Commentaires en ligne 


20 évaluations
5 étoiles:
 (8)
4 étoiles:
 (7)
3 étoiles:
 (4)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


12 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Honnête
Il y avait des titres bien plus inspirés que ce Thirteen, stylisé TH1RT3EN, treizième album studio de MEGADETH, premier aussi avec le bassiste co-fondateur du groupe, David ELLEFSON qui avait quitté le groupe en 2002... Mais bon, laissons de côté ces subtilités afin de nous pencher sur le contenu de l'album.
Thirteen...
Publié le 2 novembre 2011 par BVelvet

versus
4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Du bon (mais pas du grand) Megadeth (3,5/5)
Megadeth est de retour avec son treizième (on l'aurait deviné) album. Petit rappel sur les événements qui précèdent la sortie de ce Th1rt3en: Dave Ellefson, LE bassiste historique du groupe est de retour, Chris Broderick, guitariste ultra-talentueux ayant rejoint le combo en 2008 est toujours là, ce qui promet des duos de...
Publié le 5 décembre 2011 par Blaster of Muppets


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Du bon (mais pas du grand) Megadeth (3,5/5), 5 décembre 2011
Par 
Blaster of Muppets (Andrésy, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Th1rt3en (CD)
Megadeth est de retour avec son treizième (on l'aurait deviné) album. Petit rappel sur les événements qui précèdent la sortie de ce Th1rt3en: Dave Ellefson, LE bassiste historique du groupe est de retour, Chris Broderick, guitariste ultra-talentueux ayant rejoint le combo en 2008 est toujours là, ce qui promet des duos de guitares acrobatiques, et le quatuor a bien redoré son blason (légèrement terni vers la fin des années 90 / début des années 2000) en sortant un excellent album (Endgame) et en participant à la fameuse réunion du Big 4. Megadeth est donc redevenu une valeur sûre, et son nouvel opus est forcément très attendu, alors comme en plus Dave Mustaine dit qu'il s'agit de ce qu'il a fait de mieux dans sa carrière, on est évidemment impatient... d'où une petite mais compréhensible déception.

N'ayez pas peur, il ne s'agit pas du type de déconvenue qui vous fera regretter votre achat. L'album est solide, les riffs sont là, les solos qui tuent aussi, la production (signée Johnny K. et Dave Mustaine) est impeccable... mais manquent la prise de risque et l'étincelle salvatrice. L'effet de surprise créé par Endgame il y a deux ans s'est ici un peu estompé. Plus mélodique et mid-tempo que son prédecesseur, Th1rt3en contient beaucoup de passages enthousiasmants sans toutefois parvenir à mettre la grosse claque attendue.
Ce cru 2011 commence très bien avec un bel enchaînement de titres efficaces. Une ouverture thrashy avec la fameuse Sudden Death composée pour le jeu vidéo Guitar Hero (et qui circule donc depuis un peu plus d'un an). Du pur Megadeth direct et technique avec un duo de soli habilement tricotés par la paire Mustaine/Broderick. En deuxième position, Public Enemy n°1 est un peu moins agressif mais très efficace. Une compo pêchue particulièrement bien troussée et à la mélodie entêtante. Avec Whose Life (is it anyways?), le tempo s'accélère et des effluves punk se font sentir. Ces morceaux forment un trio de choix pour une ouverture d'album plus que convaincante. Continuons.

Plus on avance dans ce Th1rt3en et plus il devient clair que Mustaine a eu envie de revisiter sa carrière. Cela donne un album assez varié mais, du coup, les amateurs de thrash speedé devront un peu ronger leur frein car les compositions heavy mélodiques aux tempos plus tranquilles (comme à l'époque des Countdown To Extinction et Youthanasia) sont de la partie. Ce n'est pas un problème en soi, non, le souci vient plus du fait qu'elles ne sont pas toutes mémorables. Un petit manque d'inspiration ? Une tendance au remplissage ? Cela semblerait se confirmer quand on fait la liste des chansons qui ne sont pas de vraies nouveautés. On parlait de Sudden Death tout à l'heure, mais on retrouve aussi Never Dead (également très bonne, soit dit en passant) composée pour le jeu vidéo du même nom. New World Order et Millenium Of The Blind sont de nouvelles versions de démos circulant depuis le début/milieu des années 90. La très bonne Black Swan (encore une mélodie accrocheuse, une rythmique solide et du solo qui décoiffe) est connue des fans s'étant procurés l'album United Abominations en pré-commande par le biais du fan-club. Certes, sortir un treizième album intitulé Th1rt3en avec seulement dix compos, ça l'aurait moins fait au niveau de la symbolique... Mais le disque y aurait sûrement gagné en efficacité car, dans sa seconde moitié, cet opus se révèle un peu moins équilibré et percutant. J'en veux pour preuve la conclusion un peu molle et pesante Millenium Of The Blind/Deadly Nightshade/13. Trois titres qui oscillent entre le lourd, le heavy mid-tempo et la ballade sombre. Je n'aurais pas craché sur une fin de parcours plus vitaminée que celle-là.

Point de polémique inutile ici, Th1rt3en n'est pas une arnaque, et je n'ai pas dit que les fans de Megadeth ne devaient pas se le procurer. Appréciant beaucoup le groupe, je n'hésiterais pas à l'ajouter à ma discothèque mais je pense tout de même que Dave Mustaine et ses acolytes ont fait mieux. On n'évite pas certaines redites (beaucoup de plans ont un air de "déjà entendu") et l'ensemble est avare en surprises. Quelques chansons valent vraiment le détour, l'ensemble est soigné et le niveau technique est évidemment très haut, mais Th1rt3en ne fait pas, à mon sens, aussi fort que son prédecesseur, le fameux Endgame, autrement plus concis, rageur et efficace.

Retrouvez cette chronique (et bien d'autres) sur le webzine auxportesdumetal.com
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


12 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Honnête, 2 novembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Th1rt3en (CD)
Il y avait des titres bien plus inspirés que ce Thirteen, stylisé TH1RT3EN, treizième album studio de MEGADETH, premier aussi avec le bassiste co-fondateur du groupe, David ELLEFSON qui avait quitté le groupe en 2002... Mais bon, laissons de côté ces subtilités afin de nous pencher sur le contenu de l'album.
Thirteen débute par un superbe solo qui fait de suite monter la pression pour ne plus jamais vous lâcher ensuite, même si l'originalité n'est pas au rendez vous, il faut bien le reconnaître. En effet, les références mélodieuses de Countdown to extinction et de Youthanasia envahissent vraiment l'esprit de ce disque.
En outre, les fans les plus mordus connaissent déjà bon nombre de titres, comme Sudden death, Black swan, Never dead ou encore, les deux vieux morceaux de Youthanasia, Millennium of the blind et New world order, disponibles à l'époque sous forme de démos. Alors, effectivement, ceux là auront peut-être du mal à appréhender 13 comme un véritable nouvel album de MEGADETH, quand bien même les titres ont été retravaillés et ré enregistrés.
N'empêche, quel groupe autre que la bande à MUSTAINE est capable de nous livrer des pépites Thrash à la Sunday death ou New world order, aussi bien ficelées, à la fois puissantes et pleines de dextérités ?
Le manque d'audace ne prive pas d'enthousiasme, rassurez-vous, l'écoute de Public enemy N°1, par exemple, avec ses guitares très en avant, fort accrocheur, nous donne l'impression d'être revenu à l'époque du grand MEGADETH. Ce titre témoigne également de la passion NWOBHM de Dave MUSTAINE. Citons aussi Never dead endiablé à souhait, la hargne punk d'un Whose life (is it anyways), les superbes parties de guitares de Millennium of the blind ou encore 13 qui clôture ce disque de très belle manière.
Les vétérans du Thrash nous offrent donc là un album sans baisse de régime, plus hétéroclite que speedé, aux rythmiques véloces ou fougueuses et aux solos aussi bien complexes que mélodiques... bref, un véritable régal pour les amateurs du genre.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 moyen, 12 décembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Th1rt3en (CD)
je préfère, de beaucoup l'album précédent , plus efficace et inspiré. Celui-ci n'est pas mauvais, loin s'en faut, mais je trouve qu'aucun morceau ne se détache vraiment.
On sent les plans réchauffés et une certaine volonté de coller à des ambiances entendues sur les albums les plus anciens (endagame était bien plus moderne).Si on est bien sur du bon megadeth, on est en dessous de la claque d'endgame. Le nouveau
gratteux semble totalement passé à la trappe sur cet opus, c'est le jour et la nuit par rapport au précédent?
je me sens seul en plus à voir les autres commentaires, mais voilà...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Retour de la Méga-Mort !, 10 novembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Th1rt3en (CD)
MégaDave est toujours vivant et bien vivant ! Nouvel album avec le retour à la maison de l'autre Dave et le toujours excellent Chris Broderick (ex-Jag Panzer et ex-guitariste de tournée de Nevermore).
Voici donc un excellent album comme le précédent mais plus homogène et compact avec toujours ces rythmiques puissantes et ces riffs acérés : un parfait compromis entre puissance et mélodie. La production est parfaite également avec un son énorme.
L'album débute fort avec Sudden Death et Public Enemy n°1 qui seront certainement joués en concert. Le reste est très bon aussi avec une mention spéciale pour Never Dead ou New World Order (titre datant de Youthanasia). J'aime beaucoup aussi We The People ou Black Swan.
Bref, que du bon et du solide ! Le groupe a connu un coup de mou à la fin des années 90 et au début des années 2000 mais est revenu au top !
Vivement le 14ème album !!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Le dernier album pour Megadeth ???, 3 décembre 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Th1rt3en (CD)
TH1RT3EN renvoie dans les limbes de la médiocrité passive les derniers efforts du groupe et s'impose incontestablement comme la meilleure galette de Mustaine depuis "The World needs a hero".

Pas facile d'être et d'avoir été, tous les rockers vieillissants vous le diront. Surtout quand on a été l'un des pionniers d'un genre radical et révolutionnaire comme le fut le Thrash au milieu des 80's.

La question qui se pose à l'écoute de ce treizième album ne concerne pas l'âge du frontman ou la qualité de telle ou telle chanson mais est plutôt : Mustaine a-t-il décidé de finalement raccroché la guitare et de clôre l'aventure Megadeth ???

Etrange en effet de voir un VIC qui tourne le dos et semble s'en aller sur la pochette. Etrange de voir les membres du groupe aller assister à des funérailles à l'intérieur du livret. Etrange de constater à l'arrière du disque que ces obsèques sont celles du même VIC, qui a toujours été la mascotte du groupe et son âme politique en quelque sorte...

Etranges ces lyrics du morceau éponyme, qui résonnent clairement comme un testament et qui viennent conclure le disque par un morceau énorme, à la beauté sombre et scintillante, à la sensibilité à fleur de peau comme seul Mustaine peut nous en proposer dans le Métal...

Etrange cette suite de morceaux très différents, très variés, comme si le groupe avait voulu offrir un panorama, un récapitulatif, un dernier rappel de tout ce qu'il a proposé depuis 1992 et la fin de sa période Thrash...

Etrange le timing de cet album, alors que le précédent n'a que deux ans et que Mustaine vient de publier ses mémoires en librairie...

Si Mustaine a décidé de nous proposer son testament musical, celui-ci n'aurait pu être plus réussi et plus mérité.

L'histoire t'aura finalement donné raison : là où les Metallica sombrent dans la médiocrité depuis des années, là où Anthrax à chuté dans les oubliettes de la seconde division, là où Slayer n'a jamais pu dépasser le stade des prestations scéniques énormes et des albums attendus, Megadeth s'impose après trois décennies comme le groupe du Big Four qui avait le plus à proposer à ses auditeurs et à la musique en général.

Merci Dave pour ces trente années de rage, de fureur, de douleur, d'émotions et de talent à l'état pur. God bless ya and take care !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Megadeth Is back!, 22 décembre 2011
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Th1rt3en (CD)
Megadeth de retour avec un album qui tient la route, apres un Endgame plutôt moyen (même si il reste superieur au World needs a hero). Dave mustaine et sa bande nous propose un album beaucoup plus homogene qu'on écoute d'une traite sans ennui, et sans temps faible.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Religionnaire - Destination Rock, 16 novembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Th1rt3en (CD)
Il semble qu'à l'approche de ce treizième album, ce cher Dave ait succombé aux délices d'une abstraction sélective et obsessionnelle, ceci au point de ne voir la vie qu'en treize : le jour de sa naissance, l'âge auquel il masturba pour la première fois un manche autre que le sien etc. Étonnamment il ne relie pas ce chiffre avec une quelconque durée d'abstinence toxico-alcoolique ni avec ses mensurations. Dave parait en revanche une nouvelle fois convaincu de la grandeur de ce nouvel album, même s'il manque parfois de précision dans l'évaluation de cette grandeur. Tantôt il y voit la culmination de sa discographie et ses plus grands moments de fierté, tantôt il s'agit seulement du meilleur effort depuis Countdown to Extinction, et enfin, il n'aurait pas entendu tant de bonnes chansons sur un disque depuis Appetite for Destruction. Le Religionnaire vous offre aujourd'hui une formule très simple qui permet de cerner la vérité : prenez l'affirmation la plus modeste et ajoutez un album au résultat. Nous avons donc notre déclaration démégalomanisée : il s'agit du meilleur album depuis Youthanasia.

Certains détracteurs auront noté que certains échantillons sont plus ou moins recyclés, et crieront éventuellement à l'escroquerie, ce à quoi le Religionnaire rétorquera en signalant que si la nostalgie implique l'escroquerie, le rock est mal barré. Sans ces quelques titres, anciens titres bonus ou compositions de la grande époque, Dave n'aurait certainement pas pu atteindre la barre fatidique des treize échantillons dans son album, et celui-ci n'aurait pour ainsi dire pas pu sortir' Une fois n'est pas coutume, le Religionnaire commence par la fin et vous propose de sélectionner la chanson éponyme, qui ne dévoile certes rien d'original, mais fait l'effet d'un testament aussi imposant qu'émouvant. Dave s'y interroge visiblement sur la nécessité de sa propre subsistance, une démarche plutôt saine et un questionnement légitime' Les deux autres moments mémorables se déroulent sans conteste à l'écoute des "simples" que sont "Public Enemy No. 1" et "Whose Life (Is It Anyways?)", tous deux vifs et accrocheurs, évoquant immanquablement la belle époque de Countdown to Extinction. Le reste de l'album ne cache aucun titre réellement décevant, mais offre en revanche des performances savoureuses. Dave peut raisonnablement s'arrêter là, personne ne lui en voudra.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Le nombre 13... Malédiction ou porte bonheur pour Megadeth ?, 11 janvier 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Th1rt3en (CD)
J'adore Megadeth depuis maintenant plus de 25 ans... C'est dire mon âge avancé (!). Trève de plaisanteries et passons au vif du sujet qui vous intéressera bien plus que mes temps grisonnantes : le 13e album de Megadeth.

J'ai écouté très attentivement plusieurs fois cet album et je dois dire que je suis quelque peu... déçu. 13 morceaux pour un 13e album, cela fait plus accrocheur. Mais quand on sait que rien que deux morceaux sont des reprises de démos de l'époque Youthanasia qui avaient été fournies dans un album appelé "Hidden treasures" ou encore dans la réédition de l'album "Youthanasia", cela déconcerte pas mal déjà.

Ensuite, il y a un titre : Sudden Death, déjà sorti il y a un an, notamment pour la licence de jeux videos "guitar hero". Le père Mustaine doit pas mal aimer le monde du jeu vidéo car le morceau "Never Dead" sera aussi dans un jeu Konami qui sortira au courant de l'année 2012.

Après analyse de tout cela sur le papier, mon sentiment est que cet album est un patchwork un peu étrange de ce que sait faire Megadeth et qui reste malheureusement sans réelles surprises... Les riffs de guitares demeurent pour moi prévisibles et le sempiternel "galop" à la guitare cela commence à faire old school et plutôt "heavy" que le bon vieux "trash" des chaumières. Alors oui, Mustaine et Broderick sont de superbes techniciens de la 6 cordes, mais cet album n'exploite selon moi pas entièrement leurs talents respectifs.

Bien sûr il y a tout de même des choses intéressantes, voir enthousiasmantes du genre "Never Dead" (justement), "Fast Lane", "Black Swan" ou "Wrecker". Mais 4 morceaux sur 13, c'est peu. Sans compter que les versions de "New World Order" et "Millenium Of The Blind" sont meilleures selon moi dans leur anciennes versions (cf Hidden Treasures ou Youthanasia réédition).

Je n'ai rien contre le mid-tempo qui marque le rythme général de cet album, mais où sont les hymnes que Megadeth savait faire ? Hanger 18, Peace Sells, Wake Up Dead, etc ?

Il faut tout de même reconnaitre que le retour de Megadeth après que Mustaine ait été en incapacité de jouer de la guitare après "The World Need a Hero" (2001) a été plutôt bon, voir excellent (comparé à d'autres... Qui a dit "Metallica" ?) : "The System Has Failed" (2004) est un excellent album avec le retour de Poland aux solis et un Vinie Colauita derrière les futs phénoménal, "United Abomination" (2007) était bon sauf que la nouvelle version de "A tout le monde..." sentait un retour un peu commercial, "Endgame" (2009) était intéressant mais un peu moins inspiré que les deux précédents opus et vient ce "Therteen" déconcertant.

Alors, un peu essouflés ? l'âge commence à se faire sentir ? Bon, j'espère que le prochain album sera meilleur.

Au final pour moi : 2,5 / 5.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Un grand cru !, 5 juillet 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Th1rt3en (CD)
Megadeth revient très en forme avec ce 13eme album de grande qualité. Le meilleur album du groupe depuis longtemps. Merci Dave ;-)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 du pur megadeth, 14 décembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Th1rt3en (CD)
si l'album reste très bon, les morceau ne restent pas en tête comme dans les albums countown to... ou rush
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Th1rt3en
Th1rt3en de Megadeth (CD - 2011)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit