undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
100 PREMIERS RÉVISEURSle 5 juillet 2012
Lire du Beigbeder, quelle drôle d'idée ?!? Seulement voilà celui là n'est pas un quelconque roman écrit au lance-pierre entre deux cocktails mondains. Non ! C'est une anthologie de la littérature mondiale du XXème siècle !!! Ou plutôt un Top 50 des ouvrages marquants de ce siècle établi par les clients de la FNAC...bof... mais comme je n'ai jamais su résister à la moindre anthologie...

Les 50 ouvrages figurant dans ce classement n'ont en effet pas été choisis par Fredo le jet setter, mais sont le résultat d'un vote, réalisé par 6000 adhérents de la FNAC à partir d'une liste préétablie de 200 titres. On aurait d'ailleurs aimé disposer de cette liste pour se faire une idée du profil des clients-électeurs en question, sachant qu'ils ont quand même réussi à placer "Astérix le Gaulois" et "Tintin et le lotus bleu" dans la liste des 50 ouvrages incontournables du XXéme siècle...Certainement de joyeux drilles !

Dans ce livre, Beigbeder, qui n'y figure d'ailleurs pas (faut pas pousser !!!), parle beaucoup de lui et un peu de littérature. Il précise d'emblée ne pas être d'accord avec ce classement, cite quelques noms mais ne nous fournit pas le sien, ce qui aurait pourtant été bien utile...Le classement commence dans l'ordre décroissant par le numéro 50, "Nadja" d'André Breton, et se termine par le vainqueur, "l'étranger" de Camus. Je ne vais pas donner la liste complète, mais les autres ouvrages sont tous des titres connus, voire archiconnus. Les commentaires du bobo parigot sont assez ironiques mais surtout inégaux. Certains ouvrages de la liste semblent être pour lui de vieilles connaissances ("1984" de George Orwell ou "le meilleur des mondes" d'Aldous Huxley...), d'autres des découvertes qui l'ont inspiré ("sous le soleil de Satan" de Bernanos...), mais souvent c'est l'indifférence qui domine, la plume tourne à vide et le commentaire reste insipide ("le deuxième sexe" de Simone de Beauvoir, "le nom de la rose" d'Umberto Eco...)

Au final, voilà un livre facile à lire, idéal à emmener à la plage pour se mettre au clair avec les "grands classiques" du siècle passé et prendre de bonnes résolutions. Pour ma part, je ne vous dirai pas combien j'en ai déjà lu sur cette liste des 50 (j'ai trop honte...), mais j'ai décidé, grâce à ce brave Beigbeder, d'en lire 6 de plus :

- "le mépris " d'Alberto Moravia
- "sous le soleil de Satan" de George Bernanos
- "le silence de la mer" de Vercors
- "le bruit et la fureur" de William Faulkner
- "le désert des tartares" de Dino Buzzati
- "cent ans de solitude" de Gabriel Garcia Marquez

Hum....Bon, d'accord, trois étoiles, mais pas plus !

PS : Aux dernières nouvelles, Beigbeder aurait bien publié son propre classement des 100 livres du XXème siècle, sous le titre "Premier bilan après l'apocalyse" Premier bilan après l'apocalypse. Latour 07 lui a déjà proprement réglé son compte, mais une critique trop virulente n'est-elle pas conte-productive ? Attendons la publication en poche....
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
15 sur 19 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 15 octobre 2002
Il est vrai que Beigbeder ne s'est pas trop cassé la tête pour écrire ce "Dernier Inventaire avant Liquidation". L'idée : donner son avis sur les 50 livres du siècle. C'est court, c'est écrit gros, et l'analyse n'est pas vraiment profonde. Ah ! Quelle grand homme de marketing ce Beigbeder ! Il profite de sa célébrité pour nous pondre un livre que les grands amateurs de littérature trouveront inutile. Oui mais voilà... il nous gratifie de quelques anecdotes amusantes, et de quelques remarques qui font mouche. Avec un peu de chance, il pourra inciter quelques lecteurs à s'intéresser à des chefs d'oeuvre du patrimoine mondial (cf ouvrages de Faulkner, Hemingway, Fitzgerald, Camus ou Kundera...). Et ça, c'est le principal. Je vous conseille donc d'attendre l'édition poche de ce "Dernier Inventaire avant Liquidation" pour vous le procurer.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 1 mars 2012
J'avais un doute sur le fait que Beigbeder soit un auteur à plusieurs livres. J'ai commencé avec Un Roman français (Très bien), j'ai poursuivi avec L'Amour dure 3 ans (très bien) et j'ai continué avec Dernier Inventaire avant Liquidation.
C'est toujours frais, incisif, drôle, mais aussi sérieux.
Donc oui, Beigbeder dure 3 livres et certainement plus.
La bonne chose avec Dernier Inventaire (contrairement aux 2 autres donc), c'est qu'il parle de livres. Et que les livres ça me parle. Du coup j'ai relu L'Etranger de Camus. Rien que pour ça, merci beaucoup.

Côté service AMAZON : rien à dire. C'était juste parfait. Le meilleur prix, une réception de colis dans les 3 jours, un livre en parfait état - tout ce qu'on demande en somme.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
F. Beigbeder a réuni 50 courts articles critiques sur les livres majeurs du XXème siècle. Bien sûr, le nombre et la sélection sont arbitraires donc discutables, et l'exercice en 200 pages peut paraître bien périlleux.

Pourtant, Beigbeder atteint plutôt bien son objectif: désacraliser la littérature, sans hésiter à se payer ses monstres sacrés et à railler les conventions littéraires, tout en donnant l'envie de lire ou relire des classiques, oeuvres qui n'ont jamais acquis ce statut totalement par hasard. Son humour que je trouve si lourdingue dans ses romans fait ici mouche. Chaque article va à l'essentiel (d'aucuns diront sans doute au superficiel) mais souligne très efficacement ô combien la littérature est un mode exceptionel d'accès à la connaissance.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 19 mars 2008
2/3 pages sur les 50 ouvrages du siècle selon 6 000 Français. Je l'avais ouvert en rayon à sa sortie et... reposé. Il est paru en Poche. Comme les 50 ne sont que des chefs d'oeuvre, on se doit de les aimer tous. Ce que F. Beigbeider s'empresse de faire. Et ça c'est pas courageux. Mais c'est justement ce coté superficiel qu'on aime chez lui. En comparaison on se sent profond (bien à tord). A éviter donc, sauf pour les inconditionnels (comme moi).
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Voilà une excellente idée messieurs dames!!!! On prend un panel de références littéraires, on demande à 6000 personnes de voter pour établir ce qui donnera "le Top 50 du siècle" de la littérature (romans en grande majorité, mais pas que...) : et on demande à Frédéric Beigbeder (à l'époque étoile montante du roman français) de le résumer en y ajoutant sa petite touche personnelle (histoire de rendre le livre un peu moins rébarbatif). Ce que M.Beigbeder réussi avec brio... et en s'y donnant à coeur joie!!!
Le résultat final donne un livre extrêmement enrichissant (et drôle) et permet aux plus jeunes lecteurs et aux lecteurs plus expérimentés (qui seraient passés à côte d'un ou plusieurs chefs-d'oeuvre) de vérifier leur patrimoine littéraire.
Je me permets donc de conseiller ce livre à tout amateur que ce soit (jeunes, vieux, beaux, moches...) qui trouvera forcément dans ce "top 50" des références auxquelles il n'aurait sans doute pas pensé...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
20 sur 31 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 juillet 2002
Le principe est simple et à la portée de n'importe quel élève de terminale. Sondez quelques français en leur demandant de classer leur livres préférés, lisez-les, si possible en entier, puis faîtes une fiche de lecture succinte... Trouvez ensuite un gentil éditeur qui vous publiera et passez à la caisse... Bref, Beigbeder reste égal à lui-même, une fois de plus... Vive le Roi de l'Esbroufe !!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 1 novembre 2011
Notre Frédéric national qu'on l'aime ou pas est en tous les cas tel qu'il est. Et c'est rare - et agréable - qu'un ouvrage de ce type soit non seulement le reflet de la personne qui nous livre les lectures à son goût, nous dise pourquoi, mais en plus, et j'insiste sur le EN PLUS, nous l'écrit avec son style. Celui de ses romans. Ainsi, derrière chaque critique on retrouve notre Bei.B.D national. Qu'on l'aime ou pas.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 31 octobre 2005
Forcement ce livre est facile a descendre. Faire un commentaire parfois brillant souvent drole mais toujours trop bref des 50 meilleurs livres du siécle dernier sa laisse le temps de passer à canal +. Mais bon personnelement pour moi qui n'ai pas une culture literraire énorme ca m'a donner envie de découvrir certaines oeuvres et ca c'est déja pas mal.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
13 sur 23 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 21 juillet 2003
... si vous ne voulez pas connaitre la fin des cinquante bouquins cités!!
Au dela du fait que l'auteur ne se foule pas quant au principe de ce bouquin, il faut savoir que vous aurez la désagréable surprise de savoir quasiment la fin de tous les livres dont il fait la critique... ce qui ne motive pas vraiment pour les découvrir...Dommage
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé