undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

25
4,7 sur 5 étoiles
Présumé coupable [Blu-ray]
Format: Blu-rayModifier
Prix:8,98 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

7 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Authentique drame humain, sur dénonciation Alain Marécaux est présumé coupable. Aucune humanité, aucune écoute, enchaîné, avili, le juge le traîne en prison sous les yeux complice du procureur. Ce procès restera pour longtemps un épisode sordide de la justice française. Magnifiquement tourné, Philippe Torreton produit un jeu énorme de réalisme et de conviction. Rarement un acteur a incarné un personnage d'une si noble maestria, au pris d'un effort personnel immense. Nous ne pouvons qu'admirer sa prestation qui rend l'hommage du à Alain Marécaux, celui que la justice ne lui rendra jamais. Faiblesse des hommes de l'instruction, carriérisme des uns, tout se lie contre Marécaux et les autres accusés. Dans ce cauchemar, il convient de saluer la pertinence de son défenseur, fort justement joué à l'écran.
Sur le plan cinématographique, il convient de saluer le montage. Les scènes sont habilement découpées. L'image est introspective, le spectateur pénètre dans la cellule, ressent l'ambiance entre les détenus, du parloir et des transferts en fourgon cellulaire. La piste son apporte un soutien évident à la pellicule, les paroles pénètrent l'esprit avec force et violence. "Présumé coupable" apporte beaucoup à la compréhension du drame. Il va plus loin dans sa portée éducative. A ce titre, ce film rentre dans le haut du classement du cinéma français.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Je ne peux que confirmer dans son intégralité le commentaire rédigé par Jean LE GOFF en ajoutant quelques remarques en plus à la fin.

"Le drame d'Outreau commence à être oublié, l'on n'en parle quasiment plus et l'organisation du processus de décision judiciaire en matière d'instruction pénale ou plus généralement d'instruction sous toutes ses formes, judiciaire ou administrative dans notre pays n'a pas fondamentalement changé depuis.

Le film de Vincent Garenq doit être vu absolument par un maximum de personnes. C'est d'abord un chef d'oeuvre cinématographique. Philippe Torreton joue admirablement. Sa ressemblance physique avec l'huissier Alain Marécaux est créée par un effort personnel remarquable (l'acteur s'est astreint à prendre le poids de l'huissier au moment de son arrestation, puis à perdre une trentaine de kilos pour incarner l'huissier lors de sa grève de la faim). Le jeu de Philippe Torreton est bouleversant. Les autres acteurs sont également très convaincants, en particulier ceux qui incarnent le juge Burgaud dans sa froideur technique et son manque d'humanité et l'avocat de Marécaux, Me Delarue, dans ses efforts désespérés de défendre son client face à un engrenage judiciaire implacable.

C'est aussi un témoignage qui vous prend aux tripes sur le vice inhérent qui peut affecter notre processus de décision judiciaire, mais pas seulement judiciaire car les défauts du système de décision du juge d'instruction se retrouvent dans nombre de procédures d'instruction, d'enquête et de décision dans notre pays: une instruction quasi exclusivement à charge, une volonté de faire aboutir à tout prix une vérité ou une décision a priori, sans prendre en compte les éléments qui pourraient aller à l'encontre de la thèse que l'on a décidé de faire triompher envers et contre tout, la religion de l'aveu que l'on cherche à forcer par la pression affective, l'absence de recours effectif, la trop forte proximité de corps des personnes chargées des décisions et de leur contrôle, le peu de rôle accordé aux avocats et au contradictoire(come l'illustre le traitement hautain et cassant adopté par le juge d'instruction dans le film à l'égard des avocats) et un manque d'humanité. Tous ces éléments conjugués peuvent conduire à des erreurs judiciaires ou à de mauvaises décisions.

Tous les livres consacrés à Outreau, celui d'Alain Marécaux qui a inspiré le film, mais aussi ceux des journalistes qui ont suivi les deux procès, les témoignages du député Houillon et celui des autres victimes de cette tragédie judiciaire méritent d'être lus bien entendu, mais le film concentre en un temps limité toute la force d'un drame humain considérable et possède de ce fait un pouvoir de conviction et de démonstration bien plus fort qui touchera un public plus nombreux pour nous rappeler que de nouveaux Outreau peuvent arriver à tout moment compte tenu du système inquisitoire comportant trop peu de garanties et de garde fous que notre pays a retenu pour mettre en oeuvre beaucoup de ses processus décisionnels. "

J'ajoute que le DVD Blu-ray est de très bonne facture, très bonne résolution et de qualité d'image

Ce film devrait passer sur nos chaînes gratuites afin de pouvoir faire prendre conscience au plus de monde possible que toute personne vivant sur le sol français peut être victime un jour d'une telle horreur de notre soit disant système judiciaire qui est remplit de personnes hypocrites, fourbes et incompétentes et qui jugent avec des œillères. Seulement, je crains fort que ce film ne soit jamais diffusé sur nos chaînes gratuites à cause des pressions de l'Etat et de notre système judiciaire qui ont trop honte et trop peur que la vérité ne soit trop divulguée car la France qui se dit être le pays des droits de l'homme ne l'est en fait plus en réalité mais seulement en parole. Hélas !!!

Il aurait été intéressant d'avoir plus de bonus comme les auditions des personnes acquittés lors de la commission présidé par le député M. André Valini et par le député rapporteur M. Houillon ainsi que d'autres émissions exclusives réalisées sur cette affaire sordide.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
10 sur 11 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Le drame d'Outreau commence à être oublié, l'on n'en parle quasiment plus et l'organisation du processus de décision judiciaire en matière d'instruction pénale ou plus généralement d'instruction sous toutes ses formes, judiciaire ou administrative dans notre pays n'a pas fondamentalement changé depuis.

Le film de Vincent Garenq doit être vu absolument par un maximum de personnes. C'est d'abord un chef d'oeuvre cinématographique. Philippe Torreton joue admirablement. Sa ressemblance physique avec l'huissier Alain Marécaux est créée par un effort personnel remarquable (l'acteur s'est astreint à prendre le poids de l'huissier au moment de son arrestation, puis à perdre une trentaine de kilos pour incarner l'huissier lors de sa grève de la faim). Le jeu de Philippe Torreton est bouleversant. Les autres acteurs sont également très convaincants, en particulier ceux qui incarnent le juge Burgaud dans sa froideur technique et son manque d'humanité et l'avocat de Marécaux, Me Delarue, dans ses efforts désespérés de défendre son client face à un engrenage judiciaire implacable.

C'est aussi un témoignage qui vous prend aux tripes sur le vice inhérent qui peut affecter notre processus de décision judiciaire, mais pas seulement judiciaire car les défauts du système de décision du juge d'instruction se retrouvent dans nombre de procédures d'instruction, d'enquête et de décision dans notre pays: une instruction quasi exclusivement à charge, une volonté de faire aboutir à tout prix une vérité ou une décision a priori, sans prendre en compte les éléments qui pourraient aller à l'encontre de la thèse que l'on a décidé de faire triompher envers et contre tout, la religion de l'aveu que l'on cherche à forcer par la pression affective, l'absence de recours effectif, la trop forte proximité de corps des personnes chargées des décisions et de leur contrôle, le peu de rôle accordé aux avocats et au contradictoire(come l'illustre le traitement hautain et cassant adopté par le juge d'instruction dans le film à l'égard des avocats) et un manque d'humanité. Tous ces éléments conjugués peuvent conduire à des erreurs judiciaires ou à de mauvaises décisions.

Tous les livres consacrés à Outreau, celui d'Alain Marécaux qui a inspiré le film, mais aussi ceux des journalistes qui ont suivi les deux procès, les témoignages du député Houillon et celui des autres victimes de cette tragédie judiciaire méritent d'être lus bien entendu, mais le film concentre en un temps limité toute la force d'un drame humain considérable et possède de ce fait un pouvoir de conviction et de démonstration bien plus fort qui touchera un public plus nombreux pour nous rappeler que de nouveaux Outreau peuvent arriver à tout moment compte tenu du système inquisitoire comportant trop peu de garanties et de garde fous que notre pays a retenu pour mettre en oeuvre beaucoup de ses processus décisionnels.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Tout ceci est vrai. Tout ceci est terrifiant. L'exercice de la justice s'en est-il trouvé transformé? On le souhaiterai tous mais voilà, la seule sanction que la justice a adressé au responsable de ce terrible fiasco est signalée avant le générique de fin et elle ne permet pas de croire en une remise en question en profondeur du système judiciaire... Voilà pourquoi ce film fait mal d'un bout à l'autre. Formidablement réalisé et interprété Présumé Coupable est un film nécéssaire et juste car il ne faudra jamais oublier Outreau. Tous ces innocents brisés, dévastés. Incarcérés sans la moindre preuve. La justice dans une application sans recul ni mesure, va leur retirer leur honneur, leurs quotidien, leurs familles, leurs enfants et pour l'un d'entre eux la vie. En regardant ce film, on assiste, horrifié, à l'engrenage terrifiant d'une procédure totalement à charge menée avec une ahurissante approximation sans qu'aucune autorité extérieure n'intervienne pour lever ces flagrantes incohérences... et ce, jusqu'au bout du calvaire! malgré les aveux de la principale instigatrice de ses fausses accusations, il faudra un recours en appel pour obtenir l'acquitement de tous!!! ... Au final la justice leur rendra leur liberté. Mais quand ce film se termine on se demande, bouleversé et révolté, qui pourra bien leur rendre leur vie d'avant ?
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
D'un fait sordide, comment faire un film où l'humanité d'un homme tient à un fil qu'il tente à plusieurs reprises de couper? "Présumé Coupable" est une superbe réalisation où Philippe Torreton joue avec une grande justesse le destin de cet homme qu'une folie va faire dévier de sa route. Incrédulité, incompréhension, dérive aux limites de la folie, le personnage central est aux portes de l'abîme et n'hésite pas à sombrer par des voies définitives. De Charybde en Scylla résumerait bien les trois ans d'une vie détruite par une procédure judiciaire injuste et la vision de ce film ne permet que d'entrevoir un petit bout du sommet de l'iceberg de l'enfer traversé par les innocents d'Outreau. Un document autant qu'un divertissement et c'est essentiel à voir!! C'est bien filmé, joué comme il faut, prenant.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 17 mars 2013
Quand la machine juduciaire se met en route plus rien ne semble pouvoir (ou vouloir) l'arrêter. Tel est l'enseignement inquiètant qu'on peut tirer de de film où Torreton réalise une preformance d'acteur et une performance phisique incroyable (combien de kilos a-t'il pu perdre pour jouer ce rôle).
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 18 mai 2013
Le film relate très justement l'horrible affaire que nous avons tous suivi aux infos.
un film émouvant porté par un acteur qui l'est tout autant.
On se dit que face à un système judiciaire totalement in compétent et injuste nous ne sommes que des proies...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
VINE VOICEle 28 février 2012
Film à voir absolument ! Il est poignant, profond et déchirant mais ne fait que raconter une histoire vraie: le calvaire d'Alain Marécaux, huissier de justice et père de famille dont la vie a été détruite suite à une accusation émanant d'une mythomane... A trop vouloir protéger des enfants, la justice en a oublié de protéger les innocents... Pas toujours facile de trouver un équilibre entre "protection des victimes" et "présomption d'innocence"... Comme l'indique bien le titre, Alain Marécaux n'a jamais été présumé innocent mais plutôt présumé coupable du début à la fin...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
- Honte au juge d'instruction qui en bâclant son instruction, la destinant à charge des "présumés innocents" dont Me Alain Marécaux, huissier de justice magistralement campé par Philippe Torreton.
- Honte au système judiciaire qui a couvert de telles exactions rappelant celles des jugements expéditifs sous Vichy.
- Honte aux media qui se sont repus de cette affaire, prenant pour argent comptant ce que leurs maîtres leur donnait en pâture, pour qui, naturellement, les "présumés innocents" étaient de grands criminels.
- Honte à ces mêmes "journalistes" qui ne se sont pas auto-flagellés sur la place publique pour demander pardon des offenses effroyables commises en support de cette "justice" envers les innocents prouvés.
- Honte à ces magistrats qui sur leur mur des c... ont épinglé la photo d'un père dont la fille avait été violée.

Le film "Présumé coupable" qui est passé sur une chaîne de télévision publique française hier soir m'a ému par la justesse, la force de cet éprouvante histoire. Le réalisateur Vincent Garenq a réussi une très belle démonstration.

N'ayant aucune confiance dans la justice de notre pays (chacun a son lot d'expériences), je ne crois pas que ce film puisse réveiller la conscience de quelques magistrats et encourager ceux qui font bien leur travail, de le poursuivre en exemple pour les autres.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 9 octobre 2013
C'est l'anti "The Fountain", par excellence ! Qui ne se sentirait pas concerné par le drame, parfaitement mis en scène, de cette parodie de justice, dont tant d'innocents ont subi le joug d'autant plus impitoyable qu'inique ?

Quand on pense que le juge en cause n'a fait l'objet que d'une réprimande et d'un déplacement propre à le mettre à l'abri, on peut considérer, à juste titre, l'incapacité de notre système judiciaire à se remettre en cause, reconnaître ses fautes, réparer ses erreurs et se débarrasser des brebis galeuses qui l'entachent.

La réalisation superbe et l'interprétation magistrale des comédiens et de Philippe TORETTON, en particulier, font de ce film un chef-d'oeuvre qui interpelle et fait nous interroger, nous émouvoir et nous révolter. On en sort, choqué, révulsé par l'inhumanité, la désinvolture du juge d'instruction et l'impassibilité complice du parquet et de tous les intervenants. On est en doit de s'interroger sur le sort du principal protagoniste sans l'intervention éclairée et l'opiniâtreté de son remarquable avocat.

Comment le héros malheureux de cette insupportable persécution, a-t-il pu, après avoir tout perdu, renouer avec sa profession le tenant en relation avec l'institution qui l'a broyé et ses bourreaux méprisables et complices.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Omar m'a tuer [Blu-ray]
Omar m'a tuer [Blu-ray] de Sami Bouajila (Blu-ray - 2011)
EUR 9,71

De bon matin
De bon matin de Jean-Pierre Darroussin (DVD - 2012)
EUR 6,99

Presumé Coupable [Import belge]
Presumé Coupable [Import belge] de Michael Douglas (DVD - 2010)
EUR 4,46