undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

8
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
8
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

15 sur 15 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 14 décembre 2003
Brendel est schubertien, bien sûr; beethovénien évidemment, et mozartien, une discographie abondante en témoigne. Et si vous découvriez Brendel dans Bach !! Quelle merveille ! Des tempi parfaits sans rigidité, une sensibilité omni-présente (dans le choral Ich ruf zu dir, bien sûr, mais même dans la très technique fantaisie-chorale). Et un concerto italien frisant la perfection. Le type de disque qu'on écoute 'en boucle', qu'on ne quitte qu'à regret !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
7 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 6 mars 2011
Le disque, en tant que récital de Brendel est superbe ; on reste envouté par la sonorité, on semble descendre dans des abîmes vraiment incroyables. Oui, mais attention et qu'on ne s'y trompe pas, ce Bach là est tout sauf idiomatique, et ne parlons même pas d'une quelconque orthodoxie... C'est donc à grand renfort de pédale que Brendel joue Bach, avec une rhétorique parfaitement romantique (je pense aux transcriptions de Liszt qui sont également extraordinaires). Il faut donc le savoir avant d'acheter ce disque que j'adore, savoir ce qu'on écoute et l'apprécier à sa juste valeur est essentiel. Si on cherche une vision plus lumineuse, articulée, d'un pianiste qui a écouté la révolution baroque, on se tournera vers Perahia.
Il faut encore reconnaître que Brendel a choisi sciemment des oeuvres de Bach qui se prêtait à sa vision, ce qui est vraiment honorable et honnête.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
7 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 24 mars 2010
L'interprétation du Concerto Italien et de la Fantaisie Chromatique par Glenn Gould est parfaite. Mais la clarté polyphonique, la poésie, la simplicité, le caractère chantant et fluide tout en nuance du jeu d'Alfred Brendel confère à ces morceaux un supplément d'âme. Le pianiste retrouve l'approche épurée de Dinu Lipatti au piano ou de Gustav Leonhardt au clavecin. Dans les deux Choral BWV 659 et BWV 639, rarement aussi bien joués, la mélancolie est vraiment poignante. Le plus secret de l'art du pianiste tient peut-être dans ces quelques minutes d'éternité. Un des plus beaux enregistrements de Bach qui soient.
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 9 décembre 2011
Quelle différence avec la brutalité d'un Glenn Gould ! Le Concerto Italien,par exemple,est,là,métamorphosé......

J'ai acheté plusieurs exemplaires de ce CD -après le mien- pour faire découvrir à de bons amis que ce Concerto n'était pas OBLIGATOIREMENT une machine à coudre !

Merci, maestro, et dommage que Maurizio Pollini ait pu dire dans une interview qu'il avait ESSAYE de persuader Brendel de NE PAS arrêter si vite....mais que malheureusement il n'était pas sûr d'avoir réussi.....Oui,dommage,vraiment dommage....
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 29 novembre 2014
Ce disque est une merveille. D'une étonnante beauté romantique, c'est un Bach hanté et très émouvant. Brendel a choisi une virtuosité totalement masquée au profit de la musique, c'est juste d'une beauté sans limite.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 21 avril 2013
j'avais besoin de sérénité , alfred brendel a le don d la communiquer . C'est un régal , un bonheur de se ressourcer
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 juin 2015
Le concerto italien ainsi que le choix des œuvres qui composent ce CD sont une sont une des très grandes interprétations du grand Alfred Brendel. On ne se lasse pas de cette très belle version de 1977 qui n'a pris une ride.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
6 sur 10 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Bon rythme, bonne prise de son. Toutes les conditions sont réunies pour une excellente réédition. Superbe vraiement.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé