BD, j'ai aimé le film !... chose très rare !
Il nous montre plus qu'une simple vengeance par le biais de son personnage principal qui est, malgrè tout, très élégant et possède un savoir faire qui "scotche" un peu parfois... l'homme étant déjà mort, il ne craint pas grand chose !...
Il nous présente également plusieurs personnages très "typés" avec une identité forte pour chacun d'entre eux !
Quelques notes d'humour, noir ou non, sont réparties de manière régulière tout au long du film...
Une part de romantisme est aussi présente dans cette histoire qui vient venger la mort de sa "belle"...
Enfin, si on sait lire entre les images, on se rend compte que ce film est bourré de messages en tout genres où les coupables mourront par leur plus grand vice...

°*° La bande son :
Un des gros points forts de ce film : une partie des groupe phares de la New wave y sont présents, à commencer par The Cure, un morceau de Joy Division admirablement repris par Nine inch Nails, The Jesus & Mary Chain, on retrouvera aussi d'autres groupes connus issus d'autres mouvements.

Une BO riche donc, puisque 14 morceaux d'artistes et groupes plus ou moins connus en font partie, ajoutez à celà les thèmes du film, et vous avez une bande son très présente et très rythmée... judicieusement !

Le thème principal étant d'ailleurs composé "pour le film" par une groupe à peine connu : The Cure !
On notera d'ailleurs une certaine ressemblance physique entre Robert Smith, époque "teint blafard, les yeux cernés de noir... et le maquillage du héros de cet histoire.

°*° Le DVD :
Si vous avez aimé la BD, le film ou l'histoire, n'hésitez pas à vous procurer l'édition spéciale. Elle comporte 2 DVD, le 1er correspond au film avec à la fin comme bonus le commentaire audio et les bandes annonces ; le 2ème contient les bonus : le making of, l'interview de James O'Barr (le créateur), les scènes coupées, un storyboards de 5 scènes mythiques et une galerie de projets d'affiches et de la direction artistique.

Pour les fans, comme moi, ces bonus sont super intéressants, notamment l'interview de James O'Barr.

°*° En conclusion :
Ce film plaira aussi bien aux adeptes des mouvements gothiques et New Wave que les autres... c'est une référence : la BD comme le film !
Ceux qui ont la BD seront heureux de découvrir le film (s'ils ne l'ont pas déjà vu, ce qui m'étonnerait !)
Les autres... le film est un peu dur d'accés et réservé à un public averti même si la violence n'atteint pas celle de certaines productions actuelles !
Les personnes qui feront le pas, verront un film avec un personnage central classieux au point qu'on en oublie presque qu'il est là pour donner la mort !!! Un personnage aux nombreuses facettes, tantôt violent, tantôt émouvant !

Connaissant déjà la BD de James O'Barr, j'ai adoré cette adaptation ! L'homme y a d'ailleurs participé...
Ce film fait parti de mes "number one" parmi ma grosse vidéothèque, je l'ai vu plusieurs fois, mais je ne me lasse jamais de le voir et revoir.

Merci, si vous avez eu le courage de tout lire jusqu'au bout... Je sais, je m'exalte un peu quand je suis fan de quelque chose... Et là ! J'aime tout, le film, la BD et Brandon Lee !!
review image review image review image review image review image review image review image review image review image
0Commentaire|12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 mars 2016
J'attendais depuis longtemps de voir ce film mythique, et je n'ai pas été déçue. L'ambiance gothique et sombre, et les personnages de l'histoire, sont poignants et leur jeu sonne juste. J'ai été touchée par le drame d'Eric Draven, le héros vengeur, qui renait sous la houlette du Corbeau, son guide et ses yeux, pour rendre justice à sa bien-aimée, tuée dans des circonstances sordides, que je ne raconterais pas ici.

Brandon Lee est absolument époustouflant dans ce rôle, qui fût le rôle de sa vie. Il est décédé lors du tournage, comme beaucoup le savent déjà. Les autres acteurs, et notamment la petite fille, amie et protégée d'Eric et de sa fiancée défunte, apporte une touche très émouvante au film. Il y a des scènes très violentes, très crues, qui pourront heurter certaines personnes. Cependant, je conseille le visionnage de ce film envoûtant, dont l'univers noir captive le regard.

Cinq étoiles méritées ♥
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 janvier 2016
De film au destin funeste pour son héros de fiction,THE CROW s'est transformé en un film au dessein funeste. Adapté d'un comic book noir signé James O'BARR, THE CROW nous entraîne dans un univers oppressant permettant à son réalisateur Alex Proyas ("Dark City") de coller au plus près avec l'univers de la BD, se démarquant d'un sujet bateau à savoir : la vengeance et l'amour éternel. Car il s'agit bien d'un film romantique au niveau de sa narration, contrasté par cet univers sombre où l'amour d'un couple est souillé par un viol et un double homicide montrant aux spectateurs médusés que l'homme n'est plus. Et que seul un miracle en la personne d'Eric Draven (Brandon Lee),revenu de l'au-delà tel un ange déchu et devancé par un corbeau, messager de sa quête de vengeance, abattant son courroux sur le mal gangrénant cette ville en flamme durant « la nuit du diable » .Le bien et le mal sont présents à chaque plan du film, lors d'une réunion organisée par Top dollars (Michaël Wincott) et sa horde d' assassins où Eric Draven s'invite en s'asseyant en tailleur face à ces meurtriers surpris par la présence de cet être fantomatique, (scène reprise dans « The Dark Knight » de Christopher Nolan).Qui est cet ange de la mort insufflant un nouvel espoir à une humanité perdue, tuant tous ceux qui ont mis fin à son amour ? La réalité rattrapera la fiction quand Brandon Lee trouvera la mort sur le tournage, donnant au film cette aura unique..
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 juin 2014
Très bon film avec le regretter Brandon Lee, j'ai beaucoup aimer cette partie de mystère qu'il y a dans l'histoire. En plus le film est de très bonne qualité.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 août 2014
on nous offre la un bon film, loin du comics de base mais le message y est. c'est une histoire d'amour des temps moderne, une suite a romeo sans juliette.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 avril 2015
je possede la premiere version achete en angleterre de 1994 sur laquelle il y a l'interview de brandon lee qui visiblement n'apparait pas sur cette version mais mon dvd ayant veillit il ne passe plus nulle part donc je doit me racheter une version. C'est le probleme avec les premieres versions les bonus interessant sont enleves sur les nouveaux dvd et encore pire sur les blue ray!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 mai 2015
Je suis ravi d'avoir acheté ce DVD car j'avais vu The Crow étant plus jeune et ce film n'a pas vieilli , brandon lee est le meilleur pour incarné Eric .
les autres interprète n'ont pas réussi à retrouvé cette ambiance .
Je conseille ce film à tout les amateurs du genre .
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)