undrgrnd Cliquez ici Toys KDP nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles57
4,0 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:13,29 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 11 novembre 2014
Cet album est dans les meilleurs du groupe. Malgré les critiques portant sur la chanteuse, ce disque vous transporte dans le monde envoutant d'Imaginaerum, une fresque mélodique et mythologique, dans le monde des rêves et des cauchemars, du cirque et de l'horreur, des regrets et de l'amour.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mai 2012
Six ans après le départ de Tarja, Nightwish sort le deuxième album studio avec Anette au chant. Et pas n'importe quel album, puisque déjà, c'est un album concept, qui raconte l'histoire d'un vieil homme qui croit qu'il est encore jeune... Tient, ça me rappelle "Dead Boy's Poem" ! Projet ambitieux, cet album, car en plus d'être un concept album, un long métrage en rapport avec l'histoire de l'album devrait sortir en 2012. Un projet ambitieux.

Projet ambitieux, mais très réussi : en effet, Imaginaerum est très bien composé avec pour commencer, une belle introduction en finlandais, et, pour finir, une conclusion orchestrale plus que réussie qui reprend la plupart des thèmes de l'album. L'orchestre, très présent, est parfaitement intégré à la musique, avec des chœurs de temps en temps. Voyons donc tout ça en détail :

1- L'intro Taikatalvi, chantée par Marco en finlandais, est calme, posée, et amène le thème d'Imaginaerum en enchaînant sur une très belle piste :

2- Storytime, ou l'heure du conte, est le 1er single de l'album, et il a de quoi... C'est un très bon morceau, où le chant d'Anette sonne nouveau, avec une belle mélodie. Le clip est constitué d'images du tournage du film (Imaginaerum bien sûr).

3- Sur Ghost River, on retrouve le chant de Marco, assez agressif mais toujours très bon, et un chœur. J'aime beaucoup.

4- On arrive au morceau qui m'a le plus surpris, Slow, Love, Slow. On commence par entendre une très belle mélodie au piano, et ensuite... du jazz ? Oui. Nightwish aime prendre des risques, et on ne peut qu'admirer le résultat. J'ai du l'écouter plusieurs fois avant de l'apprécier, car c'est assez particulier d'entendre un morceau aux allures de jazz venant de Nightwish. Mais la très belle voix d'Anette nous fait voyager très loin... slow...

5- Ici, on retrouve les origines celtiques du groupe ! Seul morceau qui ne contient pas d'orchestre, I Want My Tears Back commence fort, et contient de la cornemuse irlandaise ! Refrain entraînant, couplets aussi, et solo magnifique, I Want My Tears Back est certainement mon morceau préféré de l'album ! Il aurait très bien pu sortir en single.

6- Scaretale... une piste qui raconte tous les cauchemars qu'un enfant peut avoir. Morceau particulier, le chant d'Anette est risqué, mais très réussi. Il met dans l'ambiance des cauchemars et Marco enfonce encore plus le clou avec un chant étrange. Original, réussi, Scaretale doit être très beau en concert, et enchaîne bien sur le morceau suivant.

7- Arebesque, à l'aspect oriental, est la première piste instrumentale, avec un chœur bien sûr. Elle fait très bien musique de film (ce n'est sûrement pas une coïncidence).

8- Ahhh ! Magnifique. Tout simplement. J'adore ce morceau, calme, reposant et de toute beauté. On voit bien que Nightwish n'avait pas choisi Anette au hasard. Sa voix est magique sur Turn Loose the Mermaids, où l'on reconnait une musique de western (des sifflements) par moment. Bref, un morceau parfait.

9- On attaque Rest Calm maintenant. 7 minutes. Belle introduction, ça commence heavy, on retrouve la guitare électrique mise de côté sur le morceau précédant. Et ça fait du bien. On retrouve également le chant de Marco, suivi d'Anette, le tout est très beau.

10- The Crow, the Owl and the Dove, second single de l'album. On voit vite qu'ils ont fait un très bon choix. Guitare acoustique, puis électrique, flute irlandaise, magnifique duo Marco/Anette, ce titre est beau, calme, mais aussi puissant, vers la fin. Très beau morceau.

11- Last Ride of the Day sera le 3ème single de l'album. Après cette magnifique intro, Anette commence à chanter à voix basse, avant de se déchaîner ! Ce morceau fait parti de mes préférés, avec I Want My Tears Back et Turn Loose the Mermaids.

12- Comme sur presque tous leurs albums, un morceau nettement plus long que les autres, qui aurait pu être coupé en deux. On sent que la tempête se prépare dès le début, avec des chœurs et le chant d'Anette. Et après, mélange de calme (chant), et de puisance (musique). Ensuite, le calme après la tempête, un poème est lu, pendant 6 minutes. La fin du morceau est donc reposante, avant de conclure l'album avec un dernier morceau :

13- Le titre éponyme de l'album est instrumental (ou putôt orchestral). IMAGINAERUM reprend les thèmes principaux de l'album, tels que Storytime, I Want My Tears Back, Rest Calm,... et les mélange parfaitement en faisant un tout cohérent pour clore l'album.

Une fois de plus, Nightwish signe un pur chef-d'oeuvre avec cet album, qui vaut donc largement les 4 ans d'attente depuis Dark Passion Play. Imaginaerum est également sorti en version instrumentale, et en version orchestrale sur la Tour Edition. Le film, quant à lui, devrait sortir vers fin 2012. En attendant, j'écoute cet album sans me lasser.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 juillet 2013
Excellent CD avec leur nouvelle chanteuse. Le fait de s'être débarrassé de Tarja leur permet de mettre la musique en avant, et plus seulement la voix. J'adorais les anciens Nightwish, j'adore les nouveaux.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 décembre 2011
Cela fait presque 10 ans que j'ai découvert ce groupe et ce nouvel album me plait autant que les autres. Je risque d'user le CD à force de l'écouter ;)
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 décembre 2011
Honnêtement, rien à redire. Connaissant Nightwish depuis leur deuxième album, Oceanborn, je redoutais comme tous les fans que la fin de l'ère Tarja ne leur soit fatale. Mais bref, il faut arrêter de ressasser le passé et après 6 ans, il serait temps de tourner la page. Il faut savoir évoluer, pour le meilleur ou pour le pire. Et heureusement dans ce cas, c'est le meilleur.

Après un "Once" quasi-parfait et un "Dark Passion Play" plutôt mauvais, il faut le dire, j'attendais beaucoup de cet album. Et quelle claque ! Tout comme pour "Once", Nightwish place la barre très haut. Tout y est : de très bonnes mélodies, des textes énormes et surtout : une chanteuse qui assure. Il aura fallu attendre mais Annette a fini par creuser son trou. Oubliez sa prestation sur "Dark Passion Play" (elle n'avait pas été non plus aidée, du fait que Tuomas avait écrit l'album pour une chanteuse pas encore identifiée -sachant que tout le monde ne peut pas chanter n'importe quoi- et que c'était un album de transition servant à crever l'abcès laissé par les circonstances du départ de Tarja), c'est une chanteuse accomplie que l'on retrouve ici.

Comme d'habitude maintenant, l'orchestre symphonique est omniprésent, donnant un style Bande Originale de Film aux compositions du groupe et Tuomas s'amuse encore avec des styles jamais explorés par le groupe jusqu'à maintenant : le jazz ("Slow, Love, Slow") et le concept-album. Le principe ? L'album entier raconte une histoire : celle d'un vieil homme sur son lit de mort, compositeur de musique, qui se remémore son passé. Et à son histoire viennent se greffer des éléments fantastiques, si bien que réalité et imaginaire se confondent, un peu comme dans le film "Big Fish" de Tim Burton. D'ailleurs, on peut retrouver certains clins d'œil à l'univers de ce réalisateur par l'ambiance sombre de certaines chansons, notamment "Scaretale", véritable conte fantastique où on retrouve Annette en sorcière dévorant les enfants...

Les balades, comme "Turn Loose The Mermaid", n'ont jamais été aussi belles que sur cet album, ce qui pour moi n'était pas difficile : personnellement, je n'ai jamais trouvé spéciales les balades chantées par Tarja... ses performances vocales étaient énormes, mais elle n'a jamais su faire naître chez moi quelque émotion que ce soit avec des chansons -certes néanmoins très bonnes- telles que "Walking In The Air", "Sleeping Sun" ou encore "Kuolema Tekee Taiteilijan").

Pour ceux que ça concerne, oubliez Tarja. Ou plutôt non : comme vous le feriez pour un ancien amant, acceptez enfin le fait qu'elle n'est qu'un élément de votre passé -de fan en l'occurrence- et de celui de Nightwish. Tournez la page et courrez écouter cette perle. Fan de la première heure moi-même, je dois avouer que cet Imaginaerum est à mon sens le meilleur album de Nightwish à ce jour.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 avril 2012
Un ami m'a prêté le CD et je l'ai acheté pour ne pas me trouver en manque ! Tous les titres sont tous très bien, très différents les uns des autres. Je donne une étoile de plus pour la quatrième chanson que j'écoute quasiment en boucle " slow love slow ". A mettre dans toutes les mains ! Je ne suis pas fana de métal, mais leur musique est plus que ça. Je suis allée au concert de Nightwish à Lyon et j'ai constaté qu'il y avait des spectateurs de tous âges et ça aussi c'est une performence !
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 juin 2015
Un des meilleurs album de metal tout groupe confondu. Un chef d'oeuvre, une merveille, un bijou. La créativité de Nightwish à son apogée.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 26 avril 2012
Les gouts et les couleurs... Je lis partout que le groupe à perdu depuis le départ de Tarja. A tout dire, je préfère de beaucoup le nouveau Nightwish avec Annette en vocale. Tarja a toujours eu une voix impressionnante et peut-être même un peu trop. C'est juste mon ressenti mais j'ai toujours eu cette impression que cette dernière par sa voix finissait par éclipser tout le reste or Nightwish est bel et bien un groupe.
Et Imaginaerum le montre bel et bien avec beaucoup plus de recherche musicalement parlant en allant chercher divers influences musicales : parfois Jazzy (Slow Love Slow), parfois celtique (I Want My Tears Back), le groupe nous fait voyager avec une chanteuse qui ne vole pas la vedette mais au contraire, s'harmonise parfaitement avec le groupe tout en montrant bien plus d'aisance que pour Dark Passion Play (Scaretale et son impressionnant timbre vocale). D'ailleurs, le disque se privent même de vocal sur certaines pistes ce qui semblait inconcevable à l'époque de Tarja.
Un album qui s'avère donc un pure délice à l'écoute et si je devais choisir mon véritable coup de cœur de l'album, ce serait sans contexte Last Ride Of The Day entrainante au possible et qui enflamme les salles de concerts. Quand a ceux qui regrette l'époque Tarja (et même aux autres), je ne serais que trop vous conseiller de vous renseigner sur le dernier album de Xandria Neverworld's end  qui, de part sa nouvelle chanteuse, s'oriente dans un style qui rappelle l'époque de Nightwish avec Tarja (prenez donc le temps d'écouter le titre Valentine).
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Un album concept, c'est toujours à la fois excitant et inquiétant... Heureusement, Nightwish réussit admirablement à dissiper les doutes liés à ce genre très contraint. Conçu comme la bande originale d'un film, il en partage les caractéristiques : très divers dans les genres musicaux abordés (de la musique celtique au jazz en passant, bien entendu, par le metal), il parvient toutefois à conserver une certaine unité de ton.
Ce qu'il manque toutefois à cet album, contrairement au précédent, ce sont des moments forts. A mes yeux, on en compte en tout et pour tout deux : "I want my tears back" marque les esprits par sa partie instrumentale, conçue comme un duo (ou plutôt un duel), entre la guitare d'Emppu Vuorinen et l'uileann pipe de Troy Donockley, qui semble avoir trouvé sa place en tant que quasi-membre du groupe, pour mon plus grand plaisir ; dans "Ghost river", c'est cette fois un affrontement de voix qui retient l'attention, entre un Marco Hietala toujours au top et une Anette, qui se laisse aller à de nombreuses expérimentations vocales au fil du CD, de quoi, là encore, ravir les oreilles de l'auditeur.

Le second disque, instrumental, n'a pas d'intérêt en lui-même, je pense, mais constitue un bonus appréciable pour prolonger le plaisir d'écoute d'un album pas inoubliable mais plus qu'agréable malgré tout.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 février 2012
Superbe édition de "Imaginaerum"!! Rien à dire, vraiment! Je suis comblé, car avec celui-ci et le coffret LOKIKIRJA, j'ai pu me faire l'intégrale à peu de frais et dans une qualité audio optimale! Je le recommande. Vive Nightwish!!
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

9,80 €
6,99 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)