Commentaires en ligne 


337 évaluations
5 étoiles:
 (144)
4 étoiles:
 (94)
3 étoiles:
 (41)
2 étoiles:
 (24)
1 étoiles:
 (34)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


147 internautes sur 158 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Plaisant et tout en fluidité...
Antoine, la quarantaine, marié, deux enfants, licencié, plaque tout pour s'enfuir avec son amante et reprendre un élevage de crocodiles en Afrique, dirigé par des Chinois. Vous en apprendrez un peu sur les amours et l'alimentation de ces sauriens, mais ce livre est avant tout le livre de Joséphine, sa femme. Chercheuse au CNRS,...
Publié le 30 août 2007 par skol

versus
31 internautes sur 37 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Je ne comprends pas le succès de ce livre
Je ne peux pas dire "bof", ni même "mauvais". Non, c'est juste qu'il n'y a rien. Tout est téléphoné. La quarantenaire soumise qui se réveille et se révèle enfin une fois que son mari est parti. Peut-être que ce livre parle à celles qui s'identifient à cette héroïne, n'en faisant pas partie, peut-être est-ce la...
Publié le 1 avril 2009 par Folcat


‹ Précédent | 1 234 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

147 internautes sur 158 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Plaisant et tout en fluidité..., 30 août 2007
Par 
skol (france) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Yeux jaunes des crocodiles (Poche)
Antoine, la quarantaine, marié, deux enfants, licencié, plaque tout pour s'enfuir avec son amante et reprendre un élevage de crocodiles en Afrique, dirigé par des Chinois. Vous en apprendrez un peu sur les amours et l'alimentation de ces sauriens, mais ce livre est avant tout le livre de Joséphine, sa femme. Chercheuse au CNRS, spécialisée dans le XIIème siècle, intelligente mais terriblement timide et complexée, elle aura tout à affronter : (...) Katerine Pancol dresse des portraits sans fard d'une palette polychrome de personnages. Issus de milieux sociaux très divers, ils vivent chacun avec leurs folies, leurs forces, mais aussi leurs failles et leurs secrets inavoués ou inavouables.
Un ouvrage qui aborde aussi des thèmes actuels comme le licenciement, les femmes et leur place dans notre société, la mondialisation, les nouvelles technologies, l'adolescence, la vie de couple.
Une plume soignée, qui ne s'essouffle jamais, une plume-caméléon qui se fond dans chaque personnage avec la même aisance : le langage franc et populaire de Marcel, le jargon des adolescents, ou encore la prose délicate de la divine Iris...
Un roman de société parisien très contemporain, qui a su déjouer les écueils du mélodrame et de la caricature.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 un bon roman, 4 mai 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Yeux jaunes des crocodiles (Poche)
Vous passerez un bon moment avec ces personnages attachants,ces histoires qui s'imbriquent les unes dans les autres façon poupées russes,l'écriture est fluide . Bien sûr ce n'est pas un livre d'action, mais je pense que si vous cherchez un roman pour lézarder sur le sable, celui est tout à fait intéressant .
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


77 internautes sur 86 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Se lit avec plaisir..., 11 novembre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Yeux jaunes des crocodiles (Poche)
Dans ce genre de littérature, c'est un peu la roulette : ou c'est du vu et revu, genre Bridget Jones à 20, 30, 40 ans, à Londres, New York, Paris, avec l'aléa de l'écriture (car parfois, même pour un sujet léger, on peut vraiment s'ennuyer à lire, tellement le style laisse à désirer !), ou parfois, il y a l'Ovni, le petit livre bien sympathique, dont tout le monde parle, et qui finit pourquoi pas, par faire une petite adaptation au ciné (Marc Lévy, Anna Gavalda).

Celui ci appartiendrait à la seconde catégorie. Bon, c'est peut être un peu présomptueux, mais là, on sauve les meubles du genre.
Ne vous fiez pas trop au résumé bien succint de la quatrième de couverture. J'ai lu la première page pour me décider à lire le livre dans son intégralité : une femme, deux jeunes enfants, qui pleure dans la cuisine de son appartement parisien, en épluchant les oignons. Elle ne veut pas voir, ou trop tard, elle sait, déjà, que son mari la trompe. Et qu'elle est peut être, la dernière à le savoir.

Bref, banal, en somme. Mais Joséphine, notre héroïne, une fois la séparation consommée (il sera parti élever des crocodiles avec sa maitresse), s'applique à... trouver l'âme soeur ? Non, à boucler ses fins de mois. Et à assumer, au milieu d'une famille d'arrivistes (sa mère, sa soeur), sa situation, celle d'une femme qui n'a pas vraiment réussi sa vie de femme, sa vie de famille, sa vie professionnelle.

Belle évocation, en tous cas, de tous les faux semblants qui peuvent se mettre au travers de nos relations, amicales, familiales, amoureuses.

Sommes nous capables de tirer un bilan de notre vie ? Sommes nous capables de l'assumer face aux autres ? Telle est finalement la question centrale de ce livre, au travers de Joséphine, mais aussi des autres personnages.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


23 internautes sur 26 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 vraiment sympa, 22 juin 2007
Par 
valwick "vw" (bordeaux france) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Yeux jaunes des crocodiles (Poche)
C'est vraiment le roman d'été sympa qui ne prend pas la tete mais on passe quand meme un bon moment .C'est en un peu moins bien " Ensemble c'est tout" mais c'est le meme esprit .Une jeune femme se sépare de son mari, essaie de s'en sortir tant au niveau familial que financier, et finit par se trouver elle- meme et trouver un sens à sa vie;les personnages sont bien vus et attachants . La suite vient de sortir:je l'achèterai.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 piégé! quel plaisir!, 14 mars 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Yeux jaunes des crocodiles (Poche)
je ne connaissais pas du tout l'auteur et j'ai été conquise par sa fluidité d'écriture, par sa finesse et sa vivacité. L'histoire est de celle que l'on connait dans notre quotidien. Mais c'est un vrai bonheur de voir évoluer les personnages. Si on se laisse bercer par la lecture, sans chercher le mystère d'une énigme policière ni le romantisme d'un roman, alors on trouve une récit précit,rebondissant,vif, raconté avec tendresse, justesse et modernité. C'est mon premier roman "Pancol" et je vais de ce pas acheter "la valse lente des tortues"
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


51 internautes sur 60 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Captivant, 19 septembre 2006
Par 
Florinette (Aquitaine) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les yeux jaunes des crocodiles (Broché)
Un vrai coup de coeur pour ce roman. Je me suis plongée dans ce livre avec délectation. Les personnages sont attachants, ils s'aiment, se déchirent. On est pris dans le tourbillon de cette saga. On dévore ce gros livre de 650 pages et on en redemande !

Deux sœurs, la quarantaine, deux existences différentes. L'une à tout pour plaire, elle s'appelle Iris, elle est belle et mariée à un riche homme d'affaires et mène une vie de bourgeoise dépensière dans un quartier huppé. En apparence, elle a tout pour être heureuse, mais elle s'ennuie ferme et rêve de donner un sens à sa vie.

L'autre, Joséphine, délaissée par son mari, vit avec ses deux filles en banlieue parisienne. C'est une historienne passionnée par l'époque moyenâgeuse, qui se bat pour gérer au mieux les difficultés financière qui l'assaillent. Elle n'a pas le temps de s'occuper d'elle et manque d'assurance, de confiance et subit à longueur de temps les remontrances de sa fille aînée, adolescente insubordonnée.

C'est au cours d'un dîner que le destin de ses deux sœurs va basculer. Iris fait la connaissance d'un célèbre éditeur et, pour se donner de l'importance, prétend qu'elle écrit un livre qui aura pour sujet le moyen âge. Très intéressé par cette idée, l'éditeur attend ses premières pages.

Empêtrée dans son mensonge, et pour ne pas paraître ridicule, Iris qui a toujours eu une certaine autorité sur sa sœur, persuade cette dernière d'écrire à sa place en lui promettant de garder ce lourd secret : Iris signera, Joséphine empochera.

Mais ce qu'elles n'avaient pas prévu c'est que le livre devient un best-seller...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


31 internautes sur 37 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Je ne comprends pas le succès de ce livre, 1 avril 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Yeux jaunes des crocodiles (Poche)
Je ne peux pas dire "bof", ni même "mauvais". Non, c'est juste qu'il n'y a rien. Tout est téléphoné. La quarantenaire soumise qui se réveille et se révèle enfin une fois que son mari est parti. Peut-être que ce livre parle à celles qui s'identifient à cette héroïne, n'en faisant pas partie, peut-être est-ce la raison pour laquelle je me suis forcée à le terminer(histoire de voir si la fin rattraperait un peu le reste). Non, rien de rien; pas de style particulier, pas d'intrigue, pas d'histoire, pas d'émotion, tout est plat, prévu d'avance.
Vraiment, je ne comprends pas du tout le succès que ce bouquin a suscité.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


31 internautes sur 37 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 coup de coeur avec un grand C..., 15 octobre 2008
Par 
neelzchrist (Lille, france) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Yeux jaunes des crocodiles (Poche)
Déroutant, stupéfiant, édifiant...Réaliste.
A travers la vie des personnages de ce livre, on découvre des similitudes avec notre vie, celle de notre soeur, de notre fille, de notre mère, de notre amie, d'une collègue, d'une connaissance...
Joséphine, introvertie, insignifiante, intelligente qui éclos telle une fleur...
Iris, belle, riche, adulée et pourtant si superficielle et malheureuse...
Shirley, pimpante, souriante, positive, qui vit avec un terrible secret...
Henriette, cupide et avide de pouvoir...
Josianne, au coeur si pur...
Hortense, adolescente en effervescence...
Zoé......
Ce livre c'est la vie avec ses bonheurs et ses malheurs.
Rien n'est acquis, tout se construit..
Pour certaines, c'est l'envol et pour d'autres, c'est le déclin...
Véritable coup de coeur pour ce livre.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Midinettes, vous aimerez, 25 mai 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Yeux jaunes des crocodiles (Poche)
J'ai lu ce gros roman jusqu'au bout. Ecriture alerte, bonne économie de la narration. Pourtant, j'ai souvent poussé de gros soupirs... Que de poncifs ! Quelle psychologie de midinette ! Et toute cette trame de bons principes moraux ! L'argent ne fait pas le bonheur. Les gens méritants sont récompensés, mais en aucun cas les aventuriers (le malheureux Antoine, bouffé par un crocodile), les malhonnêtes (la malheureuse qui a signé de son nom le livre écrit par sa soeur sombre dans la dépression, et va sans doute se suicider dans le volume suivant) ou les méchants (oh ! qu'elle est vilaine la sorcière, dont les doigts crochus sont écartés du magot !). Les études, c'est important (tous les gens sympas ont des tas de diplômes). Le capital limité à l'argent sent mauvais, le capital culturel, c'est bien plus intéressant.
Bien des ressorts narratifs sont téléphonés. D'autres se vendent à 50 centimes la douzaine dans des pochettes : le coup des jumeaux, le coup de l'enfant illégitime de la lignée royale ...
Je ne lirai pas les suivants. Mais si vous aimez la littérature facile, ou si un jour, vos neurones sont anémiés, ou si vous commencez une convalescence après une opération, ce livre est fait pour vous.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Agréable, détendant et sans prétention, 27 juin 2008
Par 
Lord Saint Clyde (France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Yeux jaunes des crocodiles (Poche)
Voilà un livre qui se lit bien, facilement. Le style est fluide, pas compliqué, pas franchement très riche non plus, mais agréable à lire.
L'histoire est sympa, et même si on imagine assez rapidement comment tout cela va finir, on se laisse emporter gentiment par ces personnages si humains.
A lire donc, quand on cherche un bon bouquin pour se détendre et s'évader.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 234 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Les Yeux jaunes des crocodiles
Les Yeux jaunes des crocodiles de Katherine Pancol
EUR 7,99
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit