Commentaires en ligne


83 évaluations
5 étoiles:
 (44)
4 étoiles:
 (21)
3 étoiles:
 (11)
2 étoiles:
 (3)
1 étoiles:
 (4)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


30 internautes sur 31 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Voyage au coeur de l'Amazonie
Ce livre est tout simplement magnifique. Magnifique dans sa simplicité, magnifique pour l'histoire de ce vieil homme, magnifique pour les paysages, magnifique pour l'écriture. Le titre peut faire penser à un livre plutôt ennuyeux alors qu'en fait on se retrouve très rapidement tapit dans la forêt amazonienne aux côtés de Antonio...
Publié le 18 juillet 2007 par Loutarwen

versus
3.0 étoiles sur 5 joli'e histoire
le livre est de bonne qualité. Le livre était destiné pour l'école. L'ado a trouvé le texte compliqué à lire mais il en fût enchanté
Publié il y a 12 mois par delhaye fabienne


‹ Précédent | 1 29 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

30 internautes sur 31 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Voyage au coeur de l'Amazonie, 18 juillet 2007
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Vieux qui lisait des romans d'amour (Broché)
Ce livre est tout simplement magnifique. Magnifique dans sa simplicité, magnifique pour l'histoire de ce vieil homme, magnifique pour les paysages, magnifique pour l'écriture. Le titre peut faire penser à un livre plutôt ennuyeux alors qu'en fait on se retrouve très rapidement tapit dans la forêt amazonienne aux côtés de Antonio José Bolivar à traquer des animaux sauvages, à essayer d'analyser leur comportement. J'ai littéralement été transporté par cette histoire.
Le style du roman m'a un peu fait penser au style de Paulo Coelho, c'est l'histoire d'une quête, la quête de soi-même. On y retrouve également beaucoup de sacré: les rites des indiens Shuars, la nature qui dominent les hommes,... Le livre peu sembler court et pourtant l'histoire est vraiment intense.
Un roman à lire absolument.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


27 internautes sur 30 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 l'un des plus beaux livres que j'ai lu, 23 octobre 2003
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Vieux qui lisait des romans d'amour (Broché)
je viens de terminer ce livre et j'en suis encore éblouie
je vous le conseille vivement car il y a de l'humour, de l'amour, de la poésie et style incomparable qui vous emporte dès la première page dans le monde fantastique de Sepulveda ... condimenté a goût de satire sociale et piquant politique, on le finit avec la sensation d'un plein et vide antagoniques... bref sur tous les points
Excellent!!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


18 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Si un seul devait rester �, 31 juillet 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Vieux qui lisait des romans d'amour (Broché)
Un joyau! Un diamant! Le chilien Luis Sepúlveda nous donne une leçon d'écologie en quelques pages habillées d'un style d'un simplicité et d'une efficacité que peu de grands peuvent se targuer de posséder. Pas une page de trop, pas une phrase inutile, pas un mot inapproprié. Quelle pureté! Sans même effleurer politique ou autres contextes pompeux, le vieux qui lisait des romans d'amour nous dit la vie de notre planète et son cortège d'excès et de maux qui nous laisseront tous un jour en déséquilibre dans une nature qui ne pourra ni ne voudra être nourricière. Ces romans d'amour qui étaient toute la joie du vieux blanc qui avait appris à vivre en paix avec l'humanité et la nature deviendront son seul moyen de fuir le monde. L'ocelot a tué l'homme parce qu'il a été agressé; le vieux a tué l'ocelot parce qu'il a agressé. La boucle est bouclée. Plus rien n'est comme avant. L'ocelot n'est plus. Le cour de la vie a changé. Le vieux qui déjà lisait des romans d'amour se réfugie dans la lecture des romans d'amour ... pour oublier. Je ne sais si nous nous souviendrons tout d'abord du romantisme de l'histoire, ou de son message, mais s'il reste un ouvrage dans notre bibliothèque, ce sera celui-ci, "Le vieux qui lisait des romans d'amour". Un joyau! Un diamant!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 A lire à plus d'un titre, 22 mai 2008
Par 
DéLecteur "Se ressourcer sous sa source" (Sion, Suisse) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Vieux qui lisait des romans d'amour (Broché)
Comme son titre l'indique, ce livre surprend par son originalité, son vieil homme José Bolivar, et l'amour que celui-ci porte à l'Amazonie et ses indigènes.
Suite à la mort de sa femme, José Bolivar s'installe dans un village au bord d'un fleuve de la forêt amazonienne. Il se lie avec les Shuars, tribu qui lui apprend à vivre en harmonie avec la jungle et ses animaux. Cependant, l'arrivée de chasseurs blancs menace fréquemment cette paix, car ces explorateurs en quête d'argent facile saccagent les richesses amazoniennes et massacrent sa faune. C'est justement suite à une expédition désastreuse que le vieux José Bolivar est contraint de partir chasser l'ocelot responsable de la mort d'un Américain.
Cette traque mène le vieux au coeur de la forêt et de ses mystères. Et comme il le fait lorsqu'il lit un roman d'amour, José Bolivar interprète les signes que lui révèle l'Amazonie afin de gagner son duel avec le félin.
Par les nombreuses rencontres entre le monde sauvage et civilisé, ce roman présente avec ironie l'improductivité des différentes formes occidentales de progrès. Par exemple, le bateau qui remonte le fleuve pour livrer des produits s'appelle « Le Sucre ». Et c'est à son bord que se trouve également le dentiste soignant les ravages causés par les aliments et alcools trop sucrés. Plus tragique est le paradoxe qui voit José et sa femme dépenser une énergie folle à essayer à faire fructifier les graines qu'ils plantent en pleine jungle. La stérilité de leur travail s'ajoute à celle de leur couple, ce qui est d'autant plus pathétique que la nature tropicale qui les entoure est luxuriante et d'une insolente fertilité. La femme de José Bolivar finira d'ailleurs par mourir de sa débauche d'efforts stériles.
Vivant dans un monde qu'ils ont appris à écouter et dont ils savent tirer profit, les Shuars ne comprennent pas l'acharnement au travail des Blancs : « Et qu'est-ce qu'ils font s'ils ne chassent pas ? - Ils travaillent. Du lever au coucher du soleil. - Quels idiots, concluaient les Shuars ».
Après la mort de sa femme, le vieux découvre une autre forme d'amour grâce aux Shuars qui l'ont accepté comme un des leurs. Malheureusement, suite à un événement tragique, José Bolivar est chassé de leur tribu et retourne vivre dans un village de Blancs au bord d'un fleuve de l'Amazonie. « Tant qu'il vécut chez les Shuars, il n'eut pas besoin de romans pour connaître l'amour ». Cette information sur le choix du titre de ce roman est à nouveau une critique à peine déguisée de notre monde occidental, qui a tout à gagner à lire ce roman : dépaysement garanti, et éclairage sur nous-mêmes...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 voyage en Amazonie, 16 mai 2007
Par 
David W.J. (Paris) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Vieux qui lisait des romans d'amour (Broché)
Le personnage principal de ce petit roman c'est la forêt amazonienne. On est vite imprégné de sa vitalité exhubérante, sa mortalité ou plutôt sa faculté de renouvellement. L'homme moderne semble ne pas y avoir sa place. Seuls les Shuars, peuple local, y sont à l'aise. Aventures et aventure littéraire. Dificile après d'oublier, l'ocelot, les fourmis féroces ou le maire, intrus dans cette jungle.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


13 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 la jungle et l'homme, 22 mars 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Vieux qui lisait des romans d'amour (Broché)
un roman époustouflant, une rencontre entre un animal et un vieil homme. Tout l'univers de la jungle, est décrit dans les moindres détails. La relation entre cet homme et cet animal est si belle et si forte qu'elle vous imprégne tout au long de vos rêves... bonne nuit et bonne lecture !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 IN-CON-TOUR-NA-BLE, 3 avril 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Vieux qui lisait des romans d'amour (Broché)
Sous des allures de roman écologique, se cache un récit d'une puissance rare. Les sensations et les sentiments ne sont pas altérés par l'occidentalisation de l'aventure et de la redécouverte de la nature. Tout est vérité, loin du cliché et surtout chaque personnage, chaque élément de ce bout d'Amazonie, et l'Amazonie elle même, n'ont pas à justifier de leurs actes,de leurs violences, de leurs vénéneuses beautés. C'est un livre rare, sorte de découverte de frontière à l'intérieur de soi. Chaque phrase,chaque paragraphe, chaque page se gagnent après une lutte de haut vol, comme si le lecteur devait se frayer un chemin à coup de machette dans une forêt dense.Le vieux qui lisait des romans d'amour vous emporte dès les premiers mots pour abandonner, fatigué mais heureux dans un final simple mais magnifique.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Conte exotique incontournable, 9 décembre 2011
Par 
Calli (Antibes, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Vieux qui lisait des romans d'amour (Broché)
Le vieux qui lisait des romans d'amour est un conte exotique où la cruauté des hommes se mêle à la beauté sauvage de l'Amazonie. La grande force de ce récit devenu incontournable depuis sa parution en 1992 réside dans le fait que chaque phrase a son utilité. Luis Sepùlveda économise ses mots comme les hommes leurs paroles dans cette univers hostile. Il dépeint magnifiquement une Amazonie rude et fascinante où l'homme n'est qu'un élément de la nature. A mi-chemin entre roman d'aventure et quête personnelle, Le Vieux qui lisait... est un œuvre intense et magnétique.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Pour la protection de l'Amazonie..., 30 octobre 2007
Par 
neelzchrist (Lille, france) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Vieux qui lisait des romans d'amour (Broché)
A travers l'histoire d'Antonio José Bolivar, cet homme âgé prit de passion pour les romans d'amour, on découvre la fôret Amazonienne...Ses paysages grandioses, sa végétation luxuriante, sa faune variée, ses dangers...Mais aussi, les effets dévastateurs des colons, des chercheurs d'or qui, sans scrupules, déforestes à foison, obligeant les indiens jivaros à s'éloigner de plus en plus au coeur de la fôret et réduisant les territoires des animaux...
Très beau roman de cet écrivain chilien, défenseur de l'Amazonie.
Une préface intéressante pour mieux connaître Luis Sepulveda.
Très bon choix de livre.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Touchant, 11 octobre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Vieux qui lisait des romans d'amour (Broché)
Luis Sepulveda sait transmettre des émotions au lecteur. L’hiloire est touchante, bien écrite et bien traduite. Nous sommes rapidement happés au cœur de l’Amazonie avec Antonio José Bolivar. Nous l'accompagnons dans sa chasse à la bête sauvage mais aussi dans ses réflexions les plus profondes. Un livre court, simple, mais extraordinairement efficace.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 29 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Le Vieux qui lisait des romans d'amour
EUR 6,49
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit