undrgrnd Cliquez ici Toys Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles11
4,5 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Nina Simone n'est pas jazz, Nina Simone n'est pas soul, Nina Simone n'est pas blues, Nina Simone n'est pas rock (etc.), Nina est tout ça à la fois et plus encore comme le démontre cette rétrospective 1967-1974.

En guise d'introduction, Il n'est pas inutile, de situer « historiquement » la période la période RCA de Nina Simone qui tombe pilepoil sur l'époque ou Eunice Kathleen Waymon (son vrai nom) s'implique le plus politiquement, elle qui avait commencé quelques années plus tôt son combat pour les droits civils à une époque où - il n'est pas inutile de le rappeler - c'était synonyme de risquer sa peau, vraiment. C'est aussi la période des changements avec le départ des USA en 1970 (un grand ras le bol) et son dernier album avant un long congé sabbatique (elle ne reviendra aux affaires que quatre longues années plus tard, une éternité pour l'industrie du disque de l'époque). C'est donc une ère de tumulte, riche de ses chaos, que couvrent ces neuf albums sortis entre 1967 et 1974. Celle où une artiste déjà établie montre qu'elle sait prendre des risques et, au passage, y gagner en importance et en profondeur.

NINA SIMONE SINGS THE BLUES : Ayant changé de crèmerie (bye-bye Philips, hello RCA), Nina revient sur ses fondamentaux avec un album où sa voix puissante et rugueuse fait merveille. Comme son titre l'indique, c'est de blues (et parfois de rhythm'n'...) dont il s'agit. Ca n'empêche pas Nina d'y imposer sa personnalité ce qui est d'autant plus bluffant que plus de la moitié des chansons sont des standards. Un indispensable de sa discographie, sans le moindre doute et une entrée en matière impressionnante pour son nouveau label.

SILK & SOUL : Moins essentiel que son devancier mais néanmoins tout à fait écoutable, Silk & Soul manque de l'énergie émotionnelle qui avait caractérisé l'impeccable Sings the Blues. De fait, son traitement soul est nettement moins renversant que ses blues mais, en bonne professionnelle, Nina fait le boulot. Elle sait faire, Nina. Un bon album - avec quelques très jolies plages - ce n'est déjà pas si mal.

`NUFF SAID : Enregistré le lendemain du jour de la mort de Martin Luther King, `Nuff Said est un live passionné où Nina Simone déverse son âme. Visiblement blessée (et révoltée) par l'ignominie de l'assassinat d'un homme dont le message visait à servir la paix et la fraternité, elle habite ces enregistrements de sa puissante indignation et évidente tristesse. Ce faisant, elle nous fait revivre une période noire où l'activisme conduisait trop souvent à des atrocités aujourd'hui difficilement compréhensibles. La performance est digne (s'apparentant parfois à un exutoire joyeux), et l'album ô combien recommandé bien qu'on soit loin de la qualité sonore des captations modernes.

NINA SIMONE & PIANO : Sur le papier, Nina Simone seule au piano et chant (avec quelques « re-re » de chant, de percussions ou d'orgue) semble une bonne idée et, avec un répertoire approprié, c'en eût probablement été une. En l'occurrence, elle se perd trop souvent dans des chansons étrangement choisies et autres expérimentations douteuses pour qu'un enthousiasme total soit au rendez-vous. Nina peine aussi à retrouver la dynamique de ses enregistrements avec accompagnateurs, un comble pour une pianiste et vocaliste habituellement si habitée. Evidemment, quand elle colle à la composition, tout va mieux et on retrouve (épisodiquement) une Nina qui sait nous emporter. Pas assez souvent pour considérer « & Piano » comme autre chose qu'anecdotique et en partie raté. Dommage.

TO LOVE SOMEBODY : Se frottant ici à une nouvelle génération de songwriters venu du monde de la pop (rock) ou de la folk, Nina s'approprie un répertoire somme tout assez classique (des tubes de l'époque et deux originaux) mais habilement revisité pour la circonstance. On n'est pas surpris de retrouver Bob Dylan aussi massivement représenté (un tiers de l'album original), les deux artistes partageant plus de points communs qu'il n'y parait, on l'est plus d'y voir deux titres des inoffensifs Bee Gees... Evidemment, une sélection plus osée eût plus collé à la personnalité de Nina mais on se contente bien volontiers, vu sa qualité, de ce que ce To Love Somebody qui s'avère, au final, pépère dans le choix, impeccable dans la qualité des interprétations, sans doute pas essentiel mais digne de recommandation.

BLACK GOLD : Ce second live de la période RCA ne peut évidemment être aussi vibrant que son devancier, enregistré dans le contexte que l'on sait. Et il faut aussi noter que la qualité sonore serait considérée comme piteuse eût-il été sorti aujourd'hui et n'est pas exactement la « cream of the crop » de son époque. Cependant, les performances y sont admirables. Nina a su, conséquemment à son incursion dans le monde de la pop, créer de nouvelles passerelles qu'elle emprunte ici avec la classe féline d'une panthère noire tout en se regroupant sur ses racines jazz/blues/folk. Un album qui mérite qu'on s'y immerge.

HERE COMES THE SUN : Reprenant plus ou moins la formule de To Love Somebody, Here Comes the Sun ne convainc pas autant que son prédécesseur. La faute à des arrangements qui ont terriblement mal vieilli. En l'espèce, c'est plus une curiosité qu'un réussite dont il s'agit avec, il faut le noter, une jolie version d'Here Comes the Sun de George Harrison. Le reste ressemble terriblement à un rendez-vous manqué.

EMMERGENCY WARD! : Prompt à l'indignation et toujours proactive dans l'action, Nina s'insurge contre la guerre du Vietnam qui n'a déjà que trop duré et coûté trop de vies innocentes. Trois pistes (pour quatre chansons) seulement pour l'album original (ici supplémenté d'une reprise de... Gilbert Bécaud !), mais quelles trois pistes ! Lysergique, puissant, évocateur... Nina en mode « gospel revolution » !

IT IS FINISHED : Encore un live de Nina Simone ! Son second consécutif et 4ème des 9 sorties pour RCA, c'est beaucoup ! Mais Nina est un tel animal et ses performances scéniques si riches de leurs différences qu'on ne boude pas son plaisir. Le mode du jour est funky, jazzy, bluesy... Ca tombe bien Nina y excelle. Et les trois bonus sont les bienvenus pour « rallonger » un si divin bouillon.

Inégales mais passionnantes, inspirées et puissantes à l'image de son héroïne, ces 7 années et 9 albums enregistrés par Nina Simone pour RCA constituent une consistante et monumentale collection mettant en valeur la versatilité et la passion dont Mme Simone débordait. Tout n'y est pas essentiel mais rien n'y est ridicule ou indigne d'intérêt. Qui plus est, sobrement présenté dans sa petite boîte en joli vinyl-replica avec un livret regroupant les différentes de pochettes, line-ups, etc., c'est un objet qui « en jette ».

Recommandable et recommandé.

Tracklist:

Disque 1
Nina Simone Sings the Blues (1967)
1. Do I Move You 2:48
2. Day and Night 2:36
3. In the Dark 2:58
4. Real Real 2:22
5. My Man's Gone Now 4:17
6. Backlash Blues 2:31
7. I Want a Little Sugar in My Bowl 2:33
8. Buck 1:53
9. Since I Fell for You 2:53
10. House of the Rising Sun 3:53
11. Blues for Mama 3:58

Disque 2
Silk & Soul (1967)
1. It Be's That Way Sometime 2:58
2. The Look of Love 2:24
3. Go to Hell 2:50
4. Love o' Love 5:07
5. Cherish 3:23
6. I Wish I Knew How It Would Feel To Be Free 3:11
7. Turn Me On 2:26
8. Turning Point 2:02
9. Some Say 2:11
10. Consummation 4:12
Bonus
11. Why Must Your Love Be So Dry 2:22
12. Save Me 3:22

Disque 3
'Nuff Said! (1968)
1. In the Morning 2:27
2. Sunday in Savannah 6:13
3. Backlash Blues 2:48
4. Please Read Me 2:52
5. Gin House Blues 3:08
6. Why? (The King of Love Is Dead) 12:51
7. Peace of Mind 2:46
8. Ain't Got No / I Got Life 2:07
9. I Loves You Porgy 3:28
10. Take My Hand Precious Lord 1:56
11. Do What You Gotta Do 3:04
Bonus
12. Mississippi Goddam 6:55
13. Don't Let Me Be Misunderstood 4:54
14. Come Ye 3:48
15. Ain't Got No - I Got Life (single) 2:58
16. Peace of Mind (single) 2:37

Disque 4
Nina Simone and Piano! (1969)
1. Seems I'm Never Tired of Lovin' You 3:02
2. Nobody's Fault But Mine 3:01
3. I Think It's Going To Rain Today 3:22
4. Everyone's Gone To the Moon 3:08
5. Compensation 1:37
6. Who Am I? 4:11
7. Another Spring 3:31
8. The Human Touch 2:10
9. I Get along without You Wery Well (except Sometimes) 4:49
10. The Desperate Ones 4:44
Bonus:
11. Music for Lovers 4:23
12. In Love In Vain 2:29
13. I'll Look Around 5:12
14. The Man with the Horn 3:41
15. I Think It's Going To Rain Today (live) 4:50

Disque 5
To Love Somebody (1969)
1. Suzanne 4:19
2. Turn! Turn! Turn! (To Everything There's a Season) 3:41
3. Revolution (part 1) 2:52
4. Revolution (part 2) 1:53
5. To Love Somebody 2:41
6. I Shall Be Released 3:54
7. I Can't See Nobody 3:08
8. Just Like Tom Thumb's Blues 4:48
9. The Times They Are A-Changin' 6:01
Bonus:
10. Suzanne (alternate version) 5:14
11. Turn Turn Turn (To Everything There Is a Season) (alternate verion) 2:26
12. Revolution (live) 6:29
13. Save Me (live) 3:36
14. The Glory of Love 2:11
15. Cosi Ti Amo (To Love Somebody, italian version) 2:32

Disque 6
Black Gold (1970)
1. Introduction 2:36
2. Black Is the Color of My True Love's Hair 7:25
3. Ain't Got No / I Got Life 5:31
4. Westwind 9:42
5. Who Knows Where the Time Goes 8:12
6. Assignment Song Sequence 6:25
7. To Be Young, Gifted and Black 10:14
Bonus:
8. Suzanne 5:05
9. No Opportunity Necessary, No Experience Needed 4:51
10. The Other Woman 6:04
11. Turn Turn Turn (To Everything There Is a Season) (live) 4:37
12. To Be Young, Gifted and Black (single) 2:50

Disque 7
Here Comes the Sun (1971)
1. Here Comes the Sun 3:37
2. Just Like a Woman 4:50
3. O-o-h Child 3:17
4. Mr. Bojangles 5:01
5. New World Coming 4:45
6. Angel of the Morning 3:31
7. How Long Must I Wonder 6:20
8. My Way 5:14
Bonus
9. Tanywey 3:28
10. My Father 1:42
11. Jelly Roll 8:14
12. Tell It Like This 3:53
13. 22nd Century 8:45
14. What Have They Done to My Song, Ma 4:32

Disque 8
Emergency Ward! (1972)
1. My Sweet Lord / Today Is a Killer 18:36
2. Poppies 4:13
3. Isn't It a Pity 11:15
Bonus:
4. Let It Be Me 5:00

Disque 9
It Is Finished (1974)
1. The Pusher 5:15
2. Com' By H'yere - Good Lord 5:51
3. Funkier Than a Mosquito's Tweeter 5:20
4. Mr. Bojangles 4:52
5. I Want a Little Sugar in My Bowl 5:55
6. Dambala 6:52
7. Let It Be Me 3:27
8. Obeah Woman 6:25
Bonus
9. Nina 4:14
10. Zungo 4:20
11. Thandewye (Spiritual) a.k.a. A Charge to Keep 7:21
44 commentaires|18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 novembre 2011
De 1967 à 1974, la grande Nina Simone était sous contrat RCA (aujourd'hui Sony Music).
Dans cette période de grandes agitations, 9 albums sont sortis :
- Nina Simone Sings The Blues (1967)
- Silk & Soul (1967)
- 'Nuff Said (1968)
- Nina Simone & Piano (1969)
- To Love Somebody (1969)
- Black Gold (1970)
- Here Comes The Sun (1971)
- Emergency Ward (1972)
- It Is Finished (1974)
Tous les albums du coffret ont des titres en bonus (35 enregistrements rares de Nina Simone en tout !).
Albums magnifiques, souvent très engagés, Nina Simone, outre ses propres compositions, interprète Les Bee Gees, Leonard Cohen, Bob Dylan, Willie Dixon, Geoges Gershwin, Gorges Harrisson, Randy Newman et bien d'autres.
Les albums sont remastérisés par l'ingénieur Mark Wilder (une référence !).
Un petit livret de 24 pages avec des informations complètes sur les albums et des rares photographies de Nina Simone en studio est glissé dans le coffret.
Les pochettes originales en carton (réplique quasi exacte des LP) sont bien imprimées.
Le prix de ce coffret est dérisoire vu la qualité de cette publication.

* Note du 19-11-11
J'avais mis 5 étoiles auparavent à ce coffret, mais j'ai retiré une étoile après avoir lu (merci Georges Nuyssen) et constaté par moi-même que sur le premier CD "Nina Simone Sings The Blues" les 2 titres bonus annoncés sur le livret étaient absents.
Sony Music aurait-elle fait une petite bévue ?
33 commentaires|24 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 décembre 2011
Je connaissais trés peu Nina Simone avant d'acheter ce coffret, mais c'est une artiste qui m'intéressait et à ce prix (20€ les 9 albums), je me suis lancé et je ne suis pas déçu. Musicalement, les albums sont trés bon, touchant au jazz, au blues, à la soul et même à la pop. Nina y interprète aussi bien ses propres compositions que celles d'autres artistes (Bob Dylan, Leonard Cohen, ...). Ma seule critique d'un point de vue musical est que certaines reprises sont vraiment superflues. Je suis fan de Dylan et j'ai trouvé que la reprise de "The Times they are A-Changing" était vraiment molle, comme si Nina ne savait pas trop par quel bout prendre ce titre. La reprise de "Suzanne" de Leonard Cohen, ou même du "I shall be Released" de Dylan sont en revanche un peu mieux (surtout celle de Cohen). Mais attention, ce n'est pas parce que je m'attarde sur ces détails qu'il faut en conclure que je n'ai pas aimé ce coffret. La reprise de "Since I fell for you", par exemple est d'une telle beauté qu'elle en viendrait presque à éclipser l'original et ces nombreuses reprises et les compos de Nina Simone sont pour la plupart du même niveau.

Pour ce qui est de l'édition, le coffret est assez beau et de bonne fabrication. Les albums sont dans des mini répliques de pochettes vinyl avec le titre sur la tranche (bien plus jolies et bien mieux imprimées que les pochettes "single" utilisées dans les coffret "Original Albums Classics"). Les bonus, conséquents, ne font pas tache comme c'est souvent le cas et s'incrivent parfaitement dans la continuité des albums. Je n'enlève pas d'étoile pour les deux titres manquants car leur absence ne réduit pas la qualité ou mon apréciation du coffret d'1/5ème, surtout à ce prix (1/50ème à la rigueur). Le coffret est accompagné d'un petit livret contenant toutes les infos sur les albums et quelques jolies photos.
Les remasters sont de trés bonne qualité, avec une clarté et un rendu sonore trés agréable sur un système haut de gamme. En revanche, sur un système bas ou moyen de gamme, les aigus (trés présent) seront trés aggressifs voire même insupportables (ça a l'air évident, mais le bond qualitatif est suprenant et remarquable par rapport à d'autres albums, vous êtes prévenu).

En bref, ce coffret s'adresse à presque tous le monde, aussi bien les fans qui voudraient mettre à jour leur collection avec de nouveaux remasters que les nouveaux arrivants bercés au son de Sinnerman qui voudraient découvrir plus de cette chanteuse incroyable (à 20-30€, vous ne risquez pas grand chose). Le fait qu'ils s'agissent d'albums originaux et non d'un énième compilation vous assure de ne pas multiplier les doublons et à défaut de vous faire gouter à toutes les époques de sa carrière vous fera découvrir en détail une époque en particulier.

Une chose est sûre, j'attends avec impatience le reste des coffrets "Complete Collection" édités par Legacy (un label qui n'arrête pas de me surprendre).
11 commentaire|14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 avril 2012
Possédant certains des CDs contenus dans ce coffret, je vous recommande cet objet compte tenu de la qualité et de la singularité des enregistrements de Nina Simone. Elle est inclassable et même si elle ne chante pas toujours à la perfection, l'émotion (et c'est le plus important!) est au rendez-vous. Toutefois, je préfère nettement la qualité de ses enregistrements antérieurs pour Philips, disponibles individuellement ou - moins cher - dans le coffret (luxueux) de sa période Philips, intitulé Four Women.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 juillet 2012
Bonjour

Il semble que certains auteurs de commentaires n'ont pas eu de chance.
Dans mon exemplaire, les bonus sont présents
La pochette, clone de celle du disque 33 tours, annonce 11 titres mais il y a bel et bien 13 morceaux sur le CD.
Les deux titres supplémentaires sont :
12. Do I Move You (Version II)
13. Whatever I Am (You Made Me)
11 commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
qu'il manque deux titres comme l'ont notés des spécialistes de la Diva.. ? ben moi j'avais rien remarqué. je prends donc bonne noté ! Je mets quand même 5 étoiles : format du coffret, pochettes originales, livret, textes, et contenu !!!!!!!!!! c'est parfait, génial, phénoménal....
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Moyenne de "3" mal taillée : "5 étoiles" pour la musique et le projet général de cette intégrale, mais "1 étoile" à cause de 2 titres manquants alors qu'ils sont annoncés et décrits dans le livret, un défaut (de fabrication ?) qui n'est signalé nulle part, ni chez l'éditeur ni chez les vendeurs. A priori tout devait bien se passer... Magnifique réalisation éditoriale : les 9 albums de Nina Simone pour RCA, avec les pochettes d'origine, un beau livret et des inédits (25 par rapport aux LPs originaux), tout pour plaire. Mais il y a un problème : dans l'exemplaire reçu, le premier CD (Nina Simone sings the blues) n'est pas conforme : il manque les 2 titres bonus annoncés et décrits dans le livret. Les 8 autres CD sont heureusement OK. Est-ce un défaut isolé ou de toute la série ? Mystère, impossible d'obtenir des infos, Amazon ne propose qu'un retour-remboursement et donc pas de solution valable. Si le défaut est général à la fabrication, autant garder le coffret tel qu'il est (c'est quand même une merveille, tant pis pour les 2 chansons qu'on pourra commander par ailleurs...), mais si c'est un défaut sur quelques exemplaires ou si une nouvelle édition corrigée doit être réalisée, il serait bon de pouvoir le remplacer. Un autre client a-t-il constaté ce défaut ?
1212 commentaires|15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 mars 2013
magnifique coffret , surtout pour le contenu ne connaissant que très peu son répertoire, quelle surprise de taille c'est tout simplement sublime; a posséder ABSOLUMENT.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 juin 2015
très bon, c'était un cadeau, et la personne adore :) et comme toujours livraison nickel
j'ai même envie d'en reprendre un pour moi.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 mars 2015
parfait je suis saoulé par l'obligation de dire plus, c'est vraiment pénible je ne laisserai plus de commentaire c'est très fatiguant
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)