Commentaires en ligne 


2 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 On ne change pas une équipe qui gagne, 31 mai 2012
Par 
Philomèle (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Cantates (Intégrale) /Vol.14 (CD)
Ce quatorzième volume du cycle de cantates de Bach, qui concerne la période de Noël, continue de nous combler : il est vrai que Kuijken demeure fidèle à ses excellents interprètes, qui n'ont rien à envier aux solistes les plus connus : la soprano Gerlinde Sämann, l'alto Petra Noskaiova, le ténor Christoph Genz, et la basse Jan Van der Crabben forment une phalange d'une homogénéité et d'une fiabilité étonnantes. Fidèles au poste également les instrumentistes hors pair comme Patrick Beaugiraud au hautbois. Dès le premier choeur de la cantate BWV 91, "Gelobet seist Du", on est séduit par la limpidité et le fruité de la prise de son, et par la délicatesse avec laquelle, grâce à l'option d'un seul chanteur par pupitre, le choral de la soprano s'élève discrètement, mais tout-à-fait audiblement, au-dessus des trois autres voix et de l'orchestre. Cette solution est décidément la plus conforme à l'écriture "instrumentale" des voix, caractéristique de Bach, et à l'égalité voulue entre voix et instruments solistes. La BWV 91 est sans doute la plus belle de ces quatre cantates, avec dans le duo soprano-alto "Die Armut" un merveilleux alliage de timbres et le mouvement perpétuel de cordes symbolisant le temps qui passe, mais la cantate BWV 122 montre aussi la variété des ressources de Bach avec un audacieux contraste entre le "duo" de basse et violoncelle "O Menschen" et le récitatif suraigü de soprano avec trois flûtes à bec qui lui succède immédiatement. Vivement le prochain volume...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La plus belle version des cantates, 15 janvier 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Cantates (Intégrale) /Vol.14 (CD)
Sigiswald Kuijken et sa Petite bande en sont au volume 14 de leur ensemble de 20 CD qui couvriront largement une année liturgique complète. On ne peut qu'être admiratif de l'engagement et du travail en profondeur que représentent ces enregistrements, d'une qualité insurpassable pour le style et l'exécution. Les chanteurs ne sont pas de grandes voix, mais cependant de très belles voix, et leur style est impeccable. Très beaux instrumentistes, qui jouent à la perfection. La prise de son est généralement très bonne, mais il y a quelquefois un peu trop de réverbération. Cette série contient les plus belles versions des cantates, qui sont un monde incroyable de richesse, d'invention, de science et de respect du texte.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Cantates (Intégrale) /Vol.14
Cantates (Intégrale) /Vol.14 de Johann Sebastian Bach (CD - 2011)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit