undrgrnd Cliquez ici Toys Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_ss16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles80
4,5 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Les dzellis, une race qui vit cachée parmi les humains depuis très longtemps ont préparé un plan pour détruire les humains et enfin régner sur le monde.
Slaren Karg, est un des plus puissants guerriers de cette race et aussi celui qui déteste le plus la race humaine pour laquelle il ne ressent que haine mépris et rancœur !et leur destruction prochaine lui procure un plaisir certain!
Jenna , une jeune journaliste est quant à elle une femme un peu trop curieuse qui va se lancer dans une enquête suite à la mort de son père qu'elle soupçonne d'être un meurtre suite aux découvertes qu'il avait commencé à faire sur une race différente vivant parmi les humains...
Et son enquête va faire d'elle une cible à éliminer pour les Dzellis car elle se rapproche dangereusement de la vérité.
Slaren Karg va avoir l'idée de se rapprocher d'elle afin de l'éloigner de la vérité ! Mais ce qu'il n'avait pas prévu ce sont les sentiments que cette humaine va faire naitre en lui et qui vont compliquer sa mission et ses convictions !....

Voila un roman que l'on dévore avec une histoire passionnante qui une fois commencée impossible de s'arrêter avant la fin.
L'histoire d'un amour impossible, puissant, violent avec une héroïne très attachante et un héros comme on les aime: têtu, fier, puissant plein de fougue et d'une beauté ravageuse...
La lecture est fluide : pas de descriptions longues et inutiles, la trame bien construite et les personnages attachants!

Et en plus ce livre est écrit par une Française! Bref un petit bijou dans la littérature fantastique ! Merci Belinda et vivement la suite !
0Commentaire|18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 décembre 2014
Quand on achète ce genre de roman, ce n’est pas pour se cultiver, mais pour se CUL-tiver. Force est de constater que ce roman y parvient fort bien à partir du moment où on arrête de réfléchir à la véracité des personnages.

Oui les mâles Dzellis sont TOUS des mâles alphas et les femelles sont TOUTES des canons atomiques. Mais bon finalement ça fait du bien au moral tous ces débordements de beautés physiques, de testostérones et de fragrances sexuelles. Finalement ça me change de mon boulanger, mon boucher et mon épicier qui ressemblent plus aux Bidochons qu’aux Dzellis et l’imaginaire c’est fait pour ça aussi : se laisser aller à ses plus vils instincts et accepter que oui bon Dieu ça fait plaisir d’imaginer que tout le monde, il est beau et tout le monde il est gentil (mais oui, mais oui).

Pour le moment je ne sais pas si ça va me tenir en haleine sur plusieurs tomes, mais franchement j’ai passé un très agréable moment.
33 commentaires|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 avril 2016
Je n'ai pas du tout adhérer, notamment à l'histoire d'amour entre Jenna et Slaren (manque de bol, c'est ce qui constitue la plus grande partie du récit)

Alors déjà, les caractères masculins néandertaliens, j'ai beaucoup de mal ! Les trucs tels que "revendiquer sa femelle", "tu m'appartiens", "s'il la revendique, aucun autre mâle n'aura de droit sur elle", ça me reste particulièrement en travers !

Jenna était un peu cruche je dois dire... Entre lui filer le carnet dès le départ (le seul et unique exemplaire en plus !), accepter l'attitude détestable de Slaren envers elle (dès le départ aussi), et recoucher avec lui juste après qu'il lui ait expliqué ce qu'ils ont fait :
=> "Jenna, nous avons quasiment exterminé ta race"
=> "oh, vous êtes trop méchant, je vous hais !"
=> "Jenna, je t'emmène prendre l'air une demi-heure, tu en as besoin"
=> "Oh merci Slaren ! J'ai trop envie de toi même si tu as quasiment exterminé ma race ! Recouchons ensemble !"

L'attirance irrépressible, je veux bien à petites doses, mais pas au point d'oublier en permanence son cerveau et sa conscience ! De plus, il y avait des passages où Slaren ne demandait même pas l'avis de Jenna avant de se jeter sur elle !

Et alors LE truc qui n'a pas passé du tout pour moi, c'est le pardon de Jenna... Déjà que, dès le départ, tout le monde part du principe qu'elle finira par pardonner... Alors excusez-moi, mais Slaren n'a pas oublié son anniversaire ou l'a trompé avec une autre, il a participé volontairement et pleinement au génocide de la race humaine qui a fait des MILLIARDS de victimes !!! Expliquez-moi comment on peut pardonner un truc pareil et faire comme si de rien n'était, et ce en quelques semaines ?!?

L'auteur a usé et abusé de nombreuses facilités tout au long de son récit pour régler les problèmes...
Le pire était quand même quand Jenna s'enfuie du complexe et tombe - bien sûr - sur des méchants militaires qui la torture ! Comme ça, elle est super contente que Slaren vienne la sauver, le "gentil" Slaren qui ne manquera pas de massacrer tous ceux sur son passage par vengeance, y compris ceux qui n'avaient rien à voir avec les tortures de Jenna ! (faudra m'expliquer à quel moment on est sensé apprécier Slaren exactement, c'est un monstre sanguinaire !)
Et je suis certes totalement contre la torture, mais je ne peux reprocher aux militaires d'être suspicieux quand une jeune femme seule débarque en pleine nuit de nulle part, apparemment en pleine santé alors que les survivants agonisent et qui connaît le nom ultra-secret du virus informatique qui a créé un blackout mondial ! Et leur sortir, la bouche en coeur, qu'ils sont paranoïaques ?!? Et Slaren qui ne comprend pas pourquoi elle a été torturée ?!? Sont-ils stupides ou bien ???

L'auteur a fait une grave erreur, elle n'explique JAMAIS la raison de la haine si profonde des Dzellis pour les humains… La boucherie qu'ils ont mise en place n'avait aucune justification à mes yeux (et même si c'était le cas, je n'aurai pas adhéré à un truc pareil). Impossible de m'attacher aux Dzellis du coup, puisqu'ils y ont tous participé ou adhéré ! D'ailleurs, je croyais qu'ils étaient sensés être plus évolués que les humains, en plus qu'ils vivent plusieurs siècles… Et ils pratiquent encore la loi du Talion (oeil pour oeil, dent pour dent) qui est une aberration totale ?!?

La société des Dzellis est de plus rétrograde à bien des égards : vous avez remarqué que les femelles ne font pas partie des hautes sphères décisionnelles, elles sont quasi toutes dans les tâches subalternes (la plupart du temps comme exutoires sexuels des mâles d'ailleurs, elles sont plus ou moins à leur disposition…) ?

Je le déconseille fortement (et la suite n'est pas mieux, j'ai abandonné en cours de route) !
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 février 2012
Je ne peux que vous recommander ce roman à mi chemin entre la paranormal et la bit-lit pour adultes!
L'intrigue est bien ficelée car nous assistons à la disparition de la race humaine, mais pas de l'humanité car il s'agit du thème central de ce livre. Ainsi plusieurs sentiments contradictoires sont superbement détaillés (l'amour, la haine, la passion, la peur,le désir, le destin, la mort, la tolérance....).
L'écriture reste simple et fluide, même si l'on rencontre quelques répétitions -qui je l'avoue m'ont parfois dérangées.
Et ce qui en fait pour moi l'une de mes lectures incontournables est qu'il s'agit d'une auteure française qui arrive à égaler l'effervescence anglo-saxonne.
Alors n'hésitez surtout pas à dévorer ce livre fantastique qui, j'en suis sûre, en laissera plus d'une fondre comme neige au soleil...
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Amatrices de Paranormal bit lit et érotisme...Foncez.Cette auteure n'a rien a envié à nos auteurs habituels.C'est bien écrit,original,les personnages très travaillés et l'histoire très prenante,mais attention c'est pour des lectrices averties les scènes d'amour sont passionnées et explicites.Au fait un conseil allez sur son site vous trouverez d'autres nouvelles aussi bonnes.
0Commentaire|22 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Depuis des centaines d'années, les dzellis vivent cachés parmi la population humaine après avoir été massacrés. Aujourd'hui, l'heure est venue pour eux de sortir de l'ombre et de se venger de ce que les humains leur ont fait subir. Mais à quelques jours de la date fatidique, une humaine menace leurs plans : Jenna Miller. Le chef de la confrérie confie la mission à Slaren Karg, un puissant guerrier, membre du conseil des dzellis et qui hait la race humaine. Pourtant, une inexplicable attirance va les pousser l'un vers l'autre. Mais le compte à rebours pour les humains a commencé et Jenna est condamnée, comme ceux de sa race...

Une fois commencé, dur de le lâcher! On se retrouve embarqué dans ce compte à rebours et on assiste au chaos lancé sur les humains.

Deux héros très intéressants. Jenna, la journaliste qui n'a pas froid aux yeux, qui va voir son monde s'écrouler et se retrouver plongée dans un tout nouvel environnement. Slaren, le dzellis qui a voulu cette guerre, a aeuvré pour celle-ci et qui va pourtant se lier avec une humaine. Mais comment oublier cette haine qu'il porte en lui depuis si longtemps?

Les personnages secondaires tiennent une grande place dans ce roman, sans pour autant étouffer l'histoire principale. Au contraire, ils gravitent autour de notre couple en apportant leur touche personnelle. L'auteure prend le temps de nous les présenter et on s'y attache très rapidement! Les frères Kargs, autant Szon et Siyin, Isathin, le chef des dzellis, Dalen, le médecin et surtout Ryala, la dzellis au caeur tendre et dont les pouvoirs se développent à grande vitesse. Et à côté des péripéties de notre couple principal, nous suivons également un petit groupe de survivants.

Des sentiments très forts, l'amour, le désir, la tolérance, la souffrance... On tourne les pages sans s'arrêter!

Coup de coeur pour ce roman au scénario original, prenant et avec une histoire d'amour... passionnée!
0Commentaire|27 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 août 2014
Des êtres qui détestent l humanité au point de déclencher le chaos et entraînent un génocide de la race..... mais l amour boulverse leurs certitudes.
Un excellent moment.....
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 décembre 2012
J'ai lu à peu près 15% de ce livre, acheté après avoir lu les commentaires dithyrambiques des lecteurs. J'hallucine. Je vais effacer de mon kindle cet amassis de poncifs. Tous les hommes : incroyablement beaux, les yeux clairs qui ressortent avec la chevelure noir jais (waou!), les épaules incroyablement larges (slurp!) (description répétée à peu près toutes les pages dès fois qu'on n'ait pas compris), hommes dangereux qui transpirent le sexe appeal et blah blah blah! Et je ne vous dis pas les filles!
De plus pas d'action: on apprend la trame par des dialogues interminables. Et des répétitions à ne savoir qu'en faire! Elle est dangereuse, il faut la tuer, Ah ben non, on va la surveiller. 3 pages après, même dialogue entre les mêmes personnages "elle est dangereuse....". 2 pages après, id.
REMBOURSEZ!
Y a-t-il un point positif? Oui: l'intrigue m'a interpellé du moins les 2 premières fois qu'elle est exposée. Donc, il y a de l'idée, mais pas d'écriture. Je n'ai pas le courage de me farcir des pages et des pages de dialogues répétitifs pour que l'action avance dans une direction évidente: Elle tombera amoureuse d'un dangereux mâle séduisant quelconque, mais elle ne voudra pas, mais Dieu qu'il est beau ...
11 commentaire|18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 novembre 2015
Assez déçue par la qualité de l'écriture (trop de répétitions) mais aussi par le ton, par l'histoire (qui partait pourtant d'une bonne idée mais qui a été mal exploité) et par la qualité des personnages (trop idiots, trop butés). Tant de défauts qui se font ressentir dans la longueur du roman qui s'en est trouvé alourdi.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 31 janvier 2012
Désolée, je n'ai pas aimé, mais alors PAS DU TOUT !
Une prétendue communauté d'extra-terrestres super-forts qui agissent comme des gamins de 16 ans d'âge mental et se terrorisent pour un carnet (il suffisait de demander à Ryala d'exiger sa restitution.) Des personnages caricaturaux au possible, aqvec les tueurs sans âmes menés par leurs hormones (mais bien sûr ils ne peuvent faire autrement !) Et on a droit à tous les clichés : les bêtes qui ont des remords, les militaires qui sont des sadiques, les politiques des manipulateurs, et les handicapés des âmes fortes... Et ciel que le vocabulaire est consternant : son "puits d'amour", la "crème de son désir", si on enlevait les "velouté" et "engorgé", le livre serait diminué de moitié !!! Quant au pic glaciaire, c'est effectiovement un copier/coller du film "Le jour d'Après", et la façon très calme qu'a jenna d'accepter la mort de millions d'humains se passe de commentaires. Un livre qui mélange tous les genres pour en faire un cocktail ecourant...
0Commentaire|18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus