undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

3
4,3 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
La Blonde et Le Shérif
Prix:12,00 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

8 sur 8 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Une comédie située au Far West plutôt qu'un vrai western, ce film de Raoul Walsh est plein d'humour et de rebondissements. D'autant plus que ceux-ci ont souvent les formes généreuses de la regrettée Jayne Mansfield, une actrice certainement moins "cruche" que le personnage qu'elle avait l'habitude de jouer. Walsh qui l'appréciait beaucoup disait d'elle: "C'est la seule femme que j'ai connue qui puisse prendre une douche sans se mouiller les pieds". Le film est constamment dans cette veine. A noter que ce DVD est la stricte réédition d'une parution de mars 2011!!! Il reste beaucoup d'excellents films de Walsh à éditer en DVD mais visiblement la raison des cinéphiles a des raisons que la raison des éditeurs n'a pas
44 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Raoul Walsh, l'un des réalisateurs éminents du western sans qui, comme le signale Patrick Brion dans le bonus, une dizaine de chefs d'oeuvre du genre n'existerait pas (La Piste des géants avec John Wayne, La Charge fantastique et La rivière d'argent avec Errol Flynn, Une corde pour te pendre avec Kirk Douglas et Virginia Mayo, Les Implacables avec Clark Gable et Jane Russell pour n'en citer que quelques uns) nous présente un film étonnant, humoristique en diable, tant par l'esprit de rocambole que par les pieds-de-nez faits à la culture du Far West par un ignorant de cette dernière, pétri de sa culture natale britannique, Kenneth More, brillant comédien anglais.

Synopsis : l'anglais Jonathan Tibbs, héritier d'une société de vente d'armes, décide de partir dans l'Ouest américain afin de trouver de nouveaux débouchés commerciaux pour son entreprise. Dès son arrivée, Tibbs se fait remarquer en s'opposant à une attaque de diligence par des indiens, dont il se fait avec un naturel désarmant, l'ami. Sa réputation ne cesse de grandir, et il se voit confier le poste de shérif de Fractured Law (littéralement, mâchoire cassée), où il affronte, à sa manière toujours déconcertante de bonne volonté et de fermeté dans la diplomatie, hors-la-loi, tireurs et tribus hostiles. Kate, tenancière à la blonde beauté du saloon ne tarde pas à tomber sous le charme de cet Anglais.

Ce western pro-indien, réalisé en 1958, tourné en cinémascope, qui met en lumière Jayne Mansfield, qui chez la Fox était considérée comme la doublure, en cas d'accident, d'empêchement, de Marilyn Monroe, à qui Walsh donne son premier grand rôle (Patrick Brion dixit) - superbe- est animé par l'humour. L'une des scènes finales dans laquelle Kate galope pour rattraper Tibbs en cariole prêt à se sacrifier pour amener la paix entre les deux ranchs rivaux, suivie elle-même du corbillard est digne d'un très bon Lucky Luke. On ne s'ennuie nullement. La bande annonce de ce film mérite le détour sur le plan culturel américain.

VO SF, VF
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Raoul Walsh réalise ce western très particulier en 1958, avec les belles couleurs du cinémascope...Western où les traditionnels ingrédients sont présents, deux bandes rivales qui s'affrontent pour dominer la ville, une belle tenancière de saloon, un maire qui n'a pas l'étoffe d'un héros, des indiens menaçants, avec plumes et flèches, une diligence qui est attaquée....

Oui ! tout y est ! mais, oh ! surprise ! Dans la diligence il y a un anglais flegmatique, inconscient du danger et qui réagit à l'anglaise, avec "dignité" "fair play" ...un anglais inventeur de pistolet gadget...un anglais qui use de sa logique verbale et non des armes qu'il est venu vendre ...et tout est pour le mieux dans des situations pour le moins décalées... le danger devient farce, l'affrontement une comédie, les indiens des alliés après avoir testé à l'ancienne la bravoure du héros... et la belle de saloon "pistolera" à ses heures se fait championne de l'anglais aventureux qui est tombé sous le charme...

Kenneth More, un grand acteur anglais est l'interprète subtil de cet anglais aventureux perdu dans une Amérique où l'on ne boit que du whisky...il aura l'occasion de retrouver son "tea time", après des péripéties dangereuses et amoureuses...
Jane Mansfield, qui n'a rien à envier à la célèbre Blonde Maryline, a l'allure de la vamp ingénue, et pourtant, elle possède un pouvoir sur le monde masculin, qui lui voue un respect lié à la fois à ses belles représentations de music hall et sa façon de jouer du pistolet...

C'est avec intelligence et finesse que ce western se place sur un registre humoristique... Un Humour anglais et j'ose l'attribuer à un film américain, où dans ce monde habituellement, la violence et non l'humour est de mise.

Vraiment un très bon moment à passer ! et Patrick Brion nous apporte, en bonus, des compléments d'informations sur l'origine du film...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé