Commentaires en ligne 


33 évaluations
5 étoiles:
 (29)
4 étoiles:
 (3)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


29 internautes sur 31 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un témoignage sur l'une des pages les plus noires de l'histoire de l'humanité
Par une narration simple, sans aucune emphase ni pathos, mais n'épargnant aucun détail d'une crudité inimaginable (voir les autres commentaires qui en rendent compte), Shlomo Venezia offre l'un des rares témoignages existants sur les sonderkommandos, ces « équipes spéciales » constituées de déportés qui, dans...
Publié le 4 décembre 2011 par Emerek

versus
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 le dernier cercle de l'enfer
Encore un livre sur la Shoah et les camps nazis ?
Non, bien plus que cela, car des membres des sonderkommandos, qui étaient chargés de faire fonctionner les chambres à gaz et les fours crématoires dans les camps d'extermination, très peu sont revenus, moins encore ont pu ou su témoigner. Aussi le récit de Shlomo...
Publié il y a 4 mois par Goblet


‹ Précédent | 1 2 3 4 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

29 internautes sur 31 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un témoignage sur l'une des pages les plus noires de l'histoire de l'humanité, 4 décembre 2011
Par 
Emerek - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sonderkommando : Dans l'enfer des chambres à gaz (Poche)
Par une narration simple, sans aucune emphase ni pathos, mais n'épargnant aucun détail d'une crudité inimaginable (voir les autres commentaires qui en rendent compte), Shlomo Venezia offre l'un des rares témoignages existants sur les sonderkommandos, ces « équipes spéciales » constituées de déportés qui, dans les camps de la mort, aidaient les plus faibles à se déshabiller avant de finir dans les chambres à gaz, coupaient les cheveux des mortes, extrayaient les dents en or, enfournaient les cadavres dans les crématoires, récupéraient les cendres..., en gros assuraient une intendance macabre dans une des opérations les plus inhumaines que l'humain ait engendrées. Venezia est un Juif de Salonique, déporté à 21 ans à Auschwitz-Birkenau. Probablement parce qu'un peu plus fort que la plupart des autres, sans doute aussi en grande partie par chance, il a échappé à l'exécution immédiate pour se retrouver dans ces équipes accompagnant la mort. Il nous raconte la cruauté, la faim, une solidarité limitée à la fratrie, cette impression d'être devenu une bête ou une machine, et bien sûr cet irrépressible sentiment de culpabilité de s'en être sorti et surtout d'avoir assisté les bourreaux. De cette descente dans l'horreur, il en résulte un livre très impressionnant dont on devrait rendre la lecture obligatoire à tous ces c..., jeunes et moins jeunes, nazillons ou islamos, qui disent que tout cela n'a pas existé...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Essentiel, 15 novembre 2011
Par 
Walterjovi - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sonderkommando : Dans l'enfer des chambres à gaz (Poche)
Impossible de sortir indemne d'une telle lecture. Le point de vue de l'intérieur est sidérant et les mots de Shlomo Venezia peinent à décrire la réalité crue, celle d'un génocide industriel où il fut l'un des rouages malgré lui. De sa vie en Grèce jusqu'à son arrivée à Auschwitz puis son travail dans l'un des crématoires de ce sinistre camp, Venezia n'oublie aucun détail, aussi macabre est-il. Il est impossible d'imaginer, même à la lecture de cet ouvrage, ce qu'a été la détention et la vie au milieu de la mort de ce jeune grec qui perdra une bonne partie de sa famille en Pologne. La machine à tuer allemande, inventive pour assouvir ses folies, n'est pas oubliée par l'auteur qui raconte la vie du camp de la mort puis les longues marches pour échapper à l'armée soviétique arrivant de l'est.
Un livre fondamental pour mieux saisir l'un des aspects les plus sordides de la guerre.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


32 internautes sur 35 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Essentiel, 20 mars 2007
Par 
jacqueslefataliste (Albi, France) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sonderkommando : Dans l'enfer des chambres à gaz (Broché)
Pour tous ceux qui s'intéressent au processus de l'extermination des Juifs d'Europe pendant la Seconde Guerre Mondiale, ce témoignage est essentiel: Shlomo Venezia est l'un des très rares survivants d'un Sonderkommando (les Sonderkommandos étaient des commandos spéciaux chargés principalement de sortir les cadavres des chambres à gaz, puis de les brûler dans les fours crématoires) et il est donc l'un des très rares à pouvoir nous dire exactement ce qui s'y passait. Son témoignage, qui prend la forme d'un dialogue avec Béatrice Prasquier, est évidemment extrêmement dur, mais il vient compléter notre connaissance de façon nécessaire. Quiconque a vu le film "Shoah" de Claude Lanzmann, ou lu le témoignage capital de Filip Müller ("Trois ans dans une chambre à gaz d'Auschwitz", Pygmalion), y trouvera un complément nécessaire. Mais il faut noter que ce livre est présenté de façon très pédagogique et reste donc accessible à tous (il peut aussi, par conséquent, constituer une voie d'entrée dans la découverte du processus d'extermination) : le témoignage Shlomo Venezia est précédé d'une belle préface de Simone Veil et il est suivi de deux Notes historiques très simples et claires.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Témoignage rare et dur, 9 novembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sonderkommando : Dans l'enfer des chambres à gaz (Poche)
Le livre est organisé en différentes parties sous forme de questions/réponses relatant la vie de Shlomo Venezia : son enfance, sa déportation et sa vie au camp d'Auschwitz Birkenau. C'est un témoignage rare (peu de membres du sonderkommando ont survecu) et dur à lire puisqu'il offre un aperçu du process de mort des nazis à Birkenau : du déshabillage des détenus au gazage puis à la crémation des corps. De plus, la faim et le manque de nourriture est une idée ominprésente et opressante dans tout le livre.
A noter que les propos de Mr venezia sur ce process de mort sont illustrés de dessins réalisés par un autre survivant français Mr Olere.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un témoignage capital sur l'horreur des chambres à gaz de la plus grande usine de la mort de l'humanité., 1 septembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sonderkommando : Dans l'enfer des chambres à gaz (Broché)
Shlomo Venezia nous parle de son enfance, de sa famille et de la région dans laquelle il vit.

il décrit en suite sa déportation ainsi que son arrivé dans le camp d'extermination d'Auschwitz, son activité dans le zonderkommando et suite à un extraordinaire concours de circonstances nous raconte son exode.

Un livre poignant, un témoignage authentique, une réalité terrifiante et abominable.

A faire lire dans les écoles pour devoir de mémoire.

Merci Mr Venezia.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 important, 11 octobre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sonderkommando : Dans l'enfer des chambres à gaz (Poche)
le livre se lit très vite il vous empoigne et ne vous lache pas.
Livre important pour appréhender l'horreur à sa juste mesure. Le lecteur n'est pas épargné, il doit faire face à une réalité effroyable. Il faut être un surhomme pour pouvoir vivre après avoir été un sonderkommando, c'est mon sentiment.
Mais il est important de tout savoir, tout apprendre sur les camps de la mort et il faut dire que la vie des sonderkommandos n'est pas souvent portée à notre connaissance.
On n'en parle pas ou bien on l'évoque sans s'y attarder comme-ci ces hommes n'avaient pas vraiment existé ou comme-ci cela n'était pas nécessaire d'en parler. Ce livre est donc très important, il doit être lu comme les autres témoignages sur la vie et la mort dans les camps.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


13 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Ne pas oublier le passé..., 20 août 2008
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sonderkommando : Dans l'enfer des chambres à gaz (Broché)
C'est le récit poignant d'un sonderkommando, chargé de nettoyer les chambres à gaz, pendant la seconde guerre mondiale.
J'avoue que ce livre est resté pendant longtemps sur mon tas de livre à lire. J'avais peur d'être effrayée par la réalité de ce que les juifs ont subi pendant la seconde guerre mondiale.
Malgré tout, je m'y suis mise en me disant que c'était important de savoir. La mémoire du passé et la nécessité pour moi reste et ne s'oublie pas ont eu raison de mon être. Je suis tombée des nus, c'était à prévoir, de ce témoignage d'un juif italien vivant en Grèce.
La déshumanisation de ses hommes, femmes, enfants qui n'avait rien demandés à personne. Le visage de ses êtres cruels assemblé à leurs actes m'a donné plus d'une fois une réelle envie de vomir. Surtout d'une petite fille retrouvée vivante à la sortie de la chambre à gaz que le SS tue d'une balle dans la tête.
Le témoignage de cet homme, qui est devenu un sonderkommando à Auschwitz II, est effectué de manière véritable et vous retourne un peu l'estomac. Mais l'auteur ne veut en aucun cas s'attirer la compassion du lecteur et explique le pire et le meilleur de ces actes et de ses ressentis. On ne peut, de toute manière, éprouvé autre chose que de l'admiration pour cet homme qui a eu un courage monstrueux. Ce passé doit être lourd à porter, à supporter, à vivre et revivre tous les jours.
Je conseille ce livre qui est dur à lire par son contenu mais nécessaire pour savoir ce qui c'est passé et ce qui peut encore se produire.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 la folie des hommes, 25 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sonderkommando:Dans l'enfer des chambres à gaz (Format Kindle)
Un temoignage tres poignant, comment peut on survivre a cela..... Comment vivre ensuite. Il faut enormement de courage pour mettre des mots sur tant de douleur.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 le dernier cercle de l'enfer, 3 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sonderkommando:Dans l'enfer des chambres à gaz (Format Kindle)
Encore un livre sur la Shoah et les camps nazis ?
Non, bien plus que cela, car des membres des sonderkommandos, qui étaient chargés de faire fonctionner les chambres à gaz et les fours crématoires dans les camps d'extermination, très peu sont revenus, moins encore ont pu ou su témoigner. Aussi le récit de Shlomo Venezia est-il un document exceptionnel qui nous entraîne au centre même du dernier cercle de l'enfer , que Dante lui-même n' aurait su imaginer.
Martin Goblet
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 témoignage d'histoire, 15 août 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sonderkommando : Dans l'enfer des chambres à gaz (Poche)
Remarquable de précision, d'objectivité et de simplicité. Bref un livre qui complète les grands ouvrages d'historiens allemands et anglo-saxons sur la question.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 3 4 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit