undrgrnd Cliquez ici Toys Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles8
4,6 sur 5 étoiles
5 étoiles
5
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Téléchargement MP3|Modifier

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Ah, les hollandais et le metal symphonique, toute une histoire, pensez donc, Within Temptation, Delain, Epica, After Forever... Pas facile de s'y faire une place... Voilà qui est fait pour Nemesea qui nous livre un excellent album, bon, du premier au dernier morceau. Par ailleurs, sans que cet album ne puisse être qualifié de commercial, il me semble être tout à fait à la portée d'oreilles inexpérimentées.
Alors on pourrait résumer en disant que cet album, bien qu'il soit assez formaté, n'en demeure pas moins très efficace, servi par une orchestration à la hauteur et à une voix féminine absolument superbe (Manda Ophuis).
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 26 novembre 2011
Nemesea est un groupe hollandais qui a commencé sa carrière dans les pas de leurs compatriotes Epica avec son premier album, "Mana", sans toutefois égaler leurs aînés. Puis, pour son second album, In Control, Nemesea est allé voir dans une autre direction. Sonorités électros, compositions bien plus Rock. Le groupe, en s'éloignant ainsi d'Epica/After Forever, choisit la bonne option et trace sa propre route.
"The Quiet Resistance" est donc le troisième album du combo. La pochette a un petit quelque chose de l'affiche du premier volet de la saga "Underworld". Histoire d'appâter les fans d'univers gothiques. Allons, je ne vais pas être médisant car si les fans de musique Gothic Rock se font attraper par cette pochette, eh bien ils risquent fort de ne pas être déçus.

Une intro aux sonorités électro donne tout de suite le ton. Nemesea n'a pas oublié son dernier album en date. "Caught in the Middle" reprend où l'album précédent s'est arrêté. Guitares électros, le refrain est sympa, la mélodie bien travaillée. Ce premier morceau montre que le groupe a choisi d'optimiser son côté "grand public".
Mais c'est avec le morceau suivant, "Afterlife", que l'on voit bien où le groupe veut en venir. Une composition digne des meilleures de Evanescence / We Are the Fallen. La chanteuse, Manda Ophuis fait même pas mal penser à Amy Lee sur ce titre, dans sa façon de chanter. A ce propos, celle-ci semble en plein état de grâce sur cet album. Il me semble qu'elle progresse d'années en années. Permettez moi de vous dire qu'avec un véritable appui des radios et des télés, c'est le genre de titre qui ferait un carton. "Whenever" continue sur cette lancée avec cette fois-ci de gros relents de Within Temptation. En tout cas, second titre capable de cartonner. La ballade "If You Could" est encore complètement dans l'esprit Evanescence. Mais si l'univers d'Evanescence n'est pas loin, il serait injuste de limiter le groupe hollandais à cela. La touche électro bien présente donne à Nemesea ce qu'il faut de personnalité.
Après ce moment calme, on aurait aimé un titre bien puissant pour relancer la machine. Ce n'est pas le cas et c'est un peu dommage. Ceci dit, "High Enough", même s'il ne décolle pas vraiment, est un titre encore doté d'un refrain qui fait mouche. On note sur ce titre la participation de Charlotte Wessels (Delain) venue en voisine.
De toute manière, à l'écoute de l'album complet, ne vous attendez pas à de gros riffs qui déménagent. Ca reste globalement assez soft. Les titres sont à peu près tous construits sur le même modèle. Mais cela n'empêche pas la variété : "It's Over" commence avec une voix masculine (Markus Klavan de Bulletproof Messenger), c'est le second duo de l'album.
Plus loin, "Stay with Me" avec ses orchestrations en intro est un titre un peu plus puissant. Là, on pense de nouveau aux derniers Within Temptation. Encore une fois, la performance de Manda est au dessus de tout reproche.
"Rush" est un morceau encore plus électro mais les guitares envoient ce qu'il faut pour que ça reste bien Metal. On pense presque à du Rammstein sur certains passages, c'est dire...
A ce propos, "Allein" (titre bonus) est encore plus connoté Rammstein avec le chant masculin en allemand sur le couplet (il faut dire que l'invité est Heli Reissenweber de Stahlzeit, un tribute band à Rammstein). Le refrain tue carrément. Un croisement improbable Rammstein - Evanescence.
Témoin encore de cette variété, "2012", instrumental électro (avec quelques voix narratives) bien sombre.

L'album est donc assez varié. Bien sûr, un ou deux titres sont peut-être de trop (un disque plus court aurait sans doute été préférable) mais par rapport à l'opus précédent, celui-ci est carrément plus abouti, plus mature... en un mot, meilleur. Bien sûr, les réfractaires au style et ceux qui pensent que le Metal ne doit en aucun cas devenir populaire et commercial (quel gros mot !) passeront leur chemin. Les autres trouveront ici de quoi passer de bons moments.

Nemesea réussit donc le tour de force de proposer un album qui risque bien de faire un carton avec une poignée de titres hyper accrocheurs et surtout doté d'une bonne dose de personnalité.
Nemesea, la nouvelle sensation Rock Metal gothique ? Je leur souhaite. Ne reste plus maintenant qu'à la maison de disque, aux radios et autres médias de faire leur boulot...

Retrouvez cette chronique (et bien d'autres) sur le webzine "auxportesdumetal.com"
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 janvier 2013
Excellente surprise
Quel rythme !
Dans quel genre le classer je ne sais pas très bien. C'est frais en tous cas .
J'aime ce rock, ce Heavy aussi , un peu mélange des genres il y aune pêche dans cet album qui me plait bien.
Ce n'est pas l'album que j'ai fait tourner en boucle pendant des semaines en revanche je ne me lasse jamais de le réécouter ou d'entendre des morceaux régulièrement au fil des choix aléatoires que fait mon tripod euh je crois qu'il y a quelque lettres en trop :-p
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 avril 2013
Excellente surprise que ce CD acheté un peu au pif, les commentaires laissaient entendre que c'était un bon CD et la pochette m'attirait. La seule petite critique concerne les invités masculins sur quelques titres. Manda chante tellement bien que leurs apports est inefficace. Le 1er titre est excellent et il y a d'autres titres très intéressants
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 septembre 2013
tres bonne musique,rechercher,avec un son propre, tel que la recherche musicale, toute fois je regrette un peu parfois ces sons electro qui font un petit peu kitch , ils n'étaient pas necessaire.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 février 2014
je l'ai acheté pour la pochette. je n'en attendais rien et pourtant j'adore cet album et ce groupe. a retenir caught in the middle, afterlife, allein et stay with me.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 avril 2014
Groupe de rock Métal Symphonique découvert sur SPOTIFY.
La chanteuse a une voie extraordinaire, et la musique vous prend aux tripes.
Superbe!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 septembre 2013
Petit groupe allemand qui sort du lot, un très bon album avec des musiques musclés et une énergie plus que convaincante.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)