Commentaires en ligne 


5 évaluations
5 étoiles:
 (5)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

30 internautes sur 31 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 L'art d'un maître, dépositaire d'une mémoire musicale universelle, 7 mars 2012
Par 
Savinien (Liège, Belgique) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 10 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Wilhelm Kempff : Solo Piano Recordings (Enregistrements pour piano seul) (CD)
Durant le XXème siècle, quelques grands pianistes se sont inscrits en héritiers directs de la grande tradition allemande du XIXème siècle : Artur Schnabel, Edwin Fischer, Wilhelm Backhaus, et bien sûr Wilhelm Kempff. Né en 1895 et disparu en 1991, ce dernier a laissé un héritage artistique considérable, et influencé plusieurs générations de pianistes. Une partie de son leg discographique nous est proposé ici, avec les enregistrements pour piano seul réalisés pour Decca puis pour Deutsche Grammophon, regroupés pour la première fois en un seul coffret économique (on regrettera toutefois l'absence de la première intégrale des Sonates de Beethoven, captée en mono entre 1951 et 1956).

L'occasion de retrouver les sommes discographiques indémodables de ses Beethoven, Brahms, Schumann, ou Schubert; mais aussi des captations moins courues ou des pièces plus rarement éditées. Ainsi les disques Chopin (éditées il y a quelques années mais épuisés depuis), Liszt (rééditées récemment mais avec ici les deux pièces manquantes), ou Bach (y compris les transcriptions de Kempff, globalement disponibles via telle ou telle édition), ou encore un unique album Mozart pour piano seul (déjà chez DG Originals), sans oublier quelques captations de "jeunesse" (années 30), et quelques enregistrements parlés de Kempff "sur le vif".

Le pianisme de Kempff, c'est avant tout un grand dépouillement et une grande simplicité, une recherche permanente d'équilibre et de limpidité, une poésie simple, un cantabile inimitable, une sensibilité tranquille, une sérénité omniprésente et une grande déférence au texte. L'art d'un maître, dépositaire d'une mémoire musicale universelle.

Un coffret évidemment d'une qualité artistique indémodable, publié ici en édition limitée (donc sans doute disponible pour une durée tout aussi limitée), et qui sera surtout une aubaine pour ceux qui ne disposaient pas encore de l'essentiel de cet héritage pianistique incontournable.

Le contenu du coffret est détaillé ci-dessous (avec les périodes d'enregistrement et les pièces captées en mono).

CD 1-3 : BACH (enr.04/1975 sauf mention contraire)
Variations Goldberg BWV.988 (enr.07/1969) -- Le Clavier bien Tempéré, Livre 1 (Préludes et fugues n°1-17, 21-22 ; enr.05/1976 et 02/1980), Livre 2 (Préludes et fugues n°3,6,7, 15,24 ; enr.02/1980) -- Suite Française n°5 BWV.816 -- Suite anglaise n°3 BWV.808 -- Toccata et Fugue BWV.912 -- Capriccio "sur le départ de son frère bien-aimé" BWV.992.
Oeuvres pour orgue (jouées sur l'orgue de l'Eglise de la paix universelle d'Hiroshima, enr.11/1954 mono) : Passacaglia & Fugue BWV 582 -- Choral "Ich ruf zu dir, Herr Jesu Christ" BWV.639 -- Choral "Herzlich tut mich verlangen" BWV.727.
Transcriptions par Wilhelm Kempff : Choral "Nun komm der Heiden Heiland" BWV.659 -- Choral "Es ist gewisslich an der Zeit" BWV.307 & 727 -- Siciliano extraite de la Sonate pour flûte et clavecin BWV.1031 -- Choral "Befiehl du deine Wege" BWV.727 -- "Jesu bleibet meine Freude", choral n°6 extrait de la Cantate BWV.147 -- Prélude de Choral "In dulci Jubilo" BWV.751 -- Sinfonia, Prélude de la cantate "Wir danken dir, Gott" BWV.29 -- "Zion hört di Wächter singen", choral n°4 extrait de la Cantate BWV.140 -- Largo, extrait du Concerto pour clavecin BWV.1056 -- Choral "Ich ruf zu dir, Herr Jesu Christ".
+ Gluck : La Plainte d'Orphée, ballet -- Ronde des esprits bienheureux.
+ Handel : Menuet HWV.434/1.

CD 4-14 : BEETHOVEN (enr.05/1964 sauf mention contraire)
32 Sonates pour piano (enr. entre 01/1964 et 01/1965) -- 15 Variations Eroica op.35 (enr.12/1971) -- 6 Variations sur un thème original op.34 (enr.12/1971) -- 32 Variations sur un thème original WoO.80 (enr.12/1971) -- 6 Variations sur "Nel cor più non mi sento" de Paisiello WoO.70 -- 6 Bagatelles op.126 -- Ecossaise WoO.83/1 -- Rondo a capriccio op.129 "Colère pour un sou perdu" -- Bagatelle WoO.59 Für Elise -- Andante favori WoO.57 -- 2 Rondos op.51.

CD 15-17 : BRAHMS (enr.12/1963 sauf mention contraire)
Variations et Fugue sur un thème de Haendel op.24 (enr.01/1957, mono) -- Sonate pour piano n°3 op.5 (enr.03/1958) -- 4 Ballades op. 10 (enr.02/1972) -- 8 Klavierstücke op.76 (dont n°3,5-8 enr.12/1953, mono) -- 7 Klavierstücke op.116 -- 3 Intermezzi op.117 -- 6 Klavierstücke op.118 -- 4 Klavierstücke op.119 -- 2 Rhapsodies op.79 -- Scherzo op.4 (enr.03/1958).

CD 18-19 : CHOPIN (enr.02/1958)
Sonate n° 2 op.35 "Marche Funèbre" -- Sonate n°3 op.58 -- 4 Impromptus -- Berceuse op.57 -- Barcarolle op.60 -- Scherzo n°3 op.39 -- Nocturne op.9 n°3 -- Ballade n°3 op.47 -- Andante Spianato & Grande Polonaise op.22 -- Fantaisie op.49 -- Polonaise n°7 "Polonaise-Fantaisie" op.61.

CD 20 : LISZT (enr.09/1974 sauf mention contraire)
Années de Pèlerinage, 1ère année, Suisse S160 (Eglogue, Au lac de Wallenstadt, Au bord d'une source ; enr.11/1950, mono) -- Années de Pèlerinage, 2ème année, Italie S161 (les 6 premières pièces : Sposalizio, Il Penseroso, Canzonetta del Salvator Rosa, et les 3 Sonnets de Pétrarque n°47-104-123) -- Venezia e Napoli S162 (première partie "Gondoliera") -- 2 Légendes S.175 (Saint-François d'Assise prêchant aux oiseaux, et Saint-François de Paule marchant sur les flots).

CD 21 : MOZART (enr.01/1962)
Sonate n°11 K.331 "Alla Turca" -- Sonate n°9 K.310 -- Fantaisie K.397 -- Fantaisie K.475.

CD 22-30 : SCHUBERT
17 Sonates pour piano (enr.1965-1969) -- 5 Klavierstücke D.459 & D.459a ("Sonate en mi majeur"; enr.01/1969) -- 6 Moments Musicaux D.780 (enr.08/1967) -- 4 Impromptus D.899 (enr.09/1965) -- 4 Impromptus D.935 (enr.09/1965) -- Wanderer Fantaisie D.760 (enr.08/1967) -- 3 Klavierstücke D.946 (enr.01/1969) -- Andante D.604 (enr.01/1969) -- Allegretto D.915 (enr.01/1967) -- Scherzo D.593 n°1 (enr.01/1967) -- 13 Variations sur un thème d'Anselm Hüttenbrenner D.576 (enr.08/1970).

CD 31-34 : SCHUMANN (enr.02/1972 sauf mention contraire)
Papillons op.2 (enr.01/1967) -- Davidsbundlertänze op.6 (enr.01/1967) -- Carnaval op.9 (enr.03/1971) -- Etudes Symphoniques op.13 -- Kinderszenen op.15 (enr.03/1971) -- Kreisleriana op.16 -- Fantasie op.17 (enr.03/1971) -- Arabeske op.18 -- Humoreske op.20 -- Bunte Blatter op.99 n°9 (Novelette) -- Sonate n°2 op.22 (enr.03/1971) -- Nachtstücke op.23 (enr.02/1973) -- 3 Romances op.28 -- Waldszenen op.82 (enr.02/1973).

CD 35 (Bonus cd, en mono) : Enregistrements de jeunesse
Bach : Concerto italien BWV.971 (enr.1931) -- Beethoven : Variations sur un thème des "Ruines d'Athènes" op.76 (enr.07/1936) -- Schumann : Aufschwung op.12 n°2 (enr.06/1935) -- Schubert/Liszt : "Horch, horch die Lerche im Atherblau" D889/S558 n°9 (enr.06/1935).

+ Wilhelm Kempff sur le vif (enregistrements parlés, 09/1952 sauf mention contraire) : Allocation prononcée à l'inauguration de l'orgue de l'église de la paix universelle d'Hiroshima (enr.11/1954) -- Souvenir de ma vie -- A propos du piano et de l'art d'en jouer -- Mon entrevue avec Ferruccio Busoni -- A propos de mon interprétation de Beethoven.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


28 internautes sur 32 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Tout Kempff, c'est un vrai cadeau, 6 mars 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Wilhelm Kempff : Solo Piano Recordings (Enregistrements pour piano seul) (CD)
Ce coffret est une véritable merveille pour les inconditionnels de Wilhem Kempff que je suis. J'avais certes entendu un bon nombre de ces enregistrements mais j'étais loin de tout posséder. Quelle joie de retrouver la limpidité du son, son toucher et son inégalable fluidité, aussi bien dans Bach que Chopin, dans Brahms que dans Liszt, dans son admirable intégrale des sonates de Beethoven que dans celle de Schubert sans parler de son approche toute en nuances de Schumann. Bref je suis sous le charme et j'invite tous ceux qui ne connaissent pas bien ce pianiste aussi discret dans sa vie qu'inégalable dans son œuvre à acheter ce coffret.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


25 internautes sur 30 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Sublime, 2 avril 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Wilhelm Kempff : Solo Piano Recordings (Enregistrements pour piano seul) (CD)
Pianiste chéri du public français (entre autres) pendant plus de 3 décennies d'après guerre, voici que sort l'intégrale de ses enregistrements pour piano.
La magie revient: toucher lumineux, spontanéité, pudeur, équilibre des volumes. Certes la technique n'était pas toujours parfaite, mais quel miracle de musicalité et de coeur, quelle honnêteté artistique. Des tempi qui respirent et permettent à Kempff de nous offrir les accents, la structure , le contrepoint caché.
Il y a Beethoven bien sûr, colonne vertébrale de sa vie et de son répertoire. Quand on pense aux remarques condescendantes de certains critiques des années 60 et 70, qui lui concédaient un certain talent dans les premières sonates..., on est subjugué par ces32 témoignages de lumière. Mais aussi Schubert, dont il jouait chaque année des sonates à Pleyel quand personne ne les jouait, et Schumann, romantique allemand dans la moelle, et Liszt dont ses interprétations laissaient Brendel pantois, et on comprend pourquoi! Chopin, où on ne l'attendait pas, mais qu'il admirait secrètement, et qu'il abordait avec une timidité respectueuse. Puis le Mozart joué et rejoué, qui trouve sous ses doigts la simplicité de l'évidence . Enfin Bach, alpha et oméga de sa vie. Un témoignage fondamental. On repense aux lignes de Clarendon: "On en admire bien d'autres; celui là, on l'aime". Quel bonheur!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 MERVEILLE DES MERVILLES, 14 novembre 2012
Par 
BAGRATION "MOLTO LENTE" (FRANCE) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Wilhelm Kempff : Solo Piano Recordings (Enregistrements pour piano seul) (CD)
Wilhem Kempff...Sérénité, Elegance, Détachement des choses, Attachement à l'Oeuvre...Même Bach si particulier à jouer prend une dimension profondément méditative...Ce n'est ni étheré, ni diaphane...c'est épuré valorisant toutes les subtilités du travail de composition...Evidemment ce n'est pas donné...Mais cela pourrait faire un très bon cadeau (au sens de don) de Noël...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Emotion,calme,talent d'un génie du piano., 15 mars 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Wilhelm Kempff : Solo Piano Recordings (Enregistrements pour piano seul) (CD)
Tout est contenu dans ce coffret complet qui regroupe des tranches de vie musicale de WILHELM KEMPFF que nous n'avons pas connues.Comme je règle mon amplificateur un peu fort,mes voisins trouvent que j'ai beaucoup progressé!...Merci à Amazon de sa rapidité et du service parfait de livraison.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit