Commentaires en ligne 


8 évaluations
5 étoiles:
 (5)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


30 internautes sur 30 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Dénoncer une des plaies du politiquement correct
Avec une rigueur implacable, Alexandre del Valle tire la sonnette d'alarme concernant la "nouvelle christianophobie" qui sévit de par le monde et notamment dans les pays musulmans (y compris la pseudo-laïque Turquie, fortement et justement mise en cause...quand on pense que certains voudraient voir ce pays, membre actif de la très pro-islamique OCI, entrer...
Publié le 16 juin 2011 par Jorian 132

versus
Aucun internaute (sur 12) n'a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Pourquoi on tue, pas de réponse
Grâce à la technique de lecture rapide, l'ouvrage a été parcouru en une journée. Alors que l'on attend une analyse de différences culturelle, sociale, économique, ou autre, l'auteur répète à longueur de pages les mêmes situations. Cela donne une impression désagréable de déjà dit...
Publié le 13 février 2012 par atomium33


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

30 internautes sur 30 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Dénoncer une des plaies du politiquement correct, 16 juin 2011
Avec une rigueur implacable, Alexandre del Valle tire la sonnette d'alarme concernant la "nouvelle christianophobie" qui sévit de par le monde et notamment dans les pays musulmans (y compris la pseudo-laïque Turquie, fortement et justement mise en cause...quand on pense que certains voudraient voir ce pays, membre actif de la très pro-islamique OCI, entrer dans l'Europe!!!).

A la limite, même si elle s'exerce avec une violence indigne, une hypocrisie inouïe, on peut quelque par comprendre que les pays qui ont la charia pour base de leur constitution, ou le communisme comme religion, mènent la guerre contre les chrétiens. Il ne s'agit pas de les excuser, mais au contraire de mettre à jour leur politique raciste, cruelle, contraire aux droits de l'homme, et le livre le fait fort bien. Mais le but avoué de ces gens là, derrière les discours de façade de leurs "modernistes", n'est-il pas de convertir le monde tout entier?

Plus surprenant et encore plus décevant est la christianophobie de la gauche verte/rouge occidentale, qui accepte tout venant de l'islam, s'offusque de toute critique de cette religion, a les yeux de Chimène pour les dernières dictatures communistes, mais traine avec délectation les chrétiens, et surtout les catholiques dans la boue. Ces champions de l'indignation sélective, donneurs de leçons autoproclamés, n'hésitent jamais à bafouer la vérité quand elle n'est pas conforme à leur idéologie. Ou alors, on critique le christianisme (jamais l'islam ou le communisme) à travers mille délires complotistes, à la Dan Brown (ce dernier aurait-il le courage d'écrire un ouvrage où il mettrait l'islam en cause?).

Le dernier chapitre de cet excellent livre d'alerte est le meilleur. Il met en évidence les connivences anti-chrétiennes, voire anti-occidentales de la Commission Européenne, cette épouvantable usine à gaz vouée à détruire nos valeurs, soit par crainte, soit par conviction, avec la complicité de bien des élus verts ou de gauche.

Un seul reproche: trop de répétitions, pas mal d'erreurs de grammaire, comme si le livre a été écrit un peu trop vite. Mais salutaire et révélateur!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


21 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une analyse accablante, 17 août 2011
La liberté de conscience, la fraternité, la tolérance sont tellement ancrées dans nos mœurs occidentales chrétiennes ou post-chrétiennes qu'elles nous paraissent une simple évidence, un droit inaliénable et universel. Pourtant, cette évidence n'a pas cours sous toutes les latitudes. En terre d'Islam, les chrétiens autochtones sont sauvagement persécutés, égorgés, harcelés, conspués, humiliés. Si c'était l'affaire de l'extrémisme uniquement, on pourrait se dire qu'il y aurait de l'espoir de vaincre un jour, par le droit, la diplomatie ou des aides financières les pays victimes de ces fondamentalismes. Mais l'affaire est plus grave. Dans son ouvrage, Alexandre del Valle décortique les mécanismes qui sont à l'oeuvre, et qui expliquent comment, au XXIe siècle, la religion chrétienne est la plus persécutée au monde, et pourquoi le monde, globalement, ferme les yeux.

Relégués au rang de citoyens inférieurs, sans cesse humiliés et vexés dans leurs biens et dans leur chair, les chrétiens sont considérés comme des apostats, des traîtres, des alliés des "croisés", bref les éléments les plus subversifs des États, même prétendument laïques, tirant leur droit de la charia. Car l'intolérance et l'injustice sont souvent ancrées dans le droit public : interdiction de se convertir à une autre religion que l'Islam, interdiction du prosélytisme, interdiction de construire ou de rénover des églises, de diffuser de la littérature religieuse autre qu'islamique, interdiction du blasphème... Au nom de ce dernier interdit, bien des débordements fanatiques, bien de basses vilenies...

Pays après pays, Alexandre del Valle dresse la liste des États qui persécutent les chrétiens - en Orient spécialement. Ces États donneurs de leçon sur les droits de l'homme, particulièrement le respect et la tolérance des minorités musulmanes en Occident, ou encore sur les méfaits du colonialisme, mais qui oublient au demeurant que leur société repose elle-même sur des conquêtes - et sans remords ! - de plus grande ampleur, et surtout que l'absence de liberté de culte, de croyance et d'expression, sont constitutifs du ciment social (par exemple pour le cas où la fameuse Asia Bibi serait libérée légalement, plusieurs dizaines de milliers de volontaires très-fidèles, de "purs", et pas seulement des extrémistes, sont prêts à l'égorger eux-mêmes : c'est dire comme la population peut être soudée par une commune croyance, intransigeante, qui exalte la haine des juifs, des croisés, et des chrétiens).

On apprend ainsi, avec horreur, les abominations perpétrées contre la minorité chrétienne dans ces pays musulmans, mais aussi bouddhistes, hindouistes, communistes. Le bilan est accablant, tant par la clarté, la lucidité de l'analyse, que par le déluge des faits.

Espérons que cet ouvrage brillant éveillera les consciences partout dans le monde, alertera institutions et diplomaties, et permettra, par un juste retour aux choses, que les chrétiens d'Orient puisse vivre en paix sur des terres qu'ils foulent depuis très longtemps, bien avant l'émergence de l'Islam.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


20 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Clair et lucide, 30 mai 2011
Une vision claire, lucide à laquelle Alexandre del Valle nous a habitué. Le constat est terrible et l'auteur prend courage à l'énoncer, décortiquer les tenants et les aboutissants de ce nouveau fléau.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 A lire absolument!, 25 février 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Un livre extrêmement instructif!
L'auteur analyse pays par pays, les différentes intolérances par rapport à la liberté de culte dans le monde.
Le Christianisme n'est pas la seule religion persécutée, étudiée dans le livre -même s'il en est le sujet principal- ce qui permet de s'apercevoir que dans une majorité de pays non-occidentaux, la foi autre que celle majoritaire, est non seulement interdite, mais les croyants discriminés, emprisonnés, spoliés (comme l'ont été les Juifs sous le Nazisme), voire exterminés. Ces révélations font froid dans le dos et nous ouvre les yeux sur un sujet bien tabou.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un livre qui montre la lune, quand les idiots regardent le doigt., 10 avril 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Un essai clair, structuré et factuel.
Alexandre Del Valle nous rappelle des évidences relativisées, dissimulées ou niées par de nombreux intellectuels occidentaux.

En 2014, qui sait si, par exemple, les Chrétiens de Syrie ne subiront pas le même sort que les Juifs de Pologne?
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 une vérité, 3 janvier 2014
voici enfin un ouvrage documenté qui met en lumière cette oppression ignoble. les chrétiens sont de nouveau martyrs, dans tous les pays d'islam. Bientôt en France ?
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Trompettes, sonnez l'hallali!...., 28 janvier 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Aussi froidement, factuellement et désepérément visionnaire que <<Les derniers cris de la savane>>, film de 1975, vilipendé par l'intelligentsia du moment et aujourd'hui disparu.
Dans le déni culturel religieux chrétien du moment, un constat qui fait froid dans le dos et augure de la réalité d'un avenir inquiétant.
A lire et faire lire absolument tant qu'il en est encore temps.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 12) n'a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Pourquoi on tue, pas de réponse, 13 février 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Grâce à la technique de lecture rapide, l'ouvrage a été parcouru en une journée. Alors que l'on attend une analyse de différences culturelle, sociale, économique, ou autre, l'auteur répète à longueur de pages les mêmes situations. Cela donne une impression désagréable de déjà dit. Vue trop critique sans doute.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit