undrgrnd Cliquez ici Baby NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

25
3,6 sur 5 étoiles
La Guerre est déclarée
Format: DVDModifier
Prix:6,99 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 12 février 2014
Personnellement je n'ai du tout accroché à ce film.

Le thème est intéressant, mais les personnages de bobos qui y sont développés sont tellement têtes à claques que le film devient très très vite horripilant.

Dès lors, impossible d'avoir de la compassion pour la détresse de l'enfant.

Quant au pseudo mélange des genres (avec scènes de comédie musicale, etc...) il a été déjà vu cent fois et bien mieux ailleurs. Ici ce mélange sent surtout la facilité d'un auteur qui n'a pas grand chose à raconter.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Acteurs mauvais, caméra hideuse, scènes ridicules, du pur cinémafrancé dans toute son horreur : les bobos qui filment les bobos en s'imaginant que leur vie est un modèle universel. Dommage car le sujet était risqué et très intéressant. Seul point positif : la manière dont le personnel médical est représenté paraît très juste. Ce film était le buzz de la rentrée 2011, hé bien en fait c'est à fuir.

Je m'explique.

Acteurs mauvais : mal joué, particulièrement par Jérémie Elkaïm, qui n'a jamais été un bon acteur (cf Sexy boys). Toutes ses répliques sonnent faux, tantôt plates, tantôt surjouées.

Caméra hideuse : c'est (mal) filmé en numérique et ça se voit. Le "bruit" de l'image est monstrueux, et particulièrement visible dans les scènes de nuit ou les intérieurs. A cela s'ajoute le fait que l'image tremblote tellement qu'on la croirait prise avec un mauvais compact numérique du début des années 2000. C'est dire. Le plan qui suit les pieds de l'infirmière en ouverture est un exemple risible.

Scènes ridicules : il y en a au moins deux pendant lesquelles j'ai failli exploser de rire. Tout d'abord, le départ précipité pour Marseille, qui pourrait franchement être repris tel quel par les Nuls pour se moquer du cinéma français et tout le monde le verrait comme une parodie. Il y a aussi la scène vers la fin où les deux se parlent face à la fenêtre de la maison des parents, avec dialogue lourds de vide, silences étirés et regards appuyés, tous caricaturaux de ce même cinéma français prétentieux sans même sans rendre compte.

Enfin, le nombre de scènes de la vie quotidienne qui émaillent le film sont autant de "subtils" clins d'oeil à un mode de vie bobo-parisien, n'ayant rien à avoir avec le sujet du film (faire la guerre à la maladie), autocomplaisants, nombrilistes, et exhibitionniste façon "regardez-notre-mode-de-vie-kilébo-konébien" à la Secret Story. Il faudra m'expliquer l'intérêt de la "kiss-party" dans le cadre du film, par exemple. Le discours que je sens derrière est "voilà comment on doit vivre aujourd'hui dans le monde moderne", c'est moralisateur, ça se prend pour un modèle. Merci pour la leçon, mais on n'a pas forcément envie de vous ressembler.

Précision : je ne doute pas une seconde que les situations présentées ne soient pas sincères. Elles ne le sont que trop au contraire (cf paragraphe ci-dessus). Mais la sincérité n'a jamais été un gage de beauté ni de vérité. On peut sincèrement se tromper. Et avec les meilleures intentions du monde, on peut faire un film laid, mal joué, et bourré de stéréotypes cinématographiques. C'est le cas ici.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 25 mai 2015
Un opus combattif et émouvant sur un site dans lequel nous allons tous séjourner au moins une fois dans notre vie.
Un jeune couple éclaboussé soudainement par une révélation tragique se partage entre transcendances et robotisations.
Des concepts préalablement inconnus accompagnés d'une endurance hors du commun associée à quelques décalages festifs nécessaires afin de ne pas laisser s'envoler de jeunes années dont l'équilibre se partage entre délires et responsabilités.
Ces parents ballotés entre effondrements et résurrections temporaires s'avèrent exemplaire dans son courage consistant à se positionner à temps complet sur un territoire de doutes et d'espérances.
Une lutte acharnée dans un environnement que l'on ne voudrait jamais connaitre ou quelques grosses pointures médicales débordées prennent néanmoins le temps de vous informer sur l'évolution d'une tragédie que l'on croyait destinée aux autres.
L'équilibre est établi entre un refus d'accepter une injustice tout en étant transcendé par son envie de la combattre et de l'éradiquer. L'offrande d'un enfant détonateur catapultant vers le dépassement de soi des parents illuminés par leurs potentiels.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 1 mars 2014
Ce film est atrocement nul, le style formel n'a aucun sens, le scénario est bien pensant et prend le spectateur en otage grâce au thème touchant du film et au "vécu personnel" de ses auteurs... incompréhension face au succès qu'il a rencontré à sa sortie. bobo powere
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
15 sur 21 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 novembre 2011
J'ai vu le film deux fois.

Il est magnifique, de force, de vie, de joie.

Le mode narratif est innovant.

La musique est également magnifique, colle parfaitement au récit.

A la sortie, les spectateurs souriaient.

C'est tout.

Merci aux acteurs, à la réalisatrice.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
11 sur 16 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 24 octobre 2011
Un beau film qui nous plonge dans le quotidien douloureux des parents vivant la maladie de leur enfant. On pleure beaucoup mais on rit aussi. Car ce couple, que nous accompagnons, a choisi la vie. La peur est là, on la sent, la mort aussi, non comme une fatalité que les jeunes gens veulent ignorer, mais comme un adversaire redoutable qu'ils ne lâcheront pas. L'aiguillon de la douleur est celui du vécu, et on sent le tact des battants qui se révèlent à eux-mêmes.
On sort de la salle ébranlé, par le drame, certes, mais aussi par la démonstration de courage et la force de l'optimisme.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
9 sur 14 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
La vague d'enthousiasme - critique et populaire - qui a soulevé la France à la sortie de "la Guerre est Déclarée" a cela de remarquable que, quand on voit enfin, après coup, le film, on se demande bien ce qui a pu générer de tels compliments, à part le fait de positiver tout ce que le film, dieu merci, n'est pas : pas un mélo tire-larme hollywoodien comme on en a tant vus, pas un chantage éhonté à l'émotion, pas un moment pénible d'auto-complaisance, le corollaire habituel de cette auto-fiction à la mode... C'est bien, c'est même remarquable de la part de Valérie Donzelli et Jérémie Elkaim d'avoir échappé à ces pièges dans lesquels de bien meilleurs qu'eux tombent systématiquement ! Mais où est le cinéma, là-dedans, où est l'audace créative, où es, tout simplement, le "geste artistique" ? Des acteurs insupportablement mauvais, des astuces de montage et de narration d'une superficialité "pop" désarmantes, une fausseté régulière des situations qui désamorce complètement la crédibilité de ce si beau message ("la vie avant la mort", bravo !), la pauvreté alarmante de l'imaginaire déployé avec cette fausse légèreté qui a apparemment bien abusé les critiques les plus cyniques, comme si c'était une question de vie ou de mort, justement, pour les critiques de trouver un cinéma "d'auteur" qui contrebalance les bêtises du cinéma commercial français : certains citent Demy parce qu'on chante, une fois, du Benjamin Biolay, mais dieu, que l'intelligence et la force de Demy sont loin ! "La Guerre est Déclarée" est un tout petit film, plutôt mal fagoté, qu'on aimerait trouver sympathique s'il n'avait pas été aussi lourdement porté aux nues. Ça s'appelle une baudruche.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 24 novembre 2012
Très bon film Français, très bien joué par les deux acteurs, bonne retranscription de la réalité à l'écran et donne du courage.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
6 sur 10 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 17 août 2012
Ah la la cette scène où tout le monde apprend la maladie de l'enfant, surjouée à fond les ballons, le moment clé où j'ai su comment il fallait prendre le film : complètement au second degré. Sous cet angle ça devient drôle, sinon ce serait consternant à tout point de vue.

On a donc rit. Du jeu des acteurs (le bébé est celui qui s'en sort le mieux. Même les comédiens confirmés parviennent à mal jouer), des voix off, de ces scènes de la vie quotidienne. Et de tous ces moments où l'on a ENVIE DE BAFFER SERIEUSEMENT CE COUPLE HORRIPILANT.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 5 novembre 2012
C'est un message d'espoir et d'amour face à la maladie de leur fils. On peut voir la détresse et l'angoisse de parents mais ils en font une force pour combattre au côté de leur fils. Il sont présent et gardent l'espoir que tout ira mieux. Ils montrent que pour continuer à se battre, il faut positiver et essayer de garder le moral.
Un film émouvant.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Toutes nos envies
Toutes nos envies de Vincent Lindon (DVD - 2012)
EUR 4,70

Main dans la main
Main dans la main de Valérie Lemercier (DVD - 2013)
EUR 7,99