undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Toys Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles50
4,5 sur 5 étoiles
Format: Blu-ray|Modifier
Prix:12,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 8 avril 2008
Un film culte. Le film raconte les aventures de ces jeunes enfants de campagne qui, constitué en société parfaitement organisée quasi-militaire, hermétique au monde des adultes, avec ses valeurs et ses codes d'honneur, se mobilise pour conquérir le leadership leur région. Je l'avais vu étant enfant avec regard d'enfant avec un univers connu : la bande copain, le maître d'école, les rivalités avec l'école voisine, la « menace » de la pension... Avec un regard d'adulte, on perçoit la subtilité d'Yves Robert qui en réalité caricaturise le monde des adultes qui (sauf le maître d'école) ne valent pas mieux que les enfants (notamment l'incroyable scène de la grenade qui fini en beuverie...) La conclusion du film, où les ennemis jurés Laztec et Lebrac se retrouve en pension (prison ?) et fraternisent avec enthousiasme laisse songeur sur la surenchère provoquée l'effet de groupe. On peut bien évidemment y voir une parabole sur la paix et sur l'absurdité de la guerre en générale car après tout on se bat par mégalomanie et qu'en réalité on peut très bien s'entendre car on est finalement pareils.
11 commentaire|23 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Quel beau film atemporel dans ses émotions d'enfance, d'espièglerie, de jouyeusetés et de tristesses d'enfants.

La guerre que se livrent les enfants de Longeverne, Lebrac et son armée, et de Velrans, la troupe de l'Aztec des Gués, est sans pitié pour les boutons de culotte et de chemise.

« Dire que, quand nous serons grands, nous serons peut-être aussi bêtes qu'eux ! », dit la Crique à propos de ses aînés.

Quel amusement ! Du pur régal.

Le film est aussi bon que l'ouvrage publié en 1912 du regretté Louis Pergaud, mort au champ d'honneur en avril 1915 et auteur des merveilleux contes "De Goupil à Margot".
0Commentaire|16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 janvier 2012
Du Robert Doisneau dans les visages de ces gosses et du Marcel Aymé dans la description des moeurs.Un excellent souvenir de retrouver les Longeverne et les Velrans,gamins se livrant à une guéguerre sans merci.
En supplément,un documentaire de Dominique Maillet permet de retrouver Petit Gibus et sa bande,et l'on voit que les "Papys" ont toujours de la verve.
Les "transpositions"récentes,elles ne tarderont pas à passer un soir à la TV.
55 commentaires|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 juin 2010
Cà aurait pu prendre des rides sérieuses : mais non, quasiment pas, même quelques 50 ans après ! 1h30 d'un grand plaisir, simple, aussi simple que pouvait être la vie rurale autrefois. Plaisir, hormis la bande de "gosses" plus vrais que nature pour la plupart, plaisir de retrouver Jacques Dufilho, Jean Richard, Robert Rollis, Paul Crauchet, Pierre Trabaud (l'instit, dans la peau du personnage à 100%), Galabru, Pierre Tchernia. Séquence culte de la rencontre-confrontation des adultes, force pinard à l'appui, dans la même veine que "Les vieux de la vieille". Des bouts de vérité et de tendresse inattendus, une nostalgie éparse mais franche, une tranche de vie des années 60. Un scénario bien construit, sans ennui aucun, relativement respectueux du roman de Louis Pergaud dont il est tiré, même si transposé par obligation de temps. Musique de soutien ou d'illustration collant parfaitement aux différents déroulements des faits, non omniprésente mais suffisamment intelligente dans le montage pour ne pas surpasser ou noyer l'action. Inclut 2 mini-mini-bonus : interview (très court) de Y.Robert et Danièle Delorme et un écrit (court, lui aussi) d' Yves Robert affiché en déroulant sur l'écran (hyper intéressant et visionnaire sur les "nouvelles violences" qu'il sentait déjà venir...). Réussite moyenne de transfert en DVD : quelques plans font dans le très noir plus que dans le sombre, quelques pixels en paquets qui s'incrustent 3 ou 4 fois à l'image, niveau sonore général un peu bas (mais il suffit de remonter le volume). Du pinaillage technique qui ne peut ôter réellement quoi que ce soit à l'affaire. En bref : Culte à souhait, un ravissement.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 novembre 2009
Il faut d'abord lire le livre , puis voir le film....
les acteurs sont parfait! et l'esprit du livre est bien restitué (malgré quelques variations!C'est un monde révolu et désuet, mais tout enfant (de 7 à 77 ans) y retrouvera ce goût des batailles et des cabanes.... et des gros mots!!!!
je recommande vivement à regarder un famille...attention ce n'est ni niais, ni politiquement correcte, on y fume, ont y boit, et ont y menace de "couper les couilles"....
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Quelle merveille que ce film qui peut traverser les époques sans souffrir des années. Vous pouvez le transposer à notre monde actuel sans le moindre problème. Quelle subtile analyse du comportement humain et de sa bêtise sous couvert d'une comédie joyeuse,rurale et rafraichissante.
A voir sans aucune retenue, à montrer à tout le monde et a faire découvrir à tout ceux qui ne connaissent pas ce magnifique film.
Un pur joyau inoubliable une fois qu'on l'a vu et regardé !
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 avril 2012
Mon fils de 5 ans a vu "La Guerre des Boutons" (1ere version) à la TV. Il a beaucoup aimé, voulait le revoir. Il a fallu donc me le procurer en DVD. Malgré ses 5 ans, je l'ai laissé regardé ce film plein d'innocence, et sans aucune violence. Cela suscite chez lui beaucoup de questions sur "comment c'était avant", les bêtises que l'on pouvait faire, etc!! A consommer sans modération!!
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Tout a été dit sur ce film culte. Je l'ai revue avec mes filles de 6 et 8 ans qui dans un premier temps étaient un peu rebutées par le côté noir et blanc. Mais elles ont bien accroché et ont découvert la campagne des années 50, l'école, les uniformes, les plumiers et les cartables de papi et mamie, une époque de liberté à laquelle on pouvait laisser les enfants jouer dans les champs sans soucis. L'enfance n'était pas envahie de jouet Made in China et les enfants étaient heureux, faisant d'un simple bout de bois un lance pierre très efficace, et de simples boutons un trésor... au grand désespoir des mamans ;)
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Mes petits enfants , de 6 et 5 ans ont beaucoup aimé ;cela tombe bien c ' est pour eux que je l' ai acheté ; ils ont bien "rigolé" ; en plus
ils aiment beaucoup les films en noir et blanc ; et ont été étonnés que
les enfants du film soient aussi autonomes et se promènent et jouent dans la campagne sans avoir leurs parents derrière eux !!!
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 mars 2012
...Bonne copie remastérisée. Adaptation irremplaçable du roman de Pergaud - bien qu'un peu édulcorée. Les acteurs adultes et les gosses sont aussi vrais que nature (excepté un Pierre Tchernia qui fait une apparition on ne peut plus médiocre). Le jeu de P'tit Gibus est époustouflant (Martin Lartigue). Les versions de 2011 des Samuell et Barratier sont, à côté, du pipi de chat!
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)