undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici nav_GWeek16Q2 Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles1
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:10,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 10 mars 2012
Soyons honnêtes d'emblée. Il faudrait mettre à cet enregistrement 4 étoiles et demi, ou 4 étoiles 3/4. Car, si ce disque a fait date, si sa réalisation est sans bavure, la parution de cette réédition correspond aussi à la sortie de la version de Paolo da Col et Odhecaton, qui s'impose subitement comme une nouvelle référence dans cette partition injustement (et durablement !) méconnue de Monteverdi (reportez-vous si vous le souhaitez à mon commentaire de ce nouveau CD).

La Missa in illo tempore, donc, chef d'œuvre méconnu de Monteverdi... On l'a tellement répété, et pourtant elle reste dans l'ombre, notamment, des Vêpres de la vierge composées à la même époque (1610). Une messe qui se rapproche de Frescobaldi et de la renaissance du contrepoint qui éclatera en Allemagne depuis Schütz jusqu'à Bach, cela devrait pourtant susciter un peu plus d'intérêt, et des performances plus fréquentes ! En empruntant dix motifs mélodiques différents à un motet de Gombert, Monteverdi fait œuvre de science et d'imagination, proposant fugues et imitations canoniques elles mêmes emplies de ces motifs repris à l'identique, ou en renversement, en mouvement rétrograde, ou les deux... On perçoit donc qu'au-delà de la profonde beauté de l'œuvre, l'importance historique de la Missa in illo tempore en fait un sommet du Monteverdi sacré, avec les Vêpres et la Selva morale e spirituale.

Toutefois, il serait injuste de descendre à 4 étoiles. Ce disque, d'abord, est bel et bien un aboutissement esthétique fabuleux. En suivant rigoureusement l'idéal d'une messe a capella (contrairement à Odhecaton, qui dispose d'un continuo fourni, autour d'un grand orgue !) Philippe Herreweghe déployait la ductilité, le moelleux de cet Ensemble vocal européen, version élargie de La Chapelle royale qu'il entendait à l'époque dédier à la musique méditerranéenne (quand La Chapelle royale fréquentait les Français et le Collegium Vocale se consacrait à Bach). Et le résultat fut donc, pour beaucoup de mélomanes, y compris les plus fins connaisseurs de Monteverdi, une véritable et historique révélation. La Missa illo tempore est offerte sous les mains de Herreweghe, comme chef d'œuvre enfin réhabilité. Il n'est de toute façon pas trop de deux versions pour écouter à loisir une telle œuvre, d'autant plus qu'il est rarissime de l'entendre en concert. Merci à Harmonia Mundi de la rendre à petit prix, pour le plus grand bonheur des mélomanes.
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus