undrgrnd Cliquez ici Livres Cahier de vacances nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles8
4,5 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 8 janvier 2010
Pas tout à fait aussi puissant que Les Sentiers de la Gloire , mais un très beau film sur le même sujet douloureux des fusillés pour l'exemple de la première guerre mondiale à qui on commence enfin à rendre justice.
C'est très agaçant, chez Amazon, la confusion entre le réalisateur et les acteur principaux. Ce n'est pas un film de Dirk Bogarde, Tom Courtenay, Leo McKern, Barry Foster mais de Joseph Losey !!!
11 commentaire|18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 mars 2013
un réquisitoire sur l'humain , sur l'absurdité de la guerre un film tourné avec finesse et acuité , bref, un très très grand film ;du Losey pur et dur à voir absolument!
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Losey reprend le sujet du film de Kubrick avec Kirk Douglas Les Sentiers de la Gloire. Ici, l'action se situe dans l'armée anglaise. Mais la médiocrité et l'inhumanité restent la même que dans l'armée française. Losey réalise un film, certes inférieur à celui de Kubrick, mais néanmoins très intéressant. L'atmosphère du film privilégie l'aspect claustrophobique et sale. La boue est omniprésente ainsi que les rats. Les problèmes intestinaux des protagonistes sont évoqués. Un réquisitoire contre la guerre qui privilégie l'image au texte. En VF et en VOST français.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 juin 2013
Ce film, c'est du Losey. C'est déjà tout dire.

Mais c'est aussi une illustration de la spécificité de cette guerre, à savoir la liquidation facile du moindre écart face à l'absurdité. C'est un aspect moins connu que la répression des mutineries de 1917.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 25 septembre 2014
C'est en 1964 que Joseph Losey réalise le beau et terrible "King and Country", relatant l'exécution d'un soldat, déserteur, qui servira d'exemple à ses camarades tentés de fuir l'enfer des tranchées.

La dérision de la justice, le système de classes prévalant dans l'armée britannique de la première guerre mondiale, la cruauté engendrée par le conflit officiers-soldats, sont quelques uns des thèmes de ce film glacé, masculé de boue et de pluie.

Dans la lignée de "Paths of Glory" de Kubrick ou de"Uomini contro" de Rosi, "Pour l'exemple" dénonce avec une rigueur implacable l'absurdité de la guerre et la manière dont elle broie l'individu!

Une brillante distribution enrichit ce film, avec en tête l'excellent Tom Courtenay et l'immense Dirk Bogarde!

Malgré son aspect théâtre filmé, c'est un Losey à (re) découvrir...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
*LES SENTIERS DE LA GLOIRE* DE STANLEY KUBRICK TRAITAIENT DU MEME SUJET...UN PEU PLUS DEVELOPPE..UN PEU MIEUX FICELE...MAIS LE THEME EST LE MEME ET JOSEPH LOSEY FAIT MOUCHE AVEC UN DIRK BOGARDE IMPERIAL ET UNE GALERIE DE SECONDS ROLES EXCELLENTS TREMPES DANS CETTE BOUE PERSISTANTE DES TRANCHEES SOUS UNE PLUIE BATTANTE OU LES SOLDATS NE SONT VRAIMENTS QUE DES PIONS FACE A L INTRANSIGENTE LOI MILITAIRE ...C EST LES SOLDATS QUI FONT LA GUERRE MAIS CE SONT LES *HAUTS* GRADES QUI DECIDENT...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 avril 2016
Ce n'est pas vraiment un film de guerre, dans ce sens qu'on n'y voie pratiquement aucune scène de combat. C'est un film sur l'inhumanité des rapports entre soldats et officiers dans les tranchées. Outre l'interprétation très réussie de Dirk Bogarde et de Tom Courtenay, il faut souligner l'atmosphère particulièrement âpre du film : la boue, les rats, l'obscurité, la pluie continue, bref une ambiance suffocante pour un film choc. La scène d'exécution de Hamp à la fin est inoubliable.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 novembre 2010
oui le commentateur d'avant le mien a dit ceci" a qui on commence à rendre justice " - Je trouve personnellement que la France d'ailleurs en premier devrait montrer l'exemple en élevant un monument à la mémoire de ces victimes fusillées soit disant pour l'exemple - Cela serait je pense aux yeux de tous les citoyens qui verrait ce monument une prise de conscience qui nous permettrait de nous remettre en cause même presque cent ans après et dire qu'aujourd'hui encore il y a des avenues du Maréchal Foch , Joffre et compagnie........Ah bravo , la leçon n'a pas été entendue - Christian (le bon navire)
22 commentaires|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

12,97 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)