undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles6
4,3 sur 5 étoiles
5 étoiles
5
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
1
Prix:14,84 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 8 mars 2012
Feu Gustav Leonhardt a moins enregistré à l'orgue qu'au clavecin, et n'y a certes pas eu la même reconnaissance. Pourtant, n'oublions pas qu'il fut cependant titulaire pendant plus de 20 ans du fameux orgue historique de la la Waalse Kerk d'Amsterdam, et enregistra de superbes disques Bach chez Seon et DHM. Mais si l'on sort du répertoire du cantor de Bach, l'essentiel des enregistrements d'orgue de Leonhardt (si l'on oublie quelques enregistrements Vanguard des années 1950, courageux, intéressants, mais d'un intérêt surtout documentaire).

Or, ce coffret réunit tout simplements de vrais joyaux de l'orgue baroque, des pièces souvent très rares au disque et des instruments tous plus beaux les uns que les autres. Mais voyons le détail de ces instruments, justement, pour mieux saisir la portée quasi-encyclopédique de cette anthologie :

CD 1 (L'orgue de la Renaissance et du baroque : les Alpes)
- Orgue du château de Churburg, Val Venosta (Italie) le 7/10/1970
- St. James' Church, Compatsch (Suisse) le 25/8/1972)

CD 2 (L'orgue de la Renaissance et du baroque : les Alpes)
- Abbaye des Prémontrés, Wilten, Innsbruck (Autriche) le 6 avril 1971
- Abbaye cistercienne, Wilhering bei Linz (Autriche) le 5 avril 1971
- Abbaye cistercienne, Stams (Autriche) le 6 avril 1971

CD 3 : Orgues d'Allemagne du nord
- Orgue de la cathédrale de Roskilde (Danemark) en novembre 1992
- Orgue de la Ludgerikirche, Norden (Allemagne) en novembre 1992

CD 4 : Orgues historiques d'Autriche
- Abbaye prémontrée de Schlägl en septembre 1995
- Fondation des Augustins de Klosterneuburg en septembre 1995

CD 5 : Orgue en France et sud Pays-Bas
- Notre-Dame de Guibray, Falaise (France) le 13 septembre 1993
- Sint-Jan-de-Doper, Begijnhofkerk, Louvain (Belgique) les 2-3 mars 1993

Pour chacun de ces fabuleux instruments, Leonhardt fait montre de son incroyable érudition, et effectue un choix particulièrement approprié à chaque orgue, mettant en évidence la beauté et la particularité de ses timbres, de ses mixtures. Ce coffret est donc à la fois l'occasion de découvrir de superbes instruments, et de fabuleuses pièces de compositeurs parfois plutôt connus (Fux, Kell, Pachelbel, Fischer, Froberger, Muffat) et parfois bien moins (Pasquini, Zachow, Eberlin, Morhardt, etc.) voire anonymes. La richesse de l'Europe baroque éclate dans sa splendeur, comme seul l'orgue le permet d'ailleurs réellement sur une telle amplitude chronologique et géographique. Et si vous avez des hésitations, commencez par le CD 5 en Autriche avant de partir eu Normandie sur le CD 5 ou en Italie sur le CD 1 : cette orgie de couleurs ne pourra que vous emporter !

À compléter naturellement par le très beau disque enregistré pour Alpha sur l'orgue Dom Bedos de Sainte-Croix de Bordeaux, pour un autre document sonore passionnant par l'instrument comme par le répertoire !
11 commentaire|17 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 avril 2012
Parmi les ouvres rarement entendues qu'interprête Gustav Léonhardt, certaines sont admirables de présence , affirmant avec fore un chant de joie et d'amour de la vie. Les instruments choisis ont des caractères et des couleurs magnifiques. L"énonciation, la proclamation, l'élan sont ceux d'un maître !
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
50 PREMIERS REVISEURSle 18 janvier 2016
Il y a maintenant 4 ans que Gustav Leonhardt nous a quitté, pendant sa vie, j'ai plus suivi sa carrière de claveciniste que d'organiste, et j'ai découvert ces albums sur le tard, après sa disparition, à la faveur de cette réédition économique en coffret de 5 superbes disques d'orgue.

Je me permettrais d'abord juste de défendre ce coffret apparemment "fourre-tout" dont le titre ne semble en effet mentionner que les orgues (et non les types de musique qu'il contient) avec une étendue géographique (du nord au sud et e l'est à l'ouest de l'europe) et de temps (renaissance et baroque) vraiment large et dont on peut déplorer le manque de documentation.

En fait, ce coffret nous rappelle avant tout la profondeur et l'étendue du répertoire de Gustav Leonhardt. Je me rappelle que c'était d'ailleurs la première qualité qui venait à l'esprit d'Olivier Baumont, dans une interview assez récente, quand il devait en citer une en priorité, devant cette faculté de faire de dégager, avec peu de notes, une aura si particulière donnant l'impression que les notes montaient au ciel. Cela explique la difficulté à donner une titre même si j'aurais personnellement remplacé "les orgues", par les musiques d'orgue, car en effet, le plus important dans ce coffret est la musique jouée et la facon dont elle est jouée.

Quant au manque, évident, de notice d'accompagnement de ces disques, il faut rappeler que les notices ont rarement été le point fort des albums de Leonhardt qui préférait la musique au texte ou même à la parole pour présenter et défendre les répertoires anciens, et l'essentiel est là, le nom des pièces, de leurs compositeurs, voire de leurs sources et la référence des lieux d'enregistrement, ce qui permet, dans le cas de l'orgue, de facilement identifier l'instrument utilisé.

Et puis ce coffret nous rappelle tellement de choses que l'on croyait vaguement savoir mais peut-être sans se rendre compte à quel point:
- que Gustav Leonhardt est un des tous meilleurs organistes de sa génération, et qu'il savait jouer de manière profonde, expressive et différenciée tous les répertoires anciens sur des orgues de différents types
- qu'il connaissait tout le répertoire baroque et de la renaissance, y compris les écoles les moins jouées, comme cette école d'orgue du sud de Kerll, Muffat, Fischer, Froberger et Pachelbel qui forment la base de 3 des 5 disques ici présents (voire 3.5 car une partie du 5eme disque lui est aussi consacrée), ou des compositeurs peu connus (Delphin Strungk, Johann Lorentz, Peter Morhardt, Christian Ritter et même "anonymous"...) ou peu joués (Weckmann, Scheidemann, Reincken que Leonhardt jouait déjà dans les années 60!) au sein de cette célèbre école du Nord qui va de Sweelinck à Bach.
- qu'il avait art très fin de composer ces programmes, lui qui hormis le cas BACH (où il est allé, n'était pas un adepte de l'exercice de l'intégrale, lui qui réservait les rares récitals "mono-compositeurs" à ces compositeurs fétiches comme Frescobaldi, Froberger et Forqueray, préférant souvent mettre en valeur un style, une école, une tradition musicale qui dépassait l'individu (je pense que s'il n'est pas revenu à BACH intensément au disque à la fin de sa carrière, c'est pour éviter cette personnalisation du talent et plutôt rendre hommage aux traditions et à la diversité du clavier baroque).
- combien la facture et la restauration d'orgues anciens a beaucoup évolué depuis les années 60 et 70, entre la redécouverte de leurs verdeurs, de leurs truculences (quelques pièces du second disque sont vraiment à la limite de la dureté avec ses timbres francs et ces dissonances expressives typiques de cette école du sud) et de capacité à restituer le contrepoint, des instruments joués dans les années 60-70 et la rédécouverte du moelleux de leurs timbres, de leurs richesses harmoniques et de leur subtiles couleurs avec les magnifiques travaux de restauration des années 80-90 dont les 3 derniers disques témoignent brillamment.

L'excellence et l'exigence dans la diversité, telles sont donc les maitres mots de ce coffret, qui est un des moyens les plus abordables et indispensables pour se rappeler de cette figure musicale essentielle de la seconde moitié du XXe siècle.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 mai 2012
C'est une bonne idée d'avoir rassemblé, et à ce prix, le tour d'europe et des orgues effectué par Gustav Leonhardt. Bien évidemment, tout est intéressant, bien enregistré, et sans réèlle concurrence (HM devrait un jour rééditer en un coffret toutes les anthologies parues dans la collection Musique d'abord, qui nous faisaient découvrir plein d'instruments français, espagnols ou allemands souvent tout juste restaurés - comme Malaucène - par Saorgin, Chapelet ou Chapuis).
Seul petit revers de la médaille dans ce type d'opération : l'inévitable (?!)doublon : le disque Suisse qui se trouve déjà dans le coffret des 80 ans.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 juin 2012
J'étais habitué à des productions Sony Vivarte de qualité. Ici on est vraiment dans le low cost le plus basique. Absence totale de livret décrivant les compositeurs, les œuvres, et encore moins les instruments joués. Absence de toute information sur Gustav Leonhardt qui est décédé quelque temps avant la publication du coffret. Les enregistrements, les compositions, le jeu de Leonhardt sont sublimes... L'appareil éditorial est simplement nul. Si vous ne pouvez trouver ces enregistrements vous pourrez les écouter mais c'est tout... HYPER FRUSTRANT. HONTE aux managers des éditions de Sony Vivarte qui ne sont pas du tout à la hauteur des ambitions artistiques du grand Gustav. Vrais amateurs d'orgue, esthètes, mélomanes avertis... FUYEZ ce produit.
77 commentaires|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 avril 2012
Je ne pouvais pas m'attendre à moins de ce grand organiste. Quelle qualité d'interprétation! C'est un plaisir de l'écouter. Par ailleurs les orgues sur lesquels il joue sont sensationnels. Je recommande cet enregistrement.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

11,36 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)