undrgrnd Cliquez ici Toys Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,1 sur 5 étoiles162
4,1 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:4,70 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Affichage de 1-9 sur 9 commentaires(2 étoiles). Afficher tous les commentaires
le 18 septembre 2014
on en a trop dit et trop fait que je m'attendais à voir un chef d'oeuvre et j'ai été déçue je comprends par contre pourquoi il a cartonné aux états unis personnellement je n'ai pas adhéré bien que les acteurs jouent bien
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 février 2014
J'ai eu beaucoup de mal à entrer dans cette histoire...je n'abandonne pas et la revisionnerai afin de pouvoir me re-prononcer.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 novembre 2013
Film long, muet, en format 4/3, noir et blanc, une seule phrase (2 mots) dite à la fin par Jean Dujardin ("avec plaisir" en anglais!), ressemblance avec les films de l'époque des années 1920 (c'était voulu par le réalisateur!).
L'intrigue me paraît désuète voire mièvre, quelques scènes bien réalisées cependant (la danse en particulier). Ce film est-il censé nous faire rire, ou nous émouvoir, ou ....?
Je ne sais pas si cela mérite tant d'éloges, de Césars et d'Oscars, car finalement je préfère les films muets de l'époque, avec beaucoup moins de moyens techniques.
Globalement je suis plutôt déçu.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 mai 2012
Ce film, je l'ai trouvé fade, ennuyant, sans intérêt.
Est-ce que mon avis est due au fait que nous avons eu une pub ventant ses superbe qualité tous les jours et que je m'attendait un film noir et blanc qui se rapprocherai de vrai chef d'oeuvre d'époque et que aujourd'hui la plupart des gens oublie et dénigre car il n'y a pas d'effet spéciaux hors du commun comme dans les blockbuster d'aujourd'hui.
Je m'attendait un film généralissime comme la pub à été réalisé et là ... manque de saveur dans le film.
Le coffret n'est pas à la hauteur du film oscarisé... (si le mérite)
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 avril 2012
Je suis content de le service recu par Amazon, mais el DVD functione' seulement une fois.
J 'avait achete cette DVD pour monstrer cette merveilleuse film a les amis que je tiens a la Habana,Cuba.
Je le ai monstre' une foi et le DVD a functionee. La seconde fois le DVD etait con problemes a les deux / tiers de la pelicule.
Ca peut passer, je le sais, mais j'ai la convinction que ca depend de la qualite de le DVD.
Je l'ai laisse' a la Habane parce que me parait trop complique vous ecrire pour un problem tant petit, mais depuis que Vous meme me demandez une opinion...
Merci du service, guido corbellini
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 avril 2012
Non Artists n'est pas un grand film
Je pense que le retentissement international qui est le sien tient à l'originalité de l'idée de départ : Raconter une histoire sous la forme d'un film muet. Et choisir en liaison avec ce projet de la situer dans le milieu du cinéma, à un moment crucial de la saga Hollywoodienne, l'arrivée du parlant .
A partir de là on s'installe dans la parodie de ces années cinéma à coup de clins d'aeil aux cliches : génériques vieillots ,dialogues écrits économes et pauvres , dont le texte en lettres énormes occupent tout l'écran et interrompent le flot des images ; Rudolf Valentino et sa gomina, les producteurs aux gros cigares, les divas capricieuses en Rolls ,l' éclosion fulgurante d'une figurante devenue star ,le luxe convenu et suranné des villas de reines de l'écran . Et surtout on s'installe dans les formes d'expression du genre: exagération et schématisation des sentiments et des situations à travers des gestes, des regards et des grimaces simplificateurs et outranciers à force de se vouloir significatifs .
Mais avec tout cela on fait du pastiche parodique, mais pas un film qui se veut émouvant,.
Le parti pris de faire du muet "d'époque», avec toutes les contorsions et les jeux de physionomie que cela suppose peut certes comme c'est le cas pour Dujardin déboucher sur une performance d'acteur ;Mais cela ne peut servir pendant deux heures d'alibi à une histoire simpliste et caricaturale ,avec des personnages stéréotypés sans épaisseur ni nuances ,bref lestée de tout ce qui faisait la pauvreté du cinéma d'alors, prisonnier de ses insuffisances techniques, et que seuls savaient transcender un Fritz Lang ,ou quelques autres de sa stature .
Et l'étourdissant numéro de claquettes qui est plaqué sur la fin, est agréable à regarder mais il vaut pour lui-même ,il est gratuit et n'apporte rien au film en ni a son contenu ni a son style ,ni a sa construction .
Autour du thème de la star du muet déchue, j'aime mieux Sunset Boulevard, évidemment
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 février 2012
Les Bafta, les Césars, Cannes, les Oscars vous le disent, c'est le meilleur film de l'année et pourtant malgré tout ça, je viens de voir le film, je ne suis pas emporté plus que ça par ce film.
OK, c'est un pari osé, ok, ça tranche avec la production contemporaine 3Difiée et noyée dans les effets spéciaux et le marketing le plus tapageur ... Mais il faut bien juger le film pour ce qu'il est et non pas ce qu'il représente. Et c'est là que le bât blesse : le début est vraiment bon l'interprétation est bonne mais le film s'étiole vite et parait même poussif. Une fois passée la compilation des meilleurs gags des films de cette époque que représente ce début, le film a du mal a décollé dans sa partie mélodramatique et j'ai eu du mal à être touché par le destin de ces personnages.
Le jeu des acteurs ? Dujardin joue plutôt bien mais son jeu se résume souvent à deux trois expressions : le sourire belmondien, le visage grave et l'émerveillement devant les jambes ou le visage de sa partenaire féminine (et on le comprend). Mais ce jeu forcé ne passe pas toujours pour moi.
Madame Bejo semble mieux s'en sortir...
Mais je n'ai rien ressenti pour eux en fin de compte. Peut-être que le film aurait gagné à être plus court pour enlever/réduire toute la partie sérieuse qui ne va pas aux acteurs...
Il y aussi cette mauvais impression d'avoir un film en couleur passé au noir et blanc à cause d'une image trop nickelle et du numérique trop utilisé (les écrans verts se repèrent à des kilomètres).

Pourquoi cet arrière goût ? La question des oscars (et plus généralement des prix, Michael Moore et sa palme, entre autres) qui célèbrent les films pour des raisons extra cinématographiques est une fois de plus posée ? (un film français qui flatte le cinéma américain, un film "contre programmation" face à l'avalanche technologique des grosses productions actuelles, un souvenir/hommage/pompage d'Une étoile est née, Chantons sous la pluie, Sunset Boulevard, une production américaine molle et une concurrence faible, le lobbying intensif de Mr Weinstein dont on se souvient des coups de poker de l'Oscar pour Shakespeare in love volé à la barbe de Spielberg ou plus récemment du Discours d'un Roi bien consensuel et faible d'un point de vue strictement cinématographique, primé devant des films plus audacieux et plus courageux comme le D. Fincher ou le D. Aranovsky.)
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 février 2012
Il ne faut pas confondre le talent avec le génie.
The Artist est un film malin et un peu emprunt d'une pose. Oui, on salut le pied de nez de l'oeuvre qui ose arborer du noir et blanc, du muet et la situation rétro et surannée de l'histoire à l'heure de la 3 D, des effets spéciaux tout azimut...
On nous propose de retrouver la candeur d'un cinéma obsolète avec une histoire d'amour en forme de visite guidée dans les enjeux d'avant avant guerre, des enjeux techniques qui pouvaient nuire à l'acteur, au cinéma lui-même ou bien faire avancer le tout, révolutionner cet art etc... Bref un message très actuel en forme de poème pour nous parler des film de l'acteur...
Seulement, si the Artist séduit dès le début, il va aussi assez vite ennuyé à la longue. Où il aurait peut être fallu se contenter d'un format court ou moyen métrage, avoir eu l'ambition d'en faire un long ramène à la question de légitimité artistique de l'auteur et de ce que cela relève comme fausse modestie ou vanité.
Le film par ses envolées parfois à la Citizen Kane et tout un mélange de cinéma parlant et de thématiques pas forcément en rapport avec l'âge du muet justement, alourdissent le rythme du film qui pourtant ne dure qu'une heure trente. On tente de s'attacher aux personnages mais l'intrigue reste trop superficielle, trop théorique aussi. Il y a là un peu tout les clins d'oeils d'un cinéma Hollywoodien passé ou actuel, on flatte les états unis et le spectateur d'où cet engouement outre Atlantique des studios et de la critique et ici en France par un public qui tournerait le dos le temps d'une séance au cinéma de James Cameron.
En tout cas, tout cela transpire la politesse et le contentement.

Le talent, c'est le réalisateur qui à su s'amuser de ses modèles et glorieux ainés et qui à l'instar Du Grand Détournement ou des deux OSS 117 aime malaxer les références avec un certain sens du verni. Le talent c'est l'acteur de Brice De Nice qui n'en finit plus de devenir le nouveau Jean- Paul Belmando aussi polymorphe et capable mais autant aussi dans la copie et l'imitation.

Le génie c'est la pure création, c'est le moment ou instantanément, on découvre et on sait que l'on a jamais vu cela avant.
1818 commentaires|13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 décembre 2011
The Artist aurait pu être une réussite, s'il avait été mieux exploité. Il y a quelques scènes très bonnes, presque parfaites, mais on sent que le réalisateur n'a pas pu ou n'a pas voulu aller plus loin. Le scénario est prévisible, le noir et blanc est superficiel (on remarque facilement que le film a été tourné en couleur puis remasterisé en N&B). Les acteurs ne sont pas mauvais mais on se croirait dans un mauvais remake de Singin' in the Rain. Ou une mauvaise caricature de Hollywood. Il n'y a quasiment aucun clin d'oeil aux films de l'époque si ce n'est une vague ressemblance avec Citizen Kane (le talent de Welles en moins). Bref, extrêmement déçu même si, aujourd'hui en 2011, il ne fallait évidemment pas s'attendre à des miracles.
1212 commentaires|13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)