undrgrnd Cliquez ici KDP nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles40
4,0 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:9,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Affichage de 1-2 sur 2 commentaires(2 étoiles). Afficher tous les commentaires
le 22 mars 2012
C'était une bonne idée au départ, un fiasco à l'arrivée :
Le scénario, déjà fort bien décortiqué dans les précédents commentaires -qui, finalement, détaillent TOUT le film- est rempli d'invraisemblances, de faux sentiments et de situations rocambolesques...
Dommage, car les acteurs, Olivier Gourmet, Michel Blanc, Zabou Breitman, valeurs sûres,jouent extrêmement juste (5 étoiles pour leurs prestations, 1 pour le scénario, en fait !).
Désolée, je n'ai pas aimé du tout, et je n'étais pas la seule à l'exprimer à la sortie...mais peut-être me trompe-je ?
Quand même ...un César pour le scénario le plus original...j'ai dû louper quelque chose, à moins que l'adjectif "original" soit bien entendu comme "jamais inventé, inexistant, bizarre..." soit, très, mais vraiment très, loin de la réalité, auquel cas, il aurait dû obtenir également un Oscar !
11 commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 décembre 2012
Une bonne idée au départ : montrer ce qui se passe au quotidien dans un ministère, entre calculs politique chargés d'ambitions, manigances des hauts fonctionnaires, le tout dans l'ignorance - volontaire ou non - de ce qui pourrait s'appeler le bien commun. A ce titre, le film met efficacement en scène la petitesse qui règne dans le microcosme des ministères : on se réjouit d'une dépêche AFP signalant une péripétie politique sans importance réelle, on se rengorge en entendant un bon mot du ministre à la radio, on se bat à coup d'annonces médiatiques tellement ambiguës qu'elles en perdent toute signification. Malheureusement, l'intrigue du film commence sur un fait divers sans possibilité de rebondissement ni de suspense : un accident de car certes tragique, mais stérile dramatiquement, et se poursuit autour d'une réforme en gestation dont l'enjeu est la privatisation des gares... Pas très enthousiasmant.

Qui plus est, la mise en scène de ce qui se passe dans les couloirs d'un ministère avait été faite avec beaucoup plus de finesse et d'intensité dramatique au début des années 1980 dans la série britannique pleine d'esprit intitulée "Yes, Minister" (et dans la suite, "Yes, Prime Minister"). Si l'on veut trouver des précédents français, qu'on lise les Mémoires de Saint Simon, qui illustrent la courtisanerie et ses bassesses, qui sont le lot de tous les cercles de pouvoir à toutes les époques de l'histoire. Et dans aucun de ces deux exemples on ne trouvera l'invraisemblance que l'on peut reprocher à certaines scènes de l'Exercice de l'Etat, comme celle du ministre qui débarque, seul, pour affronter un piquet de grève, sans la présence des responsables ni des syndicats, ni de la direction, ni même des journalistes. Inimaginable dans la réalité !

En conclusion, ce film peut permettre de dessiller un peu les yeux de ceux qui croient encore naïvement que l'Etat et les hommes politiques sont effectivement dédiés au bien commun, mais il manque de piquant : il ne fait pas rire, il n'émeut pas, et il est dépourvu de suspense. On ne s'ennuie pas, car les acteurs sont bons, mais on n'est pas curieux de connaître la fin...
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,83 €
11,78 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)