Commentaires en ligne


 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un Iced Earth plus simple, direct et efficace
Que d'inquiétude à la veille de la sortie de ce Dystopia aussi attendu que redouté ! Et oui, disons-le franchement (même si certains ne seront évidemment pas d'accord), la machine Iced Earth tournait en rond depuis un moment, peinant à recréer la jubilation intense ressentie lors d'écoutes d'albums cultes comme The Dark...
Publié le 17 octobre 2011 par Blaster of Muppets

versus
2.0 étoiles sur 5 sans inspiration
Tout est dans le titre,
la grosse production ne suffit pas à masquer des riffs déjà entendus et en deçà de ce que faisait le groupe il y a 10 ans, le côté épique est révolu, seuls les solos restent tout à fait excellents.
Le 'nouveau' chanteur ne tire pas son épingle du jeu, ne semble pas à...
Publié le 4 juin 2013 par Dante


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un Iced Earth plus simple, direct et efficace, 17 octobre 2011
Par 
Blaster of Muppets (Andrésy, France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dystopia (CD)
Que d'inquiétude à la veille de la sortie de ce Dystopia aussi attendu que redouté ! Et oui, disons-le franchement (même si certains ne seront évidemment pas d'accord), la machine Iced Earth tournait en rond depuis un moment, peinant à recréer la jubilation intense ressentie lors d'écoutes d'albums cultes comme The Dark Saga ou Something Wicked This Way Comes. Car non seulement, Jon Schaffer arrivait de moins en moins à surprendre tant ses compositions recyclaient à foison les riffs et mélodies typiques du groupe, mais en plus, les derniers albums avaient perdu en immédiateté et efficacité, car plus complexes, épiques et dotés d'arrangements certes bien faits, mais nous éloignant tout de même, à mon sens, de l'essentiel. La production et les orchestrations, aussi excellentes soient-elles (ce qui était, bien évidemment, le cas), ne font pas tout. Si la compo n'est pas transcendante à la base, on peut bien y ajouter tous les choeurs et les instruments que l'on veut, ce n'est pas ça qui en fera une bonne chanson. Mais en plus de cela, il a fallu que Matthew Barlow, LE chanteur emblématique du groupe, quitte Iced Earth pour la seconde fois de sa carrière. Pas de bol, décidément. Et bien, mesdames et messieurs, faisons fi de toute appréhension, car c'est avec grand bonheur que je vous annonce que Dystopia est un vrai bon album, un comme on n'en avait pas entendu depuis un bout de temps... et ça fait plaisir !

En effet, dès les premières mesures de Dystopia (la chanson), un sourire se dessine sur le visage de votre serviteur. En deux mots: ça envoie ! Les orchestrations et les choeurs ultra-épiques sont mis de côté pour un retour aux basiques: un riff implacable, une double grosse caisse qui n'est pas là pour faire de la figuration, une mélodie qui flatte l'oreille portée par un chant puissant. La question que tout le monde se pose ("Mais que vaut ce Stu Block ?") trouve alors une réponse immédiate: il vaut de l'or ! Son travail est remarquable et rend hommage aussi bien à Matthew Barlow qu'à Tim Ripper Owens. Le bonhomme assure que ce soit dans l'agressivité, les gueulantes aigües, ou dans un registre plus grave, profond ou mélodique... On a même parfois l'impression qu'il y a plusieurs chanteurs sur ce disque tant son registre est étendu. Stu devrait très rapidement rassurer tous les fans du groupe.

Au niveau des compos, pas de vraie révolution. Ceux qui attendaient que le leader du groupe expérimente et surprenne peuvent tout de suite se faire une raison. Le conservatisme Schafferien est donc plus que jamais de rigueur ici, mais on se réjouit d'un véritable retour à l'efficacité. Bien sûr, il y avait de très bons morceaux sur Framing Armageddon (surtout) ou sur The Crucible Of Man (moins) mais, malgré mon intérêt prononcé pour le groupe et mes efforts, j'ai déjà oublié la moitié des chansons figurant sur ce diptyque. Le travail accompli était pourtant impressionnant mais ça manquait réellement d'accroche. Avec Dystopia, Iced Earth s'égare moins dans la fioriture et se recentre davantage sur des chansons qui fonctionnent. Et là, je vous assure qu'il n'y a pas à se forcer pour rentrer dans les nouvelles compos du groupe et les apprécier pleinement.

Dystopia démarre sur une petite intro martiale suivi d'un cri puissant, et c'est parti pour une cavalcade au riff si cher au guitariste d'Iced Earth. Le chant est agressif, il devient aigu et rappelle forcément le style Tim Owens sur le pré-refrain. Quant au refrain, il est mélodique et efficace. Premier morceau, première tuerie.
Anthem est un titre plus mid-tempo et mélodique, moins agressif mais bien épique. Le refrain est accrocheur et soutenu par de bien beaux choeurs.
Avec Boiling Point, le groupe fait parler la foudre et met en avant ses racines thrash. Voilà un petit morceau bien puissant et agressif. Il va droit au but et dure moins de trois minutes. C'est clair, net et précis... on peut également appeler ça une bonne claque.
Anguish Of Youth apporte plus de douceur et de mélancolie. On sort les guitares sèches, le chant de Stu Block se fait moins méchant et le bonhomme nous montre toute l'étendue de son talent. L'ambiance est sombre, la mélodie est classe, on pense même parfois à la chanson A Question Of Heaven (sur l'album The Dark Saga). Pour l'instant, l'album se déroule sans faux pas... il s'agit d'un surprenant et magistral sans-faute.

La suite ne déçoit pas, on retiendra surtout la très réussie Dark City à la deuxième moitié instrumentale qui rappelle que Jon Schaffer est un grand fan d'Iron Maiden, la méchante Days Of Rage (au refrain pas très mélodique mais rageur... forcément) qui arrive à faire encore plus concis que sa copine Boiling Point puisqu'elle ne dure que deux minutes et dix-sept secondes, la ballade au sujet personnel (la mère de Stu Block atteinte d'un cancer) End Of Innocence au refrain immédiatement mémorisable, mais surtout l'excellente Tragedy And Triumph (une chevauchée épique au tempo enlevé de près de sept minutes) qui clôt avec panache ce nouvel album.

On n'y croyait plus, Iced Earth l'a fait. Avec Dystopia, le groupe nous livre tout simplement son album le plus brut et le plus convaincant depuis belle lurette (une lurette se traduisant ici par une bonne dizaine d'années). Des riffs à gogo, de la vélocité, de très bonnes mélodies et des refrains bien emmenés, une production (comme souvent) remarquable de puissance, des compos plus simples et efficaces, un nouveau chanteur qui tue... Voilà le programme ! Reste maintenant à voir ce que tout cela va donner sur scène. Le nouveau vocaliste a passé le test du studio avec les honneurs, sera-t-il aussi convaincant en concert ? Réponse début novembre.

Retrouvez cette chronique (et bien d'autres) sur le webzine auxportesdumetal.com
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Une bombe humaine!!!, 24 octobre 2011
Par 
Bordg David "Papa bordg" (Vernon, France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dystopia (CD)
Mon collègue précédent a tout dit ou presque!!! Cet album est superbe du début a la fin, morceaux plus courts mais plus directs et moins progressive que son excellent prédécesseur plus pechus, plus agressifs, avec toujours des refrains qui font mouches!!!! L influence Iron Maiden est sur cet opus plus présente mais le groupe garde son identité et sa propre musique!! Pour moi dystopia est un des meilleur skeud fait par iced earth depuis longtemps rappelant l album something wicked this way come!!!Et que dire du nouveau chanteur: un mélange deux deux derniers chanteurs barlow pour la voix chaude et Tim Owens pour les aiguës, le chanteur parfait en somme stu block!!! Une bombe humaine
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2.0 étoiles sur 5 sans inspiration, 4 juin 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dystopia (CD)
Tout est dans le titre,
la grosse production ne suffit pas à masquer des riffs déjà entendus et en deçà de ce que faisait le groupe il y a 10 ans, le côté épique est révolu, seuls les solos restent tout à fait excellents.
Le 'nouveau' chanteur ne tire pas son épingle du jeu, ne semble pas à l'aise; ni sur les chansons heavy, ni sur les ballades.
Disque sans grand intérêt.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 DYSTOPIA, 6 juin 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dystopia (CD)
Dabord du grand du tres grand ICED EARTH le chanteur s'en sort a merveille les compos sont occrocheuses et les rifs puissant ensuite rien a redire sur le packaging et les autres services livraison a "l'heure" et nickel bref que du bonheur !!!!!!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 nouveau chanteur, 14 mars 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dystopia (CD)
bon encore un autre j aimais bien la voix de matt mais bon. bon album de iced earth et au début j appréhendais le nnouveau chanteur mais non sa passe .
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Très bon album, 31 octobre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dystopia (CD)
Très bon album : Stu Block le nouveau chanteur est très bon même si il ne fera jamais oublier le grand Matt Barlow.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 De la bombe, 19 janvier 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dystopia (CD)
De la bombe malgré une boite de CD légèrement abimer !

Vraiment top ce groupe et en live mortel !!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 VICTORY!!!!, 10 novembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dystopia (Fan Box) (CD)
Messieurs vous avez tout dits, et pour ce qui est du live les mecs d'Iced earth envoient du lourd, très très lourD, hier soir a Lyon c'etait énorme, un Stu block a bloque (désolé), et un john shaffer surpuissant,débordant de haine, c 'était ENORME!!!!!!! A VOIR
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Insipide ?, 28 mai 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dystopia (CD)
Je ne crois pas que ce soit un mauvais album. C'est très reconnaissable, trop sûrement. C'est bien produit. C'est bien emmené. Mais pourquoi ce sentiment d'avoir entendu mille fois ces morceaux ? Ah oui, surement à cause de ce chanteur... J'adorais Barlow. J'aimais beaucoup Owens. Alors pourquoi avoir pris ce clone de Barlow ?
Rien à faire ça détourne toute mon attenteion, à l'écoute de cette galette je ne pense qu'à ça...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 La surprise du chef, 29 octobre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dystopia (Fan Box) (CD)
Vous avez tout dit, cet album en a vraiment surpris plus d'un, moi compris! On est vraiment réintroduit dans l'essence même de la musique d'Iced Earth. Album plus direct et inspiré (Dystopia, Anthem et le superbe Dark city), le petit dernier Stu Block se débrouille plutôt bien malgré certains effets sur le chant?...A valider en conditions live....

Néanmoins, joli retour de la bande à Schaffer! 4/5
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Dystopia
Dystopia de Iced Earth (CD - 2011)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit