undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

3,8 sur 5 étoiles187
3,8 sur 5 étoiles
Format: Blu-ray|Modifier
Prix:12,72 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Affichage de 1-10 sur 12 commentaires(2 étoiles). Afficher tous les commentaires
le 23 janvier 2014
Encore un super héros de trop.
Une histoire qui ne tient pas.
Les enfants ne vont pas le regarder en boucle, une fois cela suffit.
Par contre pour les effets spéciaux, le son et l'image en blu-ray.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 octobre 2015
bon en tant que fan de marvel et dc ...comment dire ....un film tellement bidon que je ne serais quoi dire pour leur trouver une excuse ...a avoir pour une collection de superheros mais c est tout
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 octobre 2014
Bof, bof... Ce film de SF à gros budget avait tout pour réussir, excepté un scénario mieux ficelé. Quant à Ryan Reynolds, il ne me parait pas foncièrement convenir au rôle de la Lanterne Verte, car son naturel narquois affadit le personnage. On est aussi ici dans la grandiloquence exagérée, or une première aventure plus modeste sur le plan des enjeux aurait permis de mieux poser le personnage et de l'ancrer un tant soit peu dans le réalisme, gage de crédibilité pour un personnage de pure SF. Des raisons qui expliquent le peu de succès rencontré par une œuvre qui aurait pu faire un carton... du coup La Lanterne Verte connaitra-t-elle une suite ? Avec le même acteur ? Ou carrément un redémarrage (reboot) ?

Remarque annexe: j'ai personnellement un peu de mal (et je ne pense pas être le seul) avec ces acteurs qui sautent d'un univers à l'autre, brouillant de façon dommageable le message: un coup Ryan Reynolds joue DeadPool dans l'univers Marvel, le coup d'après on le retrouve en tant que la Lanterne Verte dans l'univers concurrent, celui de la D.C... puis le voilà revenir dans l'univers Marvel. Et c'est sans parler de Chris Evans qui deux fois de suite incarne la Torche dans les "Quatre Fantastiques", puis se retrouve "promu" au rôle de Captain America. Et après ce sera quoi ? Patrick Stewart dans le rôle de Lex Luthor ? Henry Cavill dans le rôle de Wolverine ?
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 novembre 2012
Attention, je ne fais pas de commentaire sur les qualités techniques du DVD ! Mon post concerne surtout le film et son rapport avec les comics dont il se veut l'adaptation. De ce point de vue, on peut dire qu'il est extrêmement fidèle : Reprenant plus ou moins la trame de Green Lantern : Origine secrète, la mini-série du scénariste Geoff Johns (en fait un arc narratif de la série mensuelle sous forme de flashback), celui qui a relancé l'intérêt du personnage aux yeux du monde, le film en respecte la mythologie scrupuleusement. Comme une épure, il revient sur les principaux événements de la série et expose tous ses protagonistes. Sur ce principe, on peut estimer que les scénaristes ont conçu un script assez habile et consensuel.
Le principal défaut du métrage réside principalement dans cette consensualité navrante : Des clichés, des bons sentiments, une structure éculée à l'extrême (en gros la même histoire que toutes les adaptations de comics mettant en scène les origines d'un super-héros), le suspense est réduit à néant de la première à la dernière seconde à force d'aligner les séquences liées à un cahier des charges préconçu et consensuel (sans oublier l'humour en dessous de la ceinture et la romance inepte, clichés inhérents à ce genre d'adaptation grand public). Les scènes d'aviation, très "Top Gun", ne sont là que pour titiller la fibre de l'américain moyen et achèvent de donner à l'ensemble ses airs racoleurs.

Le problème est bien lié à un manque total de personnalité au niveau de l'adaptation. Si le spectacle est à la hauteur (malgré des effets spéciaux lisses, condamnés à l'obsolescence dans un délai de deux ans maximum), l'équipe créative ne dévoile aucun point de vue cinématographique. Il y avait pourtant matière à concevoir un film conceptuel : le jeu des couleurs (qui est utilisé à son potentiel maximal dans les comics. On pourra me faire remarquer que la couleur verte domine tout au long du film. Effectivement, tout le métrage paraît comme surligner au stabylo vert fluo. Raison de plus pour appuyer le manque de parti-pris plastique dans la mesure où jamais la couleur n'est utilisée comme élément narratif, mais seulement comme verni esthétique clinquant), le design de l'anneau, le thème de la différence (lié à celui des extraterrestres), la quête initiatique... Mais non, à la place, on se contentera d'un blockbuster estival inoffensif aussi vite vu qu'oublié.
Sachant que le pouvoir de l'anneau permet de matérialiser toute l'étendue de l'imagination de celui qui le manipule à la seule force de sa volonté, il y avait, pour le coup, réellement matière à concevoir des scènes conceptuelles et novatrices, ce qui aurait été vraiment génial étant donné que le médium ici utilisé, celui du cinéma donc, demeure envers et contre tout celui qui permet de matérialiser cette notion de manière illimitée. Où sont passées les scènes où Hal Jordan teste ses pouvoirs en matérialisant diverses images (deux minutes auraient suffit) ? Où se cachent ces créations naïves, suggestives, intimes, poétiques ou abstraites ? Hélas, il y a beaucoup plus d'imagination dans un court métrage de Georges Méliès datant de 1905 que dans tout le film qui nous intéresse ici...

Le casting est dans l'ensemble assez réussi, les acteurs, Ryan Reynolds en tête, ressemblent complètement à leurs homologues de papier. L'occasion, une nouvelle fois, de noter une réelle volonté de coller au plus prêt des comics (version Geoff Johns). Mais là encore, on ne pourra que regretter le fait que jamais on ne nous propose de pousser le voyage aux confins du matériel cinématographique, c'est-à-dire au delà des frontières imposées par les images fixes, propres aux comics. Le réalisateur Martin Campbell et son équipe ne font rien avec la notion de mouvement. Jamais les scènes d'action ni les scènes de vol ne nous transportent ou ne nous donnent le vertige. Là où il y avait matière à approcher l'univers de "Star Wars", on préfèrera celui, bien plus virtuel, du jeu-vidéo.
Toujours ce manque de parti-pris cinématographique.
Même le grand James Newton Howard nous pondra une bande originale insipide et irritante, c'est tout dire ! On est bien loin de la dimension iconique et de la dramaturgie vertigineuse du Superman de Richard Donner, ou, plus récemment, des Batman naturalistes de Christopher Nolan...
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 mai 2014
Marvel a déjà fait des prouesses. Sur le plan des images, rien à redire, mais sur le plan scénaristique, inutile de se demander pourquoi il n'existe pas de suite, ou que Greenlantern ne fait pas partie de l'équipe Avengers. Le scénario n'est pas terrible, les longueurs du film et le jeu approximatif des acteurs en font un film "nanard" de super héros.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 mars 2014
de plus en plus de réemballe chez amazon, des jaquettes en français et les écrits des bluray dans une autre langue.
Comme cela est rapidement fait, soit le bluray se balade dans le boitier, soit les les clip pour tenir les bluray sont cassés.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 novembre 2013
Film tourné en studio pour la plupart des scènes avec trucages+++++, ouhhh les vilains aliens.
C'est bien, sans plus
3D pas terrible
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 février 2012
A part une débauche d'effets spéciaux, vite lassante, peu de choses à retenir de ce film! Scénario très mince et prévisible, tout celà sent le déjà-vu, le recuit et n'apporte rien de neuf aux films de super héros. Dans le genre "pas terrible", on peut comparer "Green Lantern" aux "4 Fantastiques et le Surfer d'Argent": après la vision du film, il y a peu de souvenirs, produit vite consommé et aussi vite digéré!
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 janvier 2014
Je me suis quelque peu ennuyé devant ce film. Cependant, il fait son job lors d'un dimanche où il pleut.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 août 2012
J' ai rarement vu un film aussi simpliste, voir simplet ... les verts contre les jaunes, les gentils et courageux verts contre les trouillards et méchants jaunes (en plus, ils sont moches !). On comprend d' avance que les jaunes vont prendre la pâté, matés par un humain à lui tout seul ! L' histoire est navrante de bout en bout, on n' y croit pas trente secondes; surtout, il est très difficile d' en donner une impression, sauf celle d' un vide abyssale. Il n' y a rien à trouver, rien à voir. C' est archi, archi rebattu, un type ordinaire qui se réveille un matin et super héros et doit essayer d' assumer. Bon, on lui met 2, parce qu' on est gentil et que les effets spéciaux sont corrects. ça peut seulement amuser le petit dernier si vous le regarder en famille.
A la fin du moyen âge, le vert était la couleur de la folie, si seulement ! Au moins, cela lui aurait donner un brin d' imagination à notre pauvre luciole. Le pire, c' est que vue la fin, une suite est à crainte !
Donc spectateur exigeant, zappez ce film, préférez Batman quand même un peu moins c...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus